in

Beurre demi-sel vegan : une recette végétale facile, éthique et durable

beurre demi-sel végétal margarine solide
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet

Une recette éthique et écologique de beurre végétal demi-sel, pour les bretons vegans et autres amateurs de douceurs salées ! À cuisiner ou à déguster au naturel.

En termes de pollution et de souffrance animale, les produits laitiers ne sont pas mieux lotis que les produits carnés. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la maltraitance sévit autant chez les vaches laitières que chez les bovins et autres animaux prisés pour leur chair. Il ne tient pourtant qu’à nous d’enrayer le phénomène en privilégiant les alternatives végétales, moins polluantes, plus abordables et meilleures pour la santé. Voici un grand classique de la cuisine bretonne revisité en mode vegan et zéro déchet : une recette facile de beurre demi-sel, tout aussi délicieux que l’original. On n’y verrait presque que du feu…

Une recette de beurre demi-sel vegan, plus respectueux de l’animal et de l’environnement

Le beurre végétal se distingue de la margarine : la texture de cette dernière reste toujours molle, qu’elle soit conservée au réfrigérateur ou non. La margarine est plutôt conseillée pour réaliser des crèmes végétales (crème au citron pour une tarte meringué vegan par exemple). À l’inverse, le beurre vegan présente une texture solide semblable au beurre animal, et se travaille de la même manière en cuisine.

Ingrédients pour un bloc de beurre vegan 1/2 sel :

  • 100 ml de lait végétal nature, neutre et plutôt crémeux (du lait de soja, d’avoine ou même de sarrasin, pour rester dans le thème !) – facile à faire maison : mixez 100 g de graines avec 400 ml d’eau.
  • 5 ml de vinaigre de cidre
  • 20 ml d’huile d’olive (ou de tournesol)
  • 180 g d’huile de coco désodorisée (bio et issue du commerce équitable)
  • 10 g de lécithine de soja (ou de tournesol)*
  • 3 g de sel de Guérande (ou autre fleur de sel)

Ustensiles à prévoir :

  • Un grand bol ou un saladier
  • Une casserole et un récipient adapté au bain-marie
  • Un blender (ou un mixeur)
  • Un beurrier, un moule rectangulaire ou carré, ou encore un moule à terrine

Étapes de préparation :

1/ Mélangez, dans un saladier, la boisson végétale avec le vinaigre de cidre. Réservez.

2/ Pendant ce temps, faites fondre l’huile de coco au bain-marie.

3/ Versez l’huile de coco fondue dans le bol de votre blender, puis ajoutez l’huile d’olive, le lait au vinaigre et la lécithine de soja. Mixez pendant 3 à 4 minutes à puissance maximale.

4/ Ajoutez le sel et mixez de nouveau quelques secondes, à faible puissance cette fois.

5/ Versez dans votre moule ou beurrier et placez au congélateur pendant une heure.

6/ Démoulez votre beurre vegan et conservez-le au réfrigérateur une heure supplémentaire avant de le déguster ou de l’utiliser pour vos recettes végétales.

beurre végétal margarine solide vegan recette

beurre demi-sel végétal margarine solide recette

margarine solide demi-sel végétal margarine solide
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet

*La lécithine de soja (ou de tournesol) est indispensable dans cette recette, elle agit comme émulsifiant naturel permettant de “lier” les phases huileuses et aqueuses, tout en apportant une texture à la fois lisse et fondante au beurre, de sorte à ce qu’il ne s’effrite pas. Vous pourrez la trouver dans la plupart des magasins bio ou de diététique, ou encore en ligne. Bonus : la lécithine de soja est bourrée de bienfaits sur la santé !

Astuces, conservation & conseils de dégustation

Si vous souhaitez un beurre très jaune, vous pouvez utiliser un soupçon de curcuma en poudre pour le colorer délicatement et lui donner l’aspect d’une motte classique. Pas d’inquiétude, l’épice ne donnera aucun goût à votre beurre.

Si vous préférez le beurre doux, vous pouvez bien évidemment éliminer le sel de cette recette.

Dégustez votre beurre demi-sel maison comme à votre habitude, sur des tartines de pain grillé le matin, dans vos soupes, purées et autres plats salés, ou encore comme base dans vos recettes de cuisine végétales (pâtes, biscuits et viennoiseries).

Conservation

Ce beurre végétal se conserve dans un beurrier fermé (ou dans une feuille de papier cuisson réutilisable) plusieurs semaines au réfrigérateur. Surveillez son aspect et son odeur. Vous pouvez également congeler votre beurre vegan et le conserver ainsi des mois durant. Une bonne astuce si vous décidez de réaliser plusieurs beurres végétaux.

margarine recette végétale
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet

La souffrance animale a assez duré, passons au régime végétal ! Bonus : des économies en prévision et une santé préservée. Sans compter les bienfaits que vous faites bénéficier à Dame Nature…

Et vous, connaissez-vous une autre recette de beurre vegan demi-sel ? Avez-vous déjà utilisé un beurre végétal pour vos recettes de cuisine ou pour beurrer vos tartines de pain grillé au petit-déjeuner ? Partagez-nous votre avis sur cette margarine d’un autre genre en commentaire !

5/5 - (1 vote)

16 Comments

Poster un commentaire
    • Merci de votre lecture ! IL s’agit des graines de votre choix pour le lait végétal 😉 comme : flocons d’avoine, graines de soja ou de sarrasin (à condition de les avoir fait tremper une nuit), etc. Mais tout est indiqué dans la recette. Belle journée !

  1. L’huile de coco est comme l’huile de palme, elle engendre déforestation et monocultures dévastatrices. de l’environnement, exploitation de populations locales. La lecthine de soja on en trouve chez Aroma-zone, magasin à Paris ou par correspondance, :utile pour vos crèmes cosmétiques (hydratant) mais pas terrible si elle est ingérée.

    • Evidemment, aucun ingrédient, aussi naturel soit-il ne présente zéro impact 😉 Comme pour tout, la perfection n’existe pas. Mais on peut toujours trouver du mieux et peser les pour et les contre. En choisissant une huile de coco bio issue du commerce équitable, vous éliminez déjà la problématique sociale de ce produit. Ensuite, il faut également comparer cette alternative avec le beurre animal, qui ne présente pas un impact environnemental, social et éthique très avantageux. Vous savez certainement combien l’élevage de vaches demande d’eau et de champs à cultiver pour les nourrir (sans compter les OGM contenus dans cette nourriture qui vient souvent de loin), aussi sujets à la déforestation. On ne parlera même pas du bien-être animal… Donc, certes l’huile de coco n’est pas parfaite, mais elle reste végétale et moins gourmande en ressources naturelles (surtout qu’on ne parle que de quelques grammes dans cette recette). La lécithine de soja, en agriculture biologique, est quant à elle très bonne pour la santé ! Ne cédons pas aux on-dit et préjugés ! :p Merci de votre lecture et belle journée 🙂

    • Bonjour, merci de votre lecture ! 🙂 Oui, pour cette recette, elle est indispensable… La lécithine de soja (ou de tournesol) permet d’émulsifier le beurre, de le faire fondre tout en lui donnant une texture lisse et non friable. Vous pouvez la trouver en magasin bio ou de diététique, dans les boutiques de pâtisserie, ou en ligne sur les sites bio. Bonus : son temps de conservation est très long ! 😉

    • Bonjour Laurence, merci de votre lecture ! 🙂 Vous pouvez trouver de la lécithine de soja en magasin bio ou de diététique, dans les boutiques de pâtisserie, ou en ligne sur les sites bio. Bonus : son temps de conservation est très long ! 😉

    • Bonjour, ce n’est pas non plus une crème puisque la texture est aussi dure que du beurre ;). Tous les animaux ne sont pas maltraités en effet, mais coté environnement, le bilan n’est pas plus positif que la viande malheureusement…

    • L’huile de coco est très utile, c’est elle qui permet de faire durcir le beurre, auquel cas, cela ne marchera pas. Cette huile végétale remplace avantageusement l’huile de palme… Veillez bien à la choisir bio et issue du commerce équitable 😉 Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *