in ,

Les règles de base pour démarrer un potager en biodynamie

jardin potager culture biodynamie terre jardiner jardinage
©Perfectlab/iStock

Vous souhaitez cultiver un potager tout en respectant la planète ? Découvrez la biodynamie, ce mode de culture plus respectueux de l’environnement et de ses habitants.

En France, l’agriculture en biodynamie a encore du chemin a parcourir. Selon les estimations, l’Hexagone ne compterait pas plus de 15 000 hectares de cultures certifiées biodynamiques, soit 6% seulement des surfaces agricoles françaises (les deux tiers de ces surfaces s’avérant des domaines viticoles).

À titre de comparaison, en Allemagne, on recenserait près de 85 000 hectares cultivés en biodynamie. Bien sûr, les petits producteurs français ayant recours à la biodynamie ne bénéficient pas tous de la certification, et nous les espérons plus nombreux qu’ils ne le sont selon les statistiques officielles.

Alors, qu’est-ce que la biodynamie et en quoi cette agriculture est-elle plus durable ? Cultiver un potager ou un jardin en biodynamie est-il possible quand on n’est pas du métier ? Voici quelques éléments de réponse qui pourraient peut-être vous donner des idées… Un jardin potager naturel est à la portée de tous les jardiniers, même en herbe !

jardin potager culture biodynamie terre jardiner jardinage
©Perfectlab/iStock

Qu’est-ce que l’agriculture biodynamique ?

Le concept d’agriculture biodynamique émerge en 1924, selon les préceptes du philosophe et scientifique autrichien Rudolf Steiner. Selon lui, cette pratique agricole assure la santé du sol et des plantes dans le but d’offrir une alimentation saine aux humains et aux animaux. Le bio ne date pas d’hier !

D’ailleurs, la biodynamie se rapproche de l’agriculture biologique dans le sens où elle bannit les pesticides et favorise les méthodes de culture naturelles. La différence, c’est que l’agriculture biodynamique tient compte de l’influence des astres (de la lune, principalement) et du rythme des saisons. Si tout type d’aliment peut se cultiver en biodynamie, la pratique rencontre un franc succès auprès des viticulteurs.

agriculture respectueuse environnement permaculture nature vert plantes eau
©LoSab/iStock

Comment cultiver son potager en biodynamie ?

Prenez soin de la terre en démarrant un potager en biodynamie ! Le secret d’un jardin biodynamique réussi est de considérer son terrain comme un organisme autonome. Voici quelques conseils pour démarrer votre potager en biodynamie :

  • Choisissez des plantes endémiques
  • Récupérez l’eau de pluie pour arroser vos cultures
  • Ayez recours aux traitements naturels pour soigner vos plantations (une décoction de prêles et d’orties peut suffire à ralentir la propagation de certaines maladies tout en prolongeant la récolte de certains légumes)
  • Semez des engrais verts sur vos parcelles libres (sarrasin, lin, moutarde, etc.)
  • Respectez le rythme des saisons
  • Jardinez selon le cycle lunaire (la lune montante serait ainsi propice à la récolte des légumes-fruits, tandis que la lune descendante serait favorable au repiquage, au rempotage et aux plantations)
  • N’utilisez pas d’outils mécaniques pour retourner la terre (une double bêche suffit)
  • Utilisez des préparations naturelles pour régénérer la terre de vos plantes et les renforcer. En biodynamie, on utilise majoritairement de la silice extraite de la bouse de vache.

Pour en savoir plus sur la biodynamie au jardin, vous pouvez consulter cette courte vidéo :

Et vous, connaissiez-vous la biodynamie ? Partagez-nous votre expérience de jardinier zéro déchet en commentaire ! 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *