in ,

5 astuces pour éviter que les oiseaux de votre jardin ne se cognent à vos fenêtres

collision oiseau vitre fenêtre mort
©NeagoneFo/iStock

Protégez les oiseaux de votre jardin de la collision en adaptant vos fenêtres, vérandas, verrières et autres surfaces vitrées, et sauvez des milliers de vies chaque année !

Plusieurs centaines de milliers d’oiseaux meurent chaque année après avoir heurté une vitre. Fenêtres, baies vitrées, abri-bus, portes transparentes et autres bâtiments en verre, ces surfaces invisibles aux yeux des oiseaux font un carnage chaque année. Pourtant, il existe des solutions pour arrêter le massacre.

Des centaines de milliers d’oiseaux tués chaque année par collision

En France, on compterait au moins un oiseau tué par bâtiment vitré par année. Aux États-Unis, l’USDA Forest Service recense près d’un milliard d’oiseaux tués par choc vitré chaque année. La collision représente alors l’une des plus grandes causes de mortalité aviaire, avec les attaques de chat, les collisions avec les voitures, les câbles de voies ferrées et les câbles haute tension.

collision oiseau vitre fenêtre mort
©NeagoneFo/iStock

La vision des oiseaux à travers les fenêtres

Si les oiseaux se jettent involontairement contre les vitres, c’est parce qu’ils ne sont pas en mesure de considérer le verre comme un obstacle. Les petits volatiles ont en effet une vision trop large pour se concentrer sur un angle de vue précis. N’aidant en rien, le verre reflète l’environnement, leurrant les animaux avec le reflet du ciel ou des arbres, si ce n’est leur propre reflet, qu’ils peuvent considérer comme un autre congénère.

Le carnage fait d’autant plus rage lors des périodes migratoires. Les oiseaux migrateurs voyagent en groupe et leur itinéraire les amène souvent à se déplacer dans des lieux fréquentés, voire des très grandes villes. Les immeubles vitrés de plusieurs étages représentent alors un grand risque de collision pour l’escadrille, qui déplore chaque année de nombreux morts ou blessés.

Mais les surfaces vitrées ne sont pas les seules à blâmer, la lumière artificielle et la luminosité peuvent elles aussi tromper la vision de l’oiseau en plein vol.

Même si les oiseaux sont des animaux intelligents qui peuvent tout à fait analyser une fenêtre comme un obstacle potentiel, l’apparition des bâtiments vitrés dans l’histoire de la construction est trop récente pour alerter l’espèce dans sa totalité.

oiseau vitre fenêtre rouge gorge mangeoire
©Andi Edwards/iStock

Quand l’oiseau ne meurt pas d’une collision, il pâtit de séquelles cérébrales graves

Tous les oiseaux ne meurent pas d’une collision avec une fenêtre ou autre surface vitrée. Mais le constat reste tragique : même si l’oiseau reprend son vol, le choc est tel qu’il meurt souvent quelques heures plus tard, succombant à ses blessures cérébrales. Un décès retardé, en somme.

Y a-t-il des espèces d’oiseaux plus concernées que d’autres par la collision ?

Les oiseaux migrateurs et les oiseaux du jardin proches des habitations sont les principaux concernés par la collision avec une fenêtre et autre surface vitrée. C’est notamment le cas des espèces suivantes :

  • Merles
  • Pinsons
  • Mésanges bleues et charbonnières
  • Rouges-gorges
  • Moineaux
  • Hirondelles
  • Pics verts et épeiches

Les solutions pour éviter la collision

Rendre le verre visible en le couvrant

Pour éviter que les oiseaux de votre jardin ne se cognent fatalement à vos vitres, des mesures simples existent. L’ASPAS (Association de Protection des Animaux Sauvages) préconise par exemple de tirer les rideaux, de baisser les stores, voire de fermer les volets ou de recourir à tout autre moyen de rendre le verre visible.

oiseau fenêtre vitre protection autocollant
©Sevda Ercan/iStock

Coller des stickers anti-collision sur vos fenêtres

Vous pouvez aussi coller des stickers ou des bandes autocollantes sur vos fenêtres, baies vitrées et verrières pour indiquer aux oiseaux la présence d’une surface en verre. Les autocollants anti-collision représentent généralement des silhouettes de rapaces, mais tout autre sticker visible fera l’affaire. Privilégiez un autocollant de couleur jaune, une teinte que les oiseaux remarquent bien.

Du liquide UV pour indiquer aux oiseaux la présence d’une vitre sur leur chemin

Presque invisible à l’oeil nu, le liquide UV permet de refléter les rayons ultra-violets visibles pour les oiseaux et leur éviter de se cogner aux fenêtres. Ce produit s’applique facilement sur toutes les surfaces vitrées, créant des lignes ultra-violettes. Ces lignes restent intactes pendant environ deux mois (hors orage ou lavage).

Le verre teinté à privilégier pour les professionnels

Les oiseaux ne se cognent pas seulement aux fenêtres des maisons. Les immeubles et gratte-ciels tout de verre recouverts représentent aussi une menace pour l’espèce. Là encore, l’ASPAS préconise aux industriels et professionnels du bâtiment de privilégier les verres teintés pour leurs constructions, ou présentant une distinction (vitres nervurées, opaques ou inclinées).

mouette fenêtre vitre immeuble en verre oiseau mer
©Eyewave/iStock

Prévenir plutôt que guérir

En plus des dispositifs à mettre en place sur vos fenêtres, vous pouvez aussi renforcer vos actions anti-collision pour protéger les oiseaux en amont. Notamment en évitant de placer, l’hiver, votre mangeoire ou abreuvoir près de vos fenêtres, ou encore de trop tailler vos haies pendant la période de nidification.

Le mal est fait et vous avez retrouvé un oiseau frappé de plein fouet au pied de votre baie vitrée ? Préférez contacter la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) de votre département avant d’intervenir. En attendant, vous pouvez placer le pauvre animal sonné dans une boîte en carton percée de quelques trous pour lui épargner le stress.

Et vous, avez-vous déjà eu le malheur de voir un oiseau se cogner à vos fenêtres ? Partagez-nous votre expérience en commentaire !


3 Comments

Poster un commentaire
  1. Il y a eu plein d’oiseaux qui se sont cognés sur les vitres de la maison. On a réussi à faire en sorte que ça cesse en accrochant des autocollants de Noël sur les vitres. N’importe quel autocollant marche, même un papa noël.

  2. Pour éviter aux oiseaux la collision avec les baies vitrées de ma maison, j’attache un bon morceau d’aluminium plié au bout d’une ficelles et je les accroche à l’extérieur de la maison sur des petits clous pliés afin que les oiseaux voient qu’il y a un obstacle. Au début où nous avons acheté notre maison il y en a eu des oiseaux qui sont venus se fracasser sur les fenêtres et j’ai vite cherché une solution pour éviter que cela continue et sur internet j’ai trouvé la solution que je vous décris au début de ce commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *