in

Les fleurs les plus écologiques, à cultiver dans son jardin pour un extérieur durable

jardinage jardiner jardin planter printemps arrosoir
©L Feddes/iStock

Découvrez quelles sont les fleurs les plus écologiques, à cultiver dans son jardin pour un extérieur durable.

Le printemps approche, et avec lui des températures qui s’adoucissent, des jours qui rallongent, et des fleurs qui commencent à pointer timidement le bout de leur nez. Cette saison haute en couleur marque merveilleusement le renouveau de la nature : bourgeonnement, floraison, réveil des animaux hibernants et retour des oiseaux migrateurs, l’air printanier est définitivement réjouissant ! Alors, pour célébrer la saison des fleurs comme il se doit, pourquoi ne pas accueillir quelques variétés de choix dans votre jardin délaissé pendant l’hiver ? Voici la liste des fleurs les plus écologiques et durables.

Des fleurs écologiques et durables pour un jardin responsable

Toutes les plantes fleuries ne sont pas sur le même pied d’égalité. Certaines variétés de fleurs demandent plus de ressources que d’autres. C’est notamment le cas des plantes d’agrément exotiques comme les citronniers ou les orangers qui sont très gourmands en eau et en engrais.

Comme pour les aliments, les fleurs et plantes d’agrément doivent se choisir locales et de saison. Ainsi, les végétaux endémiques de nos régions seront les plus écologiques, poussant généralement au grand air, hors des serres chauffées en hiver.

La lavande, partenaire écologique des milieux urbains

La lavande a le vent en poupe. Largement exploitée pour son huile essentielle apaisante et relaxante, la plante fleurie au parfum enivrant se cultive aisément sur le pourtour méditerranéen, et notamment en Provence. Elle peut aussi s’épanouir dans d’autres régions de France, à condition de pousser dans un sol calcaire et drainé, particulièrement ensoleillé. Du fait de ses racines épaisses capables de capter l’eau en profondeur, la lavande a l’avantage de s’adapter aux terrains secs et arides. Des qualités qui font de la plante odorante une excellente alliée dans la lutte contre le réchauffement climatique.

De plus, grâce à ses fleurs mellifères, la lavande participe activement à la restauration écologique des milieux urbains. Les petits pollinisateurs comme les abeilles ou les papillons (de jour comme de nuit) profiteront ainsi de son doux nectar. Cerise sur le gâteau : la lavande permet de lutter contre les parasites du jardin au naturel, comme les moustiques, les pucerons et les mouches blanches.

coccinelle fleurs écologiques lavande jardin nature durable
©Dominique Knobben/Unsplash

Le coquelicot, symbole de la lutte anti-pesticides

Le coquelicot est une fleur considérée comme “bio-indicatrice” : elle permet de donner des indications quant à l’état de santé du sol. À titre d’exemple, l’apparition de coquelicots sauvages sur un terrain peut indiquer une brusque remontée de pH, acide ou alcalin, ou encore un contraste hydrique (humidité/sécheresse). Avec l’arrivée des herbicides non sélectifs (aujourd’hui retirés du marché), le coquelicot s’est tristement raréfié, ne supportant pas la contamination chimique. Un sol jonché de coquelicots est ainsi souvent signe d’absence de pesticides.

En plus de présenter de nombreux bienfaits sur la santé de par ses vertus médicinales, le coquelicot a l’avantage d’offrir du pollen aux abeilles et de les aider à produire leur précieux nectar. La plante fleurie participant à la biodiversité est aussi très facile à entretenir, et n’a pas besoin d’une terre aérée pour s’épanouir.

coquelicot fleurs durables champs
©Bart Ros/Unsplash

Le tournesol, une plante annuelle peu exigeante

Le tournesol nécessite une bonne qualité de sol pour pousser, riche et sans produits chimiques. La fleur couleur soleil ne requiert pas non plus d’engrais et de fertilisant ou de produits phytosanitaires. Une excellente variété florale pour prendre soin de l’environnement ! En plus de cela, le tournesol ne demande pas beaucoup d’eau, et peut se consommer en cuisine sous forme d’huile ou de graines. Ces graines sont d’ailleurs très appréciées des mésanges en hiver : n’hésitez pas à en déposer en vrac dans vos mangeoires zéro déchet !

Les fleurs mellifères, pour protéger nos amies les abeilles

Les fleurs dites mellifères sont des plantes qui attirent les pollinisateurs et insectes butineurs (abeilles, mouches, papillons…) en raison de leur nectar et de leur pollen permettant leur nourriture et reproduction. Voici quelques fleurs mellifères françaises parmi d’autres, à cultiver facilement dans son jardin pour encourager la biodiversité :

  • Tournesol
  • Ail des ours
  • Trèfle
  • Pissenlit
  • Sauge des prés
  • Moutarde blanche
  • Bruyère cendrée
  • Lavande
fleur jaune pissenlit jardin
©Wolfgang Hasselmann/Unsplash

Les plantes vivaces, des végétaux fleuris à longue durée de vie

Les plantes vivaces sont très intéressantes d’un point de vue durable. Ces végétaux ont le mérite de durer longtemps dans le jardin, plus de dix ans pour certains, sans perdre de leur vigueur. Ces fleurs à longue durée de vie vous permettront ainsi de limiter leur entretien et leur coût. Voici quelques plantes vivaces parmi d’autres, au caractère durable :

  • Arnica
  • Pivoine
  • Hémérocalle
  • Pervenche
  • Aruncus
  • Campanule
  • Ail
  • Artichaut
  • Capucine
  • Glycine
  • Hortensia

Les fleurs des champs, pour de jolis bouquets naturels

Il suffit d’observer l’uniformité des champs cultivés à l’approche des beaux jours pour s’apercevoir que beaucoup de fleurs sauvages ont déserté. Bleuets, camomille, coquelicots, fleurs de nigelle ou pied d’alouette, ces plantes messicoles se raréfient tristement dans nos campagnes. À nous de sauvegarder cette biodiversité faisant partie intégrante du patrimoine français. Changeons nos pelouses en praires fleuries et transformons nos jardins en petits paradis !

fleurs des champs écologiques durables jardin coquelicots
©Palle Knudsen/Unsplash

Le sureau, une plante alliée du jardin aux milles vertus

Qu’il soit noir, blanc ou d’ornement, le sureau est un arbuste polyvalent. Le sureau noir par exemple, compte parmi les végétaux les plus appréciés de la faune : son feuillage dense et ses branches fournies sont en effet très recherchés par les oiseaux nicheurs. Les abeilles, quant à elles, sont particulièrement intéressées par ses rameaux. Enfin, ses fruits attirent une quantité d’oiseaux et d’insectes pollinisateurs comme les papillons, les abeilles sauvages, les fauvettes, merles, grives ou rouge-gorges.

Le sureau est aussi très intéressant pour traiter son jardin au naturel : la plante permet de se débarrasser des petits parasites, des champignons et des germes. Bonus : les feuilles de sureau permettent aussi de soulager une piqûre d’ortie.

Précautions : attention en revanche si vous consommez les feuilles et les fruits du sureau noir, ceux-ci renferment des glucosides cyanogènes, qui peuvent causer des nausées, diarrhées et vomissements, en particulier chez les enfants. Préférez cuire les fruits et feuilles du sureau avant de les consommer (en confiture par exemple). Ces composés disparaîtront ainsi à la cuisson.

sureau blanc fleurs insecte plante jardin
©Urszula Kaźmierczak/Unsplash

Les fleurs peu gourmandes en eau

Nombreuses sont les plantes fleuries qui n’ont pas besoin d’arrosage fréquent. C’est notamment le cas de ces variétés de fleurs, plus écologiques :

  • Laurier rose
  • Oprin d’automne
  • Boule azurée
  • Gaillarde
  • Allium
  • Hémérocalle
  • Ail d’ornement
  • Genêt à balais
  • Pourprier
  • Verveine
  • Certaines variétés de géraniums
laurier rose fleurs plantes jardin écolo
©Svetlana B/Unsplash

Des fleurs écologiques et durables pour un jardin sain et naturel !

Et vous, connaissez-vous d’autres fleurs et/ou plantes écologiques et durables à cultiver dans son jardin au printemps ? Partagez-nous vos idées zéro déchet et votre expérience de jardinage en commentaire !

Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *