in

Connaissez-vous la gemmothérapie, cette médecine des bourgeons ?

bourgeon de sapin arbre forêt pin
©Kathryn Algozzine/iStock

Phytothérapie, aromathérapie, homéopathie, les plantes sont à l’honneur pour le meilleur ! Connaissez-vous encore la gemmothérapie ? Retour sur cette médecine douce communément appelée “thérapie des bourgeons”.

L’aromathérapie est dans toutes les bouches, les huiles essentielles ayant subi une explosion sans précédent ces dernières années. Pourtant, si ces essences sont toutes bénéfiques pour soigner les affections du quotidien, on les utilise trop souvent de façon abusive, les incorporant à toutes les sauces pour parfumer des solutions qui n’en ont pas besoin. Moins connue du grand public et plus écologique, la gemmothérapie a pourtant tout d’une grande. Retour sur cette pratique thérapeutique s’inspirant de la croissance des végétaux.

Qu’est-ce que la gemmothérapie ?

On doit la gemmothérapie au Docteur Pol Henry, médecin belge du 18e siècle. Cette pratique thérapeutique naturelle exploite les bienfaits des macérats végétaux à partir des bourgeons, jeunes pousses et radicelles de certaines plantes. Les mélanges, faits d’eau, de bourgeons, de glycérine et d’alcool, seraient censés guérir les affections par énergie informative (méristème).

Si les principes de cette médecine parallèle sont considérés comme infondés par certains, d’autres ne jurent que par elle. Alors, à l’image d’un placebo ou d’un comprimé homéopathique, faudrait-il y croire pour en constater l’efficacité ? Les plantes ont leur mot à dire !

bourgeon de sapin arbre forêt pin
©Kathryn Algozzine/iStock

Se soigner avec des bourgeons

Du latin gemmae pour bourgeon, la gemmothérapie rejoint la grande famille de la phytothérapie. Cette pratique consiste à exploiter les tissus embryonnaires des végétaux en croissance – c’est-à-dire les bourgeons – pour traiter certaines affections.

Selon la théorie du Dr Pol Henry, les bourgeons posséderaient des propriétés thérapeutiques supérieures à celles de la plante mature. Le bourgeon aurait ainsi un haut potentiel de développement, ajouté d’une forte concentration de principes actifs (hormones, oligo-éléments, minéraux ou vitamines).

À titre d’exemple, le bourgeon d’aubépine posséderait à la fois les propriétés de la fleur et du fruit. Sur le même schéma, le bourgeon du tilleul combinerait à lui seul les vertus de fleur et les propriétés de l’aubier (partie périphérique du bois de l’arbre).

arbre jeune branches bourgeons feuilles
©Matthias Cooper/Pexels

Comment utiliser ces macérats de bourgeons et pour quelles affections ?

Les bienfaits des macérats de bourgeons et jeunes pousses varient selon la plante choisie. Ainsi, les bourgeons de sapin permettront de soigner la toux et de calmer les voies respiratoires, quand les bourgeons de cassis offriront un regain d’énergie. Voici quelques exemples de plantes couramment utilisées en gemmothérapie et leurs bienfaits :

Les bourgeons de sapin

En plus de calmer et de soigner la toux, le bourgeon de sapin agirait comme un expectorant naturel. Le végétal présenterait aussi une action antiseptique et décongestionnante, tout en apportant de la vitamine C.

branches jeune sapin bourgeons gemmothérapie
©Happy_Finch/iStock

Les bourgeons du bouleau

Les bourgeons du bouleau s’utilisent couramment en gemmothérapie pour nettoyer le foie et les voies urinaires, afin de faciliter l’élimination des déchets organiques comme l’acide urique et le cholestérol. Ces bourgeons sont aussi conseillés pour traiter la polyarthrite chronique.

Les bourgeons de tilleul

À l’image des bourgeons du bouleau, les bourgeons du tilleul permettraient de purifier le corps de ses déchets organiques. Le bourgeon de tilleul présenterait également des vertus apaisantes, diurétiques et dépuratives.

Les bourgeons et l’aubier d’aubépine

Les bourgeons d’aubépine s’utilisent couramment en gemmothérapie pour traiter les problèmes circulatoires. C’est en effet grâce aux vertus apaisantes de ses fleurs et aux bienfaits stimulants de ses fruits et de son aubier que le jeune arbre épineux agit.

jeune arbre bourgeon aubépine fleurs plante
©Jojoo64/iStock

Les bourgeons du figuier

Du fait de ses propriétés équilibrantes et anxiolytiques, le bourgeon du figuier agirait sur le système endocrinien, permettant ainsi de traiter les troubles du sommeil au naturel. Il peut aussi représenter une bonne alternative naturelle aux médicaments contre le stress et la migraine.

Les bourgeons de thym

Comme les bourgeons du figuier, les bourgeons de thym auraient des propriétés calmantes et apaisantes, pouvant améliorer la qualité du sommeil et favoriser l’endormissement.

Les bourgeons de cassis

Les bourgeons de cassis permettraient à la fois de nettoyer le foie tout en luttant contre la fatigue, qu’elle soit physique ou mentale. Ces bourgeons sont aussi de parfaits anti-inflammatoires, aidant à améliorer, entre autres actions, la souplesse des tendons et des articulations.

bourgeons cassis plante arbre feuilles gemmothérapie
©Anastasiya Gracheva/iStock

Et vous, connaissiez-vous la gemmothérapie, cette branche de la phytothérapie ? Partagez-nous votre avis en commentaire !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *