in ,

Les WC japonais, ou comment se passer de papier toilette

toilettes japonaises washlets
©wc-lavant.com

Avez-vous déjà utilisé des WC japonais ? Ce dispositif à la fois hygiénique, écologique et économique, permet de se passer de papier toilette pour de bon ! Oserez-vous changer de cuvette et révolutionner vos cabinets ?

Le papier toilette est un article d’hygiène à usage unique certes biodégradable, mais aussi gourmand en ressources pour sa fabrication. À l’image du coton, le papier WC demande une quantité d’eau et de matières végétales non négligeables pour générer les rouleaux tant convoités. Ce serait ainsi, selon la WWF, près 270 000 arbres abattus chaque année dans le monde pour nos besoins d’hygiène, tous articles confondus (papier toilette, papier absorbant, mouchoirs et serviettes jetables).

Face à ce constat, plusieurs alternatives émergent : le papier toilette lavable, réutilisable et durable, certes écologique, mais pas toujours hygiénique ni très pratique. La douchette quant à elle, permet de se passer en partie de papier WC, sans le supprimer totalement des cabinets. Enfin, les toilettes japonaises, aussi appelées “washlets”, s’imposent comme la meilleure alternative au papier WC, à la fois hygiéniques, écologiques et aussi très pratiques. Retour sur ce bidet connecté.

Les WC japonais, des toilettes pas si nippones que ça

Si les WC lavants portent souvent le nom de toilettes japonaises, ce n’est pas le Pays du Soleil Levant qui est à l’origine de l’invention. Étonnement, c’est la Suisse qui aurait mis au point le dispositif en 1957, avec pour objectif de favoriser l’hygiène intime. L’apparition des washlets au Japon daterait ainsi des années 1980, exportés depuis l’Europe avec grand succès.

Depuis, ce sont les Japonais les plus gros utilisateurs de ce type de WC, présents dans plus de 60% des foyers. Malgré la démocratisation progressive des toilettes japonaises en occident, le wc japonais lavant n’est pas encore bien implanté en Europe, ni en Suisse, son pays précurseur. Pourtant, les toilettes japonaises n’ont que des avantages. En voici quelques-uns.

wc japonais lavant salle de bain
©wc-lavant.com

Les avantages des toilettes japonaises

Malgré leur évolution timide dans les foyers français, les WC lavants semblent avoir le vent en poupe en occident. Et pour cause : ce bidet d’un autre genre est à la fois garant d’une hygiène irréprochable et d’un confort très appréciable, tout en permettant de préserver les arbres nécessaires à la fabrication du papier toilette classique.

Des toilettes plus hygiéniques

En plus de supprimer totalement le papier toilette, jetable et irritant pour les peaux les plus sensibles, les WC japonais permettent également d’améliorer l’hygiène de vie quotidienne, voire même d’éviter les microbes et virus passagers. La plupart des modèles sont en effet équipés d’un mode de contrôle à distance ou de détection de présence permettant d’ouvrir la cuvette ou de la refermer sans la toucher. Une fonctionnalité qu’on imagine très pratique dans les toilettes publiques !

wc toilettes japonaises washlet
©wc-lavant.com

Une meilleure hygiène de vie

Pour vendre leurs produits au Japon, les fabricants de WC lavants ont mis au point une série de publicités très imagées : ces coupures pub mettent en scène de jeunes japonaises comparant le lavage des mains au nettoyage intime. Celles-ci interpellent alors les téléspectateurs : “quand vos mains sont sales, vous ne vous contentez pas de les essuyer avec du papier pour les laver. Eh bien pour le derrière, c’est la même chose !” Vu sous cet angle, le papier hygiénique ne l’apparaît pas tant…

Un confort à toute épreuve

En plus de garantir un popotin frais et dispo, les toilettes japonaises permettent aussi de gagner en confort de vie. La plupart des modèles comportent en effet une lunette chauffante (à température réglable), une fonctionnalité non négligeable pour les froides nuits hivernales ! De plus, le jet lavant qui sort de la cuvette, contrairement à celui de la douchette, est également chaud, du moins tiède.

Des fonctionnalités étonnantes

En plus de son jet lavant et de sa cuvette chauffante, le WC japonais possède d’autres fonctionnalités plus ou moins utiles ou étonnantes. Ainsi, selon les modèles, vous pourrez trouver des toilettes japonaises équipées de musique ou reproduisant le son typique de la chasse d’eau afin d’éviter de se sentir gêné/e par des bruits incongrus… Une fonction particulièrement utile dans les appartements exigus aux fines cloisons !

Autre fonctionnalité amusante et somme toute très utile : une petite LED qui s’active la nuit, permettant d’éviter d’allumer la lumière blafarde des WC, achevant de nous réveiller pour de bon !

toilettes japonaises washlets
©wc-lavant.com

Des économies en prévision

Malgré son coût élevé, le WC japonais permet tout de même de faire des économies de papier. Un investissement hygiénique et écologique sur le long terme.

Choisir des WC lavants pour préserver l’environnement

Comme nous l’avons évoqué précédemment, les rouleaux de papier toilette sont assez gourmands en ressources naturelles, et notamment en eau et en matières végétales issues d’arbres. Selon les marques de papier hygiénique, on peut aussi retrouver dans leur composition des colorants chimiques, voire des parfums de synthèse polluants et complètement inutiles.

En choisissant d’équiper vos sanitaires d’un WC lavant, vous évitez aussi les articles à usage unique et limitez le phénomène de déforestation à échelle mondiale (la plupart des rouleaux de papier WC ne proviennent pas d’arbres français, qui plus est). Ces toilettes spécifiques permettent ainsi, grâce à leur système de séchage intégré, de se passer complètement des feuilles de papier WC (contrairement à la douchette).

papier toilette zéro déchet
©Pixabay

Les WC japonais, comment ça marche, concrètement ?

Le washlet s’utilise comme des toilettes traditionnelles, et l’utilisation de la chasse d’eau ne déroge pas à la règle. Une fois l’utilisateur/trice assis/e sur la cuvette, les toilettes japonaises activent leurs fonctions de lavage/séchage, pilotées via une télécommande, un bras, des boutons présents sur l’abattant ou encore un smartphone.

Le prix d’un tel dispositif varie selon la technologie choisie : intégrée directement dans la céramique de la cuvette des toilettes, au sol, suspendue ou sur un abattant.

Et pour aller plus loin dans la démarche zéro déchet, lavez la cuvette de vos toilettes japonaises avec des produits nettoyants naturels comme ce gel WC maison !

Et vous, avez-vous déjà utilisé des WC japonais, ces toilettes connectées permettant de se passer de papier hygiénique ? Partagez-nous votre avis zéro déchet en commentaire !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *