utilisation Agar-agar dans un bol cuillère en bois
©HeikeRau/iStock
in

L’agar-agar, une algue aux nombreuses vertus, qui ne sert pas qu’à gélifier nos desserts !

L’agar-agar est un ingrédient de plus en plus répandu. En effet, cette algue surprenante est pleine de vertus, de minéraux et de vitamines et son utilisation est très facile. Ce qui en fait un élément indispensable de notre placard (presque) zéro déchet ! L’agar-agar, que l’on trouve surtout en poudre dans le commerce, est une algue rouge qui permet, en cuisine, d’apporter de la texture, d’épaissir ou de gélifier une préparation. L’algue fournit en petites quantités du calcium, du fer, du zinc, du potassium, et aussi du magnésium. Retour sur ce super-aliment polyvalent.

Plusieurs utilisations de l’agar-agar sont possibles. Elle se présente généralement sous forme de poudre claire, et ne laisse pas d’odeur. Mais on peut aussi la trouver en barres ou en filaments. L’algue a été découverte au Japon en 1658 par Minora Tarazaemon. C’est un stabilisant, émulsifiant, gélifiant et épaississant naturel particulièrement efficace (additif qui prend le nom d’E406 au dos des paquets du commerce). S’il rivalise avec la gélatine, l’agar-agar est 100% végétal et convient ainsi à toutes les pratiques alimentaires. Cette algue est séchée puis broyée afin d’obtenir la poudre gélifiante que l’on connaît. Ses propriétés sont toujours plus bénéfiques lorsque le produit est biologique, et il n’est pas difficile d’en trouver dans le commerce.

L’agar-agar : quelle utilisation en faire pour quels bienfaits ?

On peut utiliser cet additif végétal pour agrémenter différentes préparations, comme les desserts, les goûters ou encore les plats salés. Il ne faut toutefois pas s’attendre à ce qu’il ait le même rendu que la gélatine. C’est un équivalent, mais tout de même différent. Souvent, il est bien plus agréable en bouche et moins chargé en “gelée” que son concurrent. En plus, son pouvoir gélifiant est plus important que celui de la gélatine, ce qui permet de réduire les quantités. Pâtes de fruits, bonbons maison, gelées, crèmes, glaces, mousses, flans… La liste est longue ! Mais l’agar-agar n’est pas seulement utile dans l’alimentation, et peut très bien servir pour d’autres préparations naturelles maison.

L’agar-agar est un gélifiant très puissant (environ 2 g pour 1/2 litre de liquide) et très peu calorique. Il est souvent utilisé dans certains programmes minceur, car il provoque une sensation de satiété. Par ailleurs, grâce à ses attributs, il peut aider à réduire son alimentation. En consommant régulièrement une tisane ajoutée d’1 g d’agar-agar 20 minutes avant le repas, vous verrez votre appétit changer. L’algue est très simple d’utilisation et ne se sent pas dans les plats. Cet additif végétal est décidément bourré de qualités ! En plus d’être naturel, il ne coûte pas très cher en magasin biologique (ou ailleurs).

agar agar en poudre utilisation
©Unkky/Wikimedia Commons

Une astuce naturelle pour une utilisation de l’agar-agar dans sa salle de bain !

L’utilisation de l’agar-agar ne se résume pas à la cuisine ! L’agar-agar est un ingrédient naturel tout doux pour la peau. Voici une recette végétale maison anti points noirs, simple et efficace à base d’agar agar.

Une recette anti-points noirs à base d’agar agar

Merci à Alys Boucher pour cette recette inventive !

Ingrédients :

  • 2 g d’agar-agar (environ 1 cuillère à café)
  • Un grand verre d’eau claire (ou de thé vert pour un effet bonne mine)

Ustensiles à prévoir :

  • Une casserole
  • Une spatule pour mélanger
  • Un bol
  • Un pinceau pour l’application

Étapes de préparation :

1/ Versez l’agar-agar dans la casserole. Ajoutez l’eau, puis mélangez à feu doux en remuant régulièrement.

2/ Lorsque la préparation commence à bouillir, comptez 3 minutes en remuant constamment.

3/ Retirez la casserole du feu et attendez quelques minutes que le mélange refroidisse.

5/ Transvasez ensuite votre préparation dans un bol et réservez.

6/ En attendant que la préparation refroidisse, vous pouvez passer un gant bien chaud sur votre visage afin d’ouvrir vos pores.

7/ Lorsque la préparation a suffisamment refroidi (tiède ou froide), appliquez la mixture avec un pinceau sur les zones à problème (nez, menton…). Vous pouvez aussi l’utiliser en masque total, toutefois, évitez le contour des yeux et des sourcils qui sont des zones fragiles !

8/ Attendez que le patch soit bien sec avant de l’enlever (environ 30 minutes ou plus). Si vous l’enlevez trop tôt, il n’aura aucun effet. Vous devez sentir un tiraillement sur votre peau et constater que le masque a entièrement séché.

9/ Retirez délicatement votre masque et constatez toutes les impuretés dont vous vous êtes débarrassé/e !

10/ Rincez votre peau à l’eau claire, et passez un coton imbibé de jus de citron afin de resserrer les pores et affiner votre grain de peau.

Pensez à tester le produit sur votre poignet ou à l’intérieur de votre coude afin de prévenir des allergies. Si vous avez une gêne quelconque, ne l’appliquez pas, ou enlevez-le immédiatement.

L’agar-agar est une plante pleine de ressources et de surprises ! En plus d’être comestible, l’algue est aussi très efficace pour élaborer différents produits cosmétiques. N’hésitez pas à vous en procurer, et à mettre de côté la gélatine animale pour une version plus douce et 100% végétale !

Retrouvez le masque naturel à l’agar-agar d’Alys Boucher en vidéo :

Cet article sur l’utilisation de l’agar-agar vous a plu ? Vous aimerez aussi :

Bonbons maison : une recette express naturellement colorée avec du sirop de fruits

Une gelée de romarin avec les herbes de son jardin, à réaliser en moins de 15 minutes

La spiruline, une super-algue écologique qui se cultive partout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *