pomme terre mains planete aliments les plus écologiques
©Boonyachoat/iStock
in

Quels sont les aliments les plus écologiques ? La liste de la “nourriture du futur” !

Quels sont les aliments les plus écologiques ? Ces produits qui demandent le moins de ressources pour leur culture ? L’ONG WWF (World Wildlife Fund) s’est penchée sur le sujet et a publié un rapport dévoilant les 50 aliments du futur, une nourriture écologique à la fois saine, nutritive et économique, respectueuse de l’homme et de l’environnement.

Selon les estimations, d’ici 2050, la population mondiale devrait passer de 7,5 à 10 milliards de personnes. Et pour vivre, il faut un minimum de vivres… Nourrir tout ce beau monde sur une planète aux ressources limitées n’est pas tâche facile. Il devient alors crucial de transformer le système alimentaire mondial et les pratiques agricoles conventionnelles. Car l’impact écologique de notre système d’alimentation actuel est énorme, contribuant largement à la pollution mondiale et à l’épuisement des ressources.

La plupart d’entre nous pense que ce sont nos choix d’énergie ou de transport qui causent les plus graves dégâts environnementaux. En réalité, c’est notre système alimentaire qui génère le plus grand impact.

Dr Tony Juniper, WWF UK

Choisissons de consommer mieux, pour préserver la planète et sa santé par la même occasion ! Voici la liste des aliments les plus écologiques selon un rapport de la WWF, ceux qui demandent le moins de ressources pour leur culture et leur production. De véritables aliments du futur !

La liste des aliments les plus écologiques, à privilégier pour réduire son empreinte carbone

À notre échelle personnelle, nous pouvons changer notre mode d’alimentation pour apporter notre pierre à l’édifice. Ce que nous choisissons de manger est un vote. Voter pour un système alimentaire plus respectueux de la planète, de l’homme et des animaux. Mais il n’est pas toujours facile de savoir par quoi remplacer la viande ou le poisson, ces aliments peu écologiques. Pourtant, il existe de nombreuses autres denrées parfois inconnues du grand public, capables d’apporter autant de nutriments et de protéines que les produits d’origine animale.

La découverte d’un mets nouveau fait plus pour le genre humain que la découverte d’une étoile.

Jean Anthelme Brillat-Savarin, chef cuisinier

Pour dresser sa liste des 50 aliments les plus écologiques, la WWF s’est basée sur 4 critères : leur côté nutritif (élevé) et leur saveur, leur impact écologique (faible) et leur coût (modéré). Cette véritable “nourriture du futur” permettrait aussi de meilleurs rendements et résisterait mieux au dérèglement climatique. Parmi cette liste d’aliments écologiques, nous avons choisi de mettre en valeur les denrées les plus faciles à cultiver en France (nous n’avons pas retenu les cactus par exemple, comptant pourtant parmi les aliments les plus écologiques du classement). N’hésitez pas à consulter le rapport entier : Future 50 Foods pour plus d’informations sur ces produits alimentaires nouvelle génération !

1/ Les algues (spiruline, wakamé, nori & co)

Riches en nutriments, en antioxydants, en acides gras et en protéines, les algues sont aussi essentielles à notre existence. En effet, ces organismes aquatiques sont responsables de la moitié de l’oxygène mondial. De par leur teneur élevée en protéines, certaines variétés d’algues peuvent facilement remplacer la viande dans un régime alimentaire vegan ou végétarien. La spiruline par exemple, est considérée comme une algue super-écologique, car elle se cultive facilement partout, sans avoir besoin de beaucoup de ressources. Celle-ci produirait d’ailleurs 16 tonnes d’oxygène par an et par hectare ! Parmi les algues les plus écologiques, on retrouve :

  • L’algue nori
  • L’algue wakamé
  • La spiruline
  • L’algue laver (porphyra umbilicalis)…
algues aliments les plus écologiques assiette manger
©Vudhikul Ocharoen/iStock

2/ Les légumineuses (fèves, pois, haricots & co)

Saviez-vous que les légumineuses étaient capables de transformer l’azote contenu dans l’air en une substance facilement exploitable et réutilisable par les plantes ? Les haricots, ces superhéros environnementaux, sont aussi d’incroyables sources de fibres, de protéines et de vitamines (B, notamment). Leur saveur douce en bouche et leur texture pouvant s’apparenter à celle de la viande font des légumineuses de parfaits substituts aux produits d’origine animale. Voici la liste des légumineuses les plus écologiques et nutritives :

  • Lentilles
  • Haricots adzuki
  • Haricots noirs
  • Pois bambara
  • Haricots mungos (ou ambériques vertes)
  • Fèves
  • Pois à vache (aussi appelés cornilles, doliques à œil noir ou niébé)
  • Pois chiches
sac vrac pois chiche zéro déchet
©Pexels

3/ Les graines et céréales

On considère les céréales comme source de nourriture humaine la plus importante, toutes époques confondues. Cela dit, avec l’avènement de l’agriculture intensive, la diversité des variétés cultivées s’est drastiquement réduite. Aujourd’hui, 60% de la consommation céréalière mondiale proviendrait de 3 céréales : le blé, le riz et le maïs. Pour des raisons écologiques et sanitaires, il devient urgent de varier les types de céréales. La diversification permet en effet d’améliorer la biodiversité agricole, tout en variant les sources de glucides dans son régime alimentaire. La liste des céréales les plus écologiques :

  • Amarante
  • Sarrasin (aussi appelé blé noir malgré son absence de gluten)
  • Millet
  • Fonio blanc (digitaria exilis)
  • Blé khorasan
  • Quinoa
  • Teff (ou tef)
  • Épeautre et petit-épeautre
  • Riz sauvage (les autres variétés de riz demandent beaucoup d’eau)
  • Éleusine
bol de sarrasin blé noir petit déjeuner céréales
©U11116/Pixabay

4/ Les fruits et légumes (locaux et de saison)

Riches en nutriments, en vitamines et en fibres, les fruits et légumes se cultivent sous diverses formes. Évidemment, pour que ces denrées justifient leur place au classement des aliments les plus écologiques, il est essentiel de privilégier les fruits et légumes locaux et de saison, sans pesticides. Les fruits et légumes les plus écologiques :

  • Épinards
  • Chou rouge & kale
  • Carottes
  • Courges
  • Melon
  • Aubergine
  • Poivron
  • Cresson
  • Tomates oranges
  • Gombo (ou okra, lalo, calou)
  • Salades
  • Brocoli
rayons supermarché courses légumes épicerie
©Iñigo De la Maza/Pexels

5/ Les graines germées

Les graines germées (à faire germer chez soi facilement et rapidement – en 6 jours maximum – dans un bocal muni d’un germoir), de véritables bombes nutritives on ne peut plus locales ! Selon les experts, le processus de germination peut doubler, voire tripler la valeur nutritionnelle d’une plante. La texture (fraîche et croquante) et l’aspect décoratif des graines germées et des jeunes pousses agrémenteront facilement tous les plats (sur une tartine garnie, une soupe…). Parmi les graines germées les plus populaires, on retrouve :

  • L’alfalfa (ou luzerne cultivée), variété préférée des adeptes de germination
  • Les haricots rouges
  • Les pois chiches
  • Le fenugrec
  • Les pois verts
jeunes pousses graines germées bienfaits salade
©Nataliya Kushnir/iStock

6/ Les feuilles de certains légumes (ou “légumes-feuilles”)

Les feuilles des légumes frais finissent souvent à la poubelle. Dommage quand on sait que celles-ci peuvent être aussi nutritives que le légume lui-même ! C’est notamment le cas de la fleur des courges (potirons, courgettes, citrouilles, etc.), souvent délaissée et pourtant bourrée de nutriments. De plus, ces “légumes-feuilles” croissent rapidement, et ce partout dans le monde. Les légumes-feuilles les plus écologiques et nutritifs :

  • Feuilles de betteraves
  • Fleurs et feuilles des courges
  • Feuilles de brocolis
  • Verts de poireau
  • Choux
  • Feuilles de moringa
feuilles de légumes verts aliments cuisine
©Svetl/iStock

7/ Les champignons

Il existe plus de 2000 variétés de champignons (comestibles) dans le monde. Ces végétaux se cultivent depuis des siècles pour leur saveur et leur valeur nutritionnelle. Riches en vitamines (B & D), en fibres et en protéines, les champignons sont capables de pousser à des endroits où d’autres aliments ne le pourraient pas ! Y compris sur les “sous-produits” d’autres cultures. Leur goût relevé et savoureux ainsi que leur texture fondante font du champignon une alternative écologique parfaite à la viande. Les champignons les plus écologiques et nutritifs :

  • Collybie à pied velouté (ou enokitaké – Flammulina velutipes)
  • Polypore en touffe (ou poule des bois – Grifola frondosa)
  • Lactaire délicieux
champignons paniers cueillette forêt
©Valeria Boltneva/Pexels

8/ Les noix et graines

Les noix et fruits secs figurent souvent dans la liste des super-aliments. Et pour cause : ces oléagineux contiennent une bonne dose de matières grasses bénéfiques, de vitamines (E principalement) et de protéines. Bien sûr, en fonction du pays où l’on vit, les noix à privilégier ne seront pas les mêmes. Si on habite en France, on privilégiera les noix de Grenoble ou du Périgord, les noisettes, les graines de lin ou de chanvre. Les noix de cajou, cacahuètes et autres fruits secs exotiques sont certes très nutritifs, mais exportés de loin pour arriver dans les silos de nos magasins… Les graines et noix les plus écologiques :

  • Graines de lin
  • Graines de chanvre
  • Noix et noisettes de France
huile de noix huiles végétales françaises bio aliments les plus écologiques
©tashka2000/iStock

9/ Les légumes-racines

Les légumes dits “racines” représentent les parties de certaines plantes consommées en tant que légumes. Ces aliments représentent une belle source de vitamines et de minéraux, et se conservent plus longtemps que les légumes classiques. Voici quelques exemples de légumes-racines aussi intéressants sur le plan nutritionnel qu’écologique :

  • Salsifis noir (ou scorsonère d’Espagne)
  • Persil tubéreux
  • Carotte
  • Radis blanc (ou radis d’hiver)…

10/ Les tubercules

Les tubercules ont la particularité de pousser vers le bas, ancrant la plante dans la terre où ils absorbent et stockent les nutriments pour l’hiver, ou lors des périodes de sécheresse. De par leur richesse en glucides, ces aliments écologiques ont de l’énergie à revendre ! Cela dit, il est important de diversifier les variétés de tubercules de façon à bénéficier de plus de nutriments, rendant notre système immunitaire plus résistant, tout comme les terres de culture.

  • Pois patate (pachyrhizus erosus ou jicama)
  • Patate douce
  • Topinambour
  • Pomme de terre
humous de patates douces légumes cuisine apéro vegan
©Vaaseenaa/iStock

Quels sont les aliments les moins écologiques ?

Sans surprise, les aliments les moins écologiques sont majoritairement des produits d’élevage, qui demandent beaucoup d’eau et de ressources pour leur production. D’une part pour nourrir et abreuver les animaux, d’une autre pour cultiver les champs nécessaires à la fabrication de leur nourriture. Sans compter la déforestation associée. Voici la liste des aliments les moins écologiques et les plus polluants :

  • La viande (un des premiers facteurs responsables des gaz à effets de serre – utilisation intensive d’eau et de ressources)
  • Le sucre (utilisation intensive d’eau et de pesticides, entraînant une érosion et un appauvrissement des sols)
  • Le thé et le café (provenance lointaine, pesticides, consommation d’eau, éthique)
  • Le chocolat (provenance lointaine – processus de fabrication demandant beaucoup d’eau et de ressources)
  • Certains fruits exotiques en fonction de l’endroit où l’on habite
  • L’huile de palme (déforestation massive)
  • Le poisson d’élevage, notamment le saumon et le thon rouge (pêche polluante, antibiotiques)
  • Les plantes et aliments qui contribuent à la déforestation
  • L’eau minérale (recours au plastique à usage unique pour l’embouteiller)…
remplacer la viande vache aliments les moins écologiques
Crédits photo : Pexels

Évidemment, certains aliments sont plus écologiques que d’autres en fonction du pays où l’on vit… Privilégier le local, bio et de saison est le b.a.-ba d’une alimentation respectueuse de la planète.

Et vous, connaissiez-vous tous les aliments de cette liste de nourritures les plus écologiques ? Si oui, à quelle fréquence et comment les consommez-vous au quotidien ? Partagez-nous votre expérience et vos idées de recettes zéro déchet en commentaire ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *