solution naturelle sans odeur remplacer vinaigre blanc
©Vaaseenaa/iStock
in

Une alternative naturelle, efficace et sans odeur au spray nettoyant au vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est un des produits phares du placard zéro déchet. Nettoyant, détachant, détartrant ou désodorisant, le liquide transparent semble avoir tout pour lui. Pourtant, l’une de ses particularités achève d’en repousser plus d’un : son parfum puissant. Alors, est-il possible de vivre sans vinaigre blanc quand on fait partie du cercle très fermé du zéro déchet ?

Bien qu’il soit polyvalent, le vinaigre blanc peut aussi être très intrusif, son parfum achevant d’agresser les narines sensibles des odorats les plus délicats. Pourtant, le vinaigre d’alcool n’est pas le seul à pouvoir nettoyer, désodoriser, détartrer et faire briller les surfaces de la maison au naturel. Découvrez une alternative ingénieuse, écologique et efficace à la fameuse solution nettoyante au vinaigre blanc.

Une solution nettoyante sans odeur pour remplacer le vinaigre blanc et son parfum puissant

En plus de son parfum parfois considéré comme agressif, surtout quand il n’est pas dilué, le vinaigre blanc, et notamment celui que l’on trouve en grande surface, est généralement conditionné dans une bouteille en plastique. Rien de très écologique pour un produit qui prône le retour au naturel. Alors, pour ceux et celles qui ne trouvent pas de vinaigre d’alcool en vrac, voici une recette de solution nettoyante et désinfectante à base d’acide citrique, qui remplace à merveille le vinaigre blanc.

L’acide citrique, une poudre écologique polyvalente

L’acide citrique est naturellement présent dans les agrumes, et dans certains légumes ou champignons. Mais c’est dans le citron qu’il est le plus concentré, pouvant aller jusqu’à 8%. Naturel et biodégradable, l’acide citrique s’obtient généralement par fermentation de la mélasse ou de la betterave, ajoutée de la souche d’un champignon ou de levures.

L’acide citrique s’avère un excellent produit ménager naturel : antioxydant, anti-calcaire, acidifiant, détartrant… La poudre blanche permet de détartrer la plupart des appareils électroménagers, d’éliminer les taches tenaces, d’assouplir le linge ou encore de protéger et d’entretenir les robinetteries difficiles. Des vertus naturelles qui se rapprochent grandement de celles du vinaigre.

acide citrique citron poudre citrons fiche produit ménage écologique
©YelenaYemchuk/iStock

Un spray nettoyant multi-usage à l’acide citrique, équivalent au vinaigre blanc à 12°C

Ce produit nettoyant sans odeur présente les mêmes propriétés ménagères que celles du vinaigre blanc.

Ingrédients pour un grand flacon :

  • 1 litre d’eau
  • 2 cuillères à soupe d’acide citrique

Ustensiles à prévoir :

  • Une bouteille en verre ou un spray
  • Un entonnoir

Étapes de préparation :

1/ Remplissez votre flacon vaporisateur avec l’eau et ajoutez l’acide citrique en poudre.

2/ Refermez votre bouteille et mélangez bien pour homogénéiser la solution.

3/ Utilisez sur une brosse, une éponge ou une lavette zéro déchet pour nettoyer toutes vos surfaces, comme vous le feriez avec du vinaigre blanc. Rincez à l’eau claire après utilisation et séchez.

Vous pouvez aussi utiliser l’acide citrique pur dans vos toilettes et/ou pour assainir votre petit électroménager entartré.

nettoyer au naturel accessoires zéro déchet ménagers spray vinaigre blanc

maison écologique produits entretien ménager naturel spray verre
©Vaaseenaa/iStock

L’alcool, une autre alternative sans odeur au vinaigre blanc

L’alcool, à condition qu’il soit naturel, peut aussi remplacer le vinaigre blanc, en plus puissant. Mais bien souvent, ce produit n’est pas toujours très sain, « enrichi » ou élaboré à partir de certains produits de synthèse toxiques. Si vous avez de la vodka ou de l’alcool bio pour fruits à 90°C, vous pouvez aussi vous en servir comme désinfectant !

nettoyer maison écologique spray vinaigre blanc sans odeur
©Vaaseenaa/iStock

L’acide citrique, une alternative naturelle, efficace et sans odeur au vinaigre blanc. Bonus : cette solution est aussi bien moins chère, puisqu’il suffit d’une petite quantité de poudre pour tout nettoyer !

Et vous, connaissez-vous d’autres alternatives naturelles et sans odeur au vinaigre blanc ? Partagez-nous vos astuces zéro déchet et votre avis en commentaire !

9 Comments

Poster un commentaire
    • Bonjour, merci de votre lecture 😉 Je n’ai pour ma part que des vaporisateurs en verre, mais vous pouvez tenter avec du plastique, pour voir ! Donnez nous vos retours 😉 Belle journée

    • Bonjour Montse, merci pour votre gentil commentaire et pour votre lecture ! 🙂 En effet, l’utilisation de produit à base d’acide citrique est déconseillé pour les éviers en granit ou en résine de synthèse…

  1. Bonjour,

    Voici quelques informations complémentaires issues de mon expérience avec l’acide citrique, excellent nettoyant et anti-calcaire.
    Mais voilà : pour utiliser au mieux ce produit écologique, faudrait presque devenir chimiste. Si on ne respecte pas certaines manières de faire, ça ne fonctionne pas. On pense alors que les produits écolos ne valent rien et on repasse à la chimie. Grosse erreur !

    En premier lieu, je vais présenter le matériel nécessaire. Ensuite, je vais décrire la marche à suivre et enfin, je vais expliquer POURQUOI il faut respecter les étapes qui vont suivre.

    Supposons que vous souhaitiez décaper un carrelage de salle de bains bien cracra, voici comment je procède.

    MATERIEL
    1. Un produit dégraissant tout bête genre liquide vaisselle ;
    2. Une éponge métallique (pas une boule d’inox qu’on trouve partout) : c’est une éponge rectangulaire dont l’extérieur est métallique, et dont l’intérieur est rembourré par une éponge en mousse ; ça se trouve assez facilement ;
    3. Une paire de gants ;
    4. Un spray d’acide citrique selon la recette donnée par notre excellent Planète Zéro Déchet que je salue au passage ;
    5. Une huile essentielle de votre choix ou une infusion de plante odorante (romarin par exemple), ou un jus de citron.

    MARCHE A SUIVRE
    On y va.
    On mouille à grande eau le carrelage. Avec l’éponge métallique, on applique le dégraissant et on frotte (sans trop se fatiguer mais un peu quand même) toute la surface en insistant sur la partie basse ; l’éponge métallique peut réagir en fabriquant une oxydation qui va faire des traces noires visibles. Pas de panique, ça part au rinçage. Si le phénomène se produit, mettez des gants, sinon vous vous retrouverez avec des ongles…noirs !
    On rince ensuite à grande eau.
    On pulvérise maintenant la solution d’acide citrique assez généreusement pour recouvrir la totalité du carrelage, en insistant dans les coins et sur la partie la plus basse.
    On va ensuite se promener, voir un film, déjeuner au restaurant…Autrement dit, on laisse agir. Selon l’importance de la couche de calcaire, on laisse agir autant de temps qu’on veut : au moins 2 heures, une nuit, deux jours…(entre-temps on se lave chez le voisin).
    On mouille ensuite l’éponge métallique avec la solution d’acide citrique, on frotte un ou deux carreaux dans la partie basse, on sèche complètement, on éclaire les carreaux avec une lumière puissante du style lampe d’un téléphone mobile pour vérifier si le calcaire a disparu.
    Si c’est bien le cas, on continue. Si ce n’est pas le cas, deux options s’offrent à nous :
    – celle de remouiller, repulvériser l’acide citrique, attendre, répéter le test sur deux carreaux ;
    – celle de continuer tout de suite à frotter, frotter…avec l’éponge métallique et l’acide citrique.

    Quand on n’est pas pressé par le temps, on peut tout à fait appliquer l’acide citrique, laisser le produit agir tout seul et ne rincer que lorsque l’on prend une douche. Pulvériser à nouveau à la sortie de la douche, et ainsi de suite.

    Résultat optimal, le carrelage paraît neuf (j’ai des photos avant-après pour les sceptiques).

    EXPLICATIONS
    Le dégraissage :
    Il est essentiel de dégraisser la surface à nettoyer car le nettoyant à l’acide citrique contient de l’eau. Or, nous savons que l’eau et la graisse ne se mélangent pas. Par conséquent, lorsque vous avez un carrelage de douche recouvert d’une couche de calcaire elle-même bien protégée par la couche de graisse laissée par notre corps quand on se lave…vous commencez à comprendre…l’acide citrique n’aura aucun effet, car le liquide va dégringoler jusqu’au sol sans parvenir à atteindre le calcaire.
    Donc on dégraisse en premier.
    L’éponge métallique :
    On utilise l’éponge métallique dont je parle car le processus ne se fait quand même pas tout seul, faut l’aider un peu en frottant. Cette éponge est géniale : très efficace, elle ne raye pas, même pas le verre, à condition évidemment de ne pas forcer exagérément. Elle permet aussi de supprimer une partie des moisissures qui peuvent s’incruster dans les joints carrelage.
    L’acide citrique :
    Un phénomène intéressant se produit lorsqu’on pulvérise l’acide citrique sur un carrelage, même vertical, c’est qu’il ne sèche pas (en hiver, tout au moins). Vous revenez trois heures, le carrelage est encore humide. Et un produit anticalcaire, pour bien fonctionner, a besoin de cette particularité.
    L’huile essentielle ou le parfum :
    L’acide citrique a vraiment une odeur à faire fuir : ça pue carrément. Mais le moindre petit parfum que l’on rajoute à la préparation réduit ce problème à néant.

    POUR FINIR
    En utilisation quotidienne, donc avec des surfaces pas encrassées, on peut tout à fait réaliser un produit tout-en-un en fabriquant une préparation d’acide citrique dans laquelle on rajoute le parfum ET le dégraissant (pas la peine d’en mettre beaucoup).

    J’espère avoir été claire, et j’espère que ces explications vous seront utiles !

    Christel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.