astuces zéro déchet pratiques quotidien conseils
©Captures vidéo : CHAMARREL/Isabel Page/Going Zero Waste via YouTube
in

12 astuces zéro déchet que vous devez absolument connaître

Découvrez quelques astuces pratiques à mettre en place au quotidien, pour mener à bien votre démarche zéro déchet, qu’elle soit toute fraîche ou plus ancienne !

Le zéro déchet est un art qui se peaufine avec le temps, au fil de ses expériences (bonnes ou mauvaises) chez les commerçants ! En dehors des achats de première nécessité, le zéro déchet s’applique à bien d’autres domaines du quotidien, et les astuces ne manquent pas pour réduire les emballages, éliminer les achats inutiles et opter pour un mode de vie minimaliste qui ne s’encombre pas du superflu. Voici quelques astuces essentielles à l’attention des débutants ou des confirmés, et à toute personne susceptible de toucher de près ou de loin au zéro déchet !

1/ Préférez le savon à vaisselle au profit du liquide éponyme (même en vrac)

Le liquide vaisselle, même bio et en vrac, a l’inconvénient de se consumer très rapidement, en comparaison à ce bon vieux bloc de savon ! Résultat des courses : vous vous déplacez plus souvent pour en racheter ou remplir votre bouteille. En plus, bien souvent, cet essentiel de la cuisine est plus cher à l’achat qu’un savon à vaisselle. Oubliez le liquide, passez au solide !

Le savon à vaisselle, voire un simple savon de Marseille vous permettra de nombreux lavages sans gaspillage. Passez votre brosse à vaisselle ou votre éponge écologique sous un filet d’eau, puis frottez-la sur votre savon pour générer une mousse onctueuse. Et voilà, vous avez remplacé en deux temps, trois mouvements le liquide nettoyant dont vous pensiez ne jamais pouvoir vous séparer !

savon solide zéro déchet vaisselle tawashi éponge écologique
©Elena Feodrina/iStock

N’oubliez pas d’entretenir régulièrement vos canalisations (tous les 2 mois environ) pour éviter les bouchons. Voir l’astuce ici.

2/ Optez pour la ventouse à savon pour éviter le gaspillage

En fonction du mode de fabrication de vos savons, leur texture peut varier. L’aspect d’un savon en milieu d’utilisation, qu’il se destine à la cuisine, à la salle de bain ou aux toilettes, peut se transformer en bouillie humide à force de baigner dans l’eau. La solution la plus pratique (après en avoir testées plusieurs !) est pour nous le porte-savon aimanté à ventouse.

Ce dispositif zéro déchet se compose d’une ventouse à appliquer sur un mur ou une surface carrelée, et d’une capsule métallique aimantée à enfoncer dans le savon. Vous pourrez ainsi replacer votre savonnette sur son support après l’avoir utilisée, et la laisser sécher sans craindre qu’elle ne prenne l’humidité. Une manière aussi d’éviter le gaspillage de ressources en jetant votre savon avant qu’il ne soit achevé.

3/ Oubliez le papier sulfurisé, huilez simplement votre plaque de cuisson !

Le papier cuisson s’annonce souvent comme un indispensable de la cuisine, conseillé dans de nombreuses recettes. Pourtant, cet accessoire jetable n’est pas aussi essentiel qu’on nous le laisse penser, et peut aisément se remplacer. Huiler sa plaque de cuisson ou ses moules suffit amplement à éviter l’adhérence. Si vous n’êtes pas convaincu/e, sachez qu’il existe sur le marché du zéro déchet des papiers cuisson lavables, et donc réutilisables.

4/ Soyez inventif/ve pour éviter les achats inutiles

On nous a longtemps habitués à posséder un outil/un produit pour une seule utilisation. Que ce soit pour le nettoyage, le bricolage ou la cuisine, les produits et accessoires spécifiques sont légion. C’est ainsi qu’on accumule tout un tas d’objets dans ses placards, sans penser qu’un seul pourrait suffire à plusieurs usages. Le vinaigre blanc par exemple, peut aisément remplacer tous les produits ménagers combinés. Ce produit d’entretien naturel multi-usage fait à la fois briller votre robinetterie, vos vitres, vos plans de travail, vos parois de douche ou vos toilettes. Il sert également à se débarrasser du calcaire et éliminer les mauvaises odeurs.

Sur le même schéma, un gros bocal en verre résistant (et rempli) peut facilement se transformer en casse-noix performant ! De l’huile de tournesol en huile de massage, une passoire en essoreuse à salade (ou vos mains, tout simplement), etc. Être un pro du zéro déchet, c’est aussi faire preuve d’inventivité.

coronavirus vinaigre blanc bouteille verre nettoyage zéro déchet citron bicarbonate ménage
©AnSyvanych/iStock

5/ Finissez vos savons jusqu’au bout en les plaçant dans un collant

Les petits morceaux de savon, vestiges de leurs heures de gloire, sont souvent difficiles à utiliser jusqu’au bout. Pour éviter de les jeter (ou de les composter), plusieurs solutions s’offrent à vous. Les coller à votre bloc de savon flambant neuf, les faire fondre pour obtenir une version liquide, ou encore les placer dans un vieux bas (sans trous) pour continuer leur utilisation.

6/ Ne jetez plus vos épluchures, rien ne se perd (pas même les peaux de banane), tout se transforme !

Les pelures, fanes et autres épluchures de fruits et légumes n’ont pas vraiment la cote dans notre société de (sur)consommation. Pourtant, de même que les parties “nobles”, ces soi-disant “déchets” végétaux sont souvent bourrés de bienfaits pour la santé. Ainsi, les fanes de carottes sont riches en fibres et en antioxydants, celles des betteraves sont source de fer ; quant aux verts de poireau, ils offrent un apport en bêta-carotène non négligeable. Même les peaux de bananes, riches en vitamines, se réutilisent. Voici quelques idées de recettes savoureuses avec des épluchures, fanes ou pelures de fruits et légumes. Halte au gaspillage alimentaire !

recycler réutiliser peaux de banane bol astuces zéro déchet
©Svehlik/iStock

7/ Préférez les formules de lessive maison en poudre pour éviter de boucher vos canalisations avec du savon

Le savon de Marseille, riche en glycérine peut contribuer à boucher les canalisations quand il est utilisé à l’excès ou en trop grande quantité dans ses recettes DIY. Ce qui ne veut pas dire que vous devez oublier votre démarche zéro déchet pour autant. Découvrez notre recette de lessive en poudre qui vous permettra d’éviter de boucher vos canalisations tout en lavant votre linge de la meilleure façon !

poudre lave vaisselle maison sans savon
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet

8/ Essayez toujours de “le faire vous-même” avant d’acheter

Certes, ce “proverbe zéro déchet” ne peut s’appliquer à la totalité des biens et denrées du quotidien. Mais favoriser de manière générale le fait-maison compte parmi les solutions les plus efficaces pour réduire ses emballages et la pollution associée à la surconsommation. Vous maîtrisez la couture ou le crochet ? Vous pouvez par exemple vous confectionner un plaid douillet avec quelques fils de laine (française) au lieu d’acheter sa version made in Asia en polaire 100% polyester ! En plus, la confection est une activité manuelle très bénéfique pour l’esprit, et tout aussi gratifiante.

En cuisine, la règle est la même : essayez toujours de rechercher l’alternative maison. Une mayonnaise est tellement simple à réaliser, et deux fois plus saine et savoureuse que sa version industrielle ! Idem pour la pizza, certains pains (ceux à burger, notamment), le lait concentré ou encore le tofu. Des recettes qu’on n’aurait pas crues aussi faciles, pour se sevrer des emballages en plastique polluants !

pains burger maison recette sans déchet
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet

9/ Privilégiez les bocaux hermétiques munis d’un joint

Les bocaux hermétiques pourvus d’un joint permettent de conserver des denrées sèches de manière optimale. En plus d’éviter à certains produits alimentaires de sécher trop vite, ils réduisent drastiquement l’infestation de parasites. N’oubliez pas de bien les laver avant de les remplir de nouveau.

10/ Organisez votre garde-manger de manière optimale

Comme vous avez déjà pu l’expérimenter, faire ses courses zéro déchet demande une organisation préalable. Optimisez vos sorties ! Prévoyez par exemple un emplacement dans votre cellier ou garde-manger où vous entreposerez les bocaux et bouteilles propres et terminées destinées à se faire remplir, et stockez vos denrées dans d’autres bocaux dans les placards de votre cuisine. Avant d’aller faire vos courses, prévoyez un grand cabas où vous placerez vos contenants à remplir (bocaux, sacs à vrac, boîtes…) et un autre cabas vide. Vous pourrez ainsi remplir votre sac vide au fur et à mesure de votre progression.

Si vous êtes un/e inconditionnel/le des courses en vrac, étiquetez vos bouteilles et bocaux pour vous rappeler de ce que vous devez acheter et gagner du temps. N’oubliez pas de prendre en photo les étiquettes figurant sur les silos pour identifier vos produits et bénéficier des conseils de préparation et de consommation.

bocaux contenants en verre zéro déchet cuisine
©Unsplash

11/ Réutilisez vos récipients en verre ou déposez-les dans votre boutique zéro déchet

Certaines boutiques zéro déchet reprennent les bocaux en verre à condition qu’ils soient propres et sans étiquette. Une façon de les mettre gratuitement à disposition des clients qui auraient oublié leurs contenants. Renseignez-vous auprès de votre magasin de vrac pour savoir si ce système circulaire est disponible. Vous pourrez aussi conserver vos pots de confiture et autres bocaux de conserve en verre pour les réutiliser par la suite. On en a toujours besoin !

12/ Privilégiez la consigne quand le vrac n’est pas disponible

Quand la vente en vrac n’est pas disponible, la consigne est une autre solution pour réduire ses emballages (contrairement au recyclage, qui “déculpabilise” l’usage unique). Très fréquent pour les bouteilles en verre (de bière, principalement) ou les conserves en pot, le système de consigne se démocratise et s’étend aujourd’hui à bien d’autres matériaux. Ainsi, certaines marques réutilisent à bon escient les boîtes en carton, les pots de dentifrice zéro déchet ou encore les tubes de crème solaire en verre. En évitant de négliger l’emballage comme le tout-jetable nous a habitués à le faire, et en prenant soin pour lui permettre une réutilisation, on prend aussi conscience des ressources de la terre limitées, qu’il est vital de préserver.

boutique de vrac épicerie zéro déchet silos vendeuse bocal
©Newman Studio/iStock

Des astuces zéro déchet pratiques pour continuer à réduire ses emballages facilement au quotidien et prendre soin de soi et de la planète !

Et vous, connaissez-vous d’autres astuces pour progresser facilement dans le zéro déchet ? Partagez-nous vos idées et conseils écologiques en nous laissant votre commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *