balles de lavage en caoutchouc naturel
Capture vidéo : Balles de lavage en caoutchouc, Julien Coblence/YouTube
in

Balles de lavage : un dispositif performant pour se passer de lessive et d’assouplissant

Les balles de lavage, un dispositif performant, efficace, écologique et résolument économique. Le tout sans produit nettoyant. Magique ? Non, mécanique !

Avez-vous déjà entendu parler des balles de lavage ? Ces petites boules textiles détachent les fibres sales de façon mécanique sans requérir de produit nettoyant, tout en adoucissant naturellement les vêtements. Et si vous souhaitiez continuer à utiliser vos lessives et assouplissants zéro déchet, elles n’y sont pas réfractaires, bien au contraire : elles vous permettront de réduire drastiquement les quantités, et de réaliser de sacrées économies. En plus de mieux rincer les résidus de produits. Tout bénef’ pour vos conduits !

Quel est le fonctionnement des balles de lavage et comment les utiliser ?

Les balles de lavage ont une action mécanique simple et naturelle : à la fois légères et résistantes, elles se déplacent dans le linge via le mouvement rotatif du tambour. Les balles brassent les vêtements, les mélangent et les défroissent en douceur pendant toute la durée du cycle (lavage, rinçage, séchage : elles s’utilisent aussi au sèche-linge). Une sorte de pétrissage textile, en somme, à la manière des lavandières d’autrefois ! Bonus : un temps de cycle plus court et un recours aux produits nettoyants nul ou réduit de moitié.

balles de lavage en caoutchouc naturel
Capture vidéo : Balles de lavage en caoutchouc, Julien Coblence/YouTube

Quels sont les principaux avantages des balles de lavage ?

Les balles de lavage ont plus d’un atout dans leurs fibres ! Ce dispositif écologique et économique permet de réduire sa consommation de produits détergents (lessive, assouplissant…), d’eau et d’électricité (l’efficacité reste la même, quel que soit le cycle). Le brassage provoqué par les balles agit sur les taches des vêtements et leur souplesse. Et pour la planète, c’est tout bénef’, puisque rien n’est rejeté dans les eaux usées (ou presque). En plus, elles sont utilisables à vie.

Attention à ne pas confondre balles et boules de lavage

Les boules de lavage n’ont rien à voir avec les balles éponymes. Les premières contiennent des billes en céramique ou des aimants, censés neutraliser le calcaire. Généralement, les boules de lavage sont fabriquées en Chine ou dans un pays lointain, et leur efficacité n’est pas prouvée. Pour les distinguer en dehors de leur appellation, les balles sont pleines, contrairement aux boules, creuses. L’action des balles de lavage est simple et mécanique, sans altération de qualité sur le long terme.

Comment bien choisir ses balles de lavage ?

Dans un souci écologique, choisissez des balles fabriquées en France (il s’agirait d’ailleurs d’une invention française) et en caoutchouc. Pour pouvoir les utiliser à l’infini sans en changer tous les 6 mois, leur matière (un élastomère robuste, souvent du caoutchouc naturel & recyclable) doit être souple et résistante, et elles ne doivent pas faire beaucoup de bruit (pas de son assourdissant) dans le tambour du lave-linge. Surtout, ne les achetez pas en plastique, elles ne sauraient être efficaces !

balles de lavage en caoutchouc naturel
Capture vidéo : Balles de lavage en caoutchouc, Julien Coblence/YouTube

Conseils d’utilisation

Pour les vêtements blancs ou les textiles de couleur (environ 6 kg de linge), prévoir 8 balles de lavage, à placer directement dans le tambour de votre machine. Pour laver moins de 4 kg de linge, prévoir 4 balles. Les textiles délicats comme la laine n’auront besoin que de 4 balles. En revanche, ne les utilisez jamais pour laver vos collants, vos bas ou vos articles en dentelle.

Veillez à bien répartir vos balles dans le linge avant de lancer votre machine. Vous pouvez continuer à utiliser de la lessive ou de l’assouplissant (un peu de bicarbonate de soude, du savon noir ou du vinaigre blanc…) si vous le souhaitez, à condition de réduire de moitié les quantités. Cela dit, les balles n’ont pas besoin de produit nettoyant pour laver uniformément vos vêtements, et vous pouvez tout à fait vous en passer. Là réside tout leur avantage !

En combinaison des balles, vous pouvez aussi utiliser des “battoirs”, très efficaces sur le linge sale. Attention, certains types de lave-linges (dits “frontaux”) peuvent coincer les balles le long de la vitre durant une partie du cycle.

Des balles de lavage DIY avec des balles de tennis, bonne ou mauvaise idée ?

Les balles de tennis ne sont pas réputées pour leur usage sur le long terme. Si vous êtes amateur/trice de ce sport de raquette, vous savez combien la petite balle jaune auparavant flashy et rebondie peut devenir molle et ternie après quelques matchs. D’où l’apparent l’avantage de recycler ses balles de tennis en balles de lavage. Mais attention, cette technique de réutilisation ne marche pas pour tout (seulement pour les tissus très épais), et présente des inconvénients écologiques, si ce n’est quelques risques pour votre machine. En effet, la matière utilisée pour la confection des balles de tennis est synthétique et peu durable. Elle pourrait aussi risquer d’endommager certains vêtements et les déteindre, si ce n’est le bon fonctionnement du lave-linge.

balles de lavage linge machine
Capture vidéo : Balles de lavage en caoutchouc, Julien Coblence/YouTube

Si à première vue, les balles de tennis peuvent se substituer aux balles de lavage, attention, elles n’ont pas été conçues pour cet usage.

Vous avez aimé cet article sur les balles de lavage ? Vous aimerez aussi :

Assouplissant naturel : 3 recettes d’adoucissant pour le linge (avec ou sans vinaigre blanc)

Recette de lessive maison facile et astuces pour un linge en pleine santé

Lessive à la cendre de bois : une recette étonnante qui ravive les couleurs et élimine les taches

4 Comments

Poster un commentaire
    • Bonjour, merci à vous pour votre lecture et votre engagement. Nous avons inséré le lien en vert dans le texte 😉 Belle journée à vous !

    • Merci à vous ! 🙂 Je ne sais pas si vous pouvez les trouver dans le commerce en Suisse, mais certainement en ligne ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *