encens bâton fumigation maison
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet
in ,

Oubliez l’encens, fabriquez un bâton de fumigation avec les plantes de votre jardin !

Oubliez l’encens, le palo santo et autres plantes sacrées à la provenance lointaine : fabriquez plutôt votre propre bâton de fumigation à la maison avec les plantes de votre jardin !

L’encens et autres plantes vendues dans le commerce sous forme de bâtons de fumigation viennent souvent de (très) loin. Du fait de l’engouement récent de l’Occident pour la méditation, la relaxation ou encore le yoga, ces essences sont largement importées, privant parfois les cultures initiatrices de ces rites de leurs plantes sacrées.

Pourtant, les jardins et espaces verts de nos régions regorgent de plantes locales permettant la même utilisation, tout en combinant des vertus purifiantes et bienfaisantes prouvées par la science. Pourquoi diable aller chercher aussi loin ? Redécouvrons les bienfaits de la fumée de nos plantes occidentales ! Voici un tuto facile pour fabriquer son propre bâton de fumigation à la maison.

Le cas du Palo santo

Comme l’encens, extrait d’un arbre originaire d’Inde, d’Afrique ou du Moyen-Orient, le Palo santo est prélevé à partir d’un arbuste sacré d’Amérique du Sud, particulièrement apprécié des peuples amazoniens. Face au mouvement zen qui gagne l’Occident, les gourous du marketing se sont bien renseignés : la fumée du Palo santo aurait de nombreuses vertus sacrées. Et voilà que le petit fagot de bois rejoint les étagères des magasins bio, des cours de yoga et autres lieux propices à la zénitude réadaptée.

Ce que l’on ébruite moins, c’est que ce nouveau caprice consumériste fait payer le prix fort à la planète et aux peuples autochtones. Face au pillage massif et à l’envol des prix du Palo santo, la plupart des Amazoniens se voient forcés à faire une croix leurs rituels traditionnels. Dame Nature, quant à elle, est une fois de plus frappée de plein fouet…

Les plantes locales particulièrement adaptées à la fumigation

Inutile d’aller piller les ressources des peuples autochtones quand on a des trésors de purification sous nos semelles ! Thym, sauge, lavande ou immortelle, nombreuses sont les plantes de nos jardins adaptées à la combustion. En voici quelques-unes, possédant chacune leurs propres vertus :

  • La lavande (vertus apaisantes et purifiantes, chasse les tensions, protège & libère les émotions)
  • La sauge (vertus assainissantes et purifiantes)
  • Le romarin (purifie, élimine les énergies négatives)
  • L‘immortelle (vertus antiseptiques et purifiantes)
  • Le thym (vertus purificatrices, antiseptiques et décongestionnantes)
  • La mélisse (vertus purificatrices)
  • Le laurier (favorise le sommeil, éloigne les mites, améliore l’humeur et réduit le stress).
encens naturel local plante baton fumigation
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet

Un tuto très simple pour fabriquer un bâton de fumigation local et zéro déchet

Un bâton de fumigation est un petit fagot de plantes séchées à faire brûler pour purifier une pièce et bénéficier de toutes leurs vertus. Ce bâtonnet végétal permet également d’accompagner les séances de méditation ou de yoga, ou tout simplement de faire office de déco naturelle.

Matériel à prévoir :

    • Un fil de coton, de lin ou de chanvre naturel
    • Plusieurs branches de plantes adaptées à la fumigation (voir paragraphe précédent)

Étapes de fabrication :

1/ Cueillez les plantes de votre jardin (ou sauvages) en évitant la période de rosée.

2/ Faites sécher les plantes issues de votre cueillette tête en bas pendant 2 semaines. Vous pouvez aussi décider de faire sécher votre bâton de fumigation après sa confection, à vous de voir !

3/ Créez un petit fagot avec les branches de vos plantes, de sorte à ce qu’il tienne facilement dans votre main. N’hésitez pas à varier les plantes et les couleurs. Composez votre propre bouquet en fonction de l’usage que vous souhaitez en faire !

4/ À l’aide de votre ficelle naturelle, rassemblez les branches entre elles en faisant plusieurs tours depuis la base jusqu’en haut. Finissez par un nœud pour bien ficeler le fagot. Et voilà, votre bâton de fumigation maison est prêt !

baton de fumigation maison DIY
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet

Utilisation :

Pour utiliser votre bâton de fumigation, allumez sa base à l’aide d’un allume-feu ou d’une bougie. Laissez la flamme brûler quelques secondes puis soufflez pour l’éteindre. Déposez votre bâton dans une coupelle adaptée à cet usage et profitez de la fumée qui s’en dégage.

N’oubliez pas de bien aérer vos pièces pendant et après l’opération.

bâton encens fleurs fumigation méditation
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet

Et vous, avez-vous déjà réalisé un bâton de fumigation avec des plantes locales et de saison ? Partagez-nous votre expérience zéro déchet en commentaire !

8 Comments

Poster un commentaire
  1. Bonjour,
    Si jamais on peut aussi fabriquer son encens local. La résine de nos conifères (récoltée en conscience et sans excès, autour des blessures naturelles) est parfaite pour les mêmes utilisations que les encens qui viennent de loin. On y ajoute 2-3 plantes locales séchées. Et voilà!
    Mais évidement les bâtons de fumigation sont un très bon moyen de fumigation aussi! 🙂

    Belle journée

    Laetitia

  2. Bonjour et merci beaucoup pour votre publication. Suivant cette belle proposition, j’ai cueilli mes 1ères plantes pour fabriquer mon 1er bâton, dans le jardin : sauge, lavande, romarin, laurier, mélisse, verveine citronnée, menthe… Je voulais également savoir si vous pensez quelles feuilles d’arbre parmi ceux-ci pourraient être utilisées pour la fumigation : saule, frêne, chêne, noisetier, tilleul, figuier, olivier, cerisier, sureau ? Un grand merci pour votre retour ou orientation si nécessaire. En vous souhaitant une belle journée et bonne réception, coeurdialement, Laurence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.