forêt verte arbres prairie nature terre fleurs dessin printemps
©MacTavish/iStock
in

Connaissez-vous tous les bienfaits des arbres ? Découvrez ses 15 incroyables vertus !

Les arbres, des merveilles de la nature qui évoluent en silence à nos côtés, auxquels on ne prête pas toujours une attention digne de ce nom. Pourtant, ces créatures végétales d’envergure nous apportent beaucoup : de l’ombre en été, et de la fraîcheur pour supporter les grosses chaleurs, du bois pour se chauffer, des fruits pour manger, du mobilier pour se meubler… Sans oublier, bien sûr, de l’oxygène pour respirer ! Découvrez tous les bienfaits des arbres, nos meilleurs alliés.

Les arbres jouent un rôle essentiel. Grâce à leur grande capacité à stocker le carbone, ces végétaux d’envergure assurent le bon fonctionnement de la terre, de l’eau et des écosystèmes. Les forêts abritent une diversité biologique d’une richesse incomparable, et offrent un refuge de choix à la faune environnante. Pour l’Homme, l’Arbre est une ressource précieuse qui de tout temps lui a permis de se nourrir (baies, fruits et/ou feuilles), se chauffer, se soigner ou encore travailler, entre autres services. D’ailleurs, dans de nombreuses cultures à travers le monde, l’arbre occupe une place symbolique importante. Découvrez tous les bienfaits des arbres sur la planète, la santé et le bien-être au quotidien.

Les arbres dans le monde

Selon l’association Botanic Gardens Conservation International, on compterait plus de 60 000 espèces d’arbres différentes dans le monde (dont 9600 menacées d’extinction par la déforestation). C’est le Brésil qui détiendrait la plus grande variété, avec plus de 8700 espèces. Tristement, la surface occupée par les forêts (majoritairement tropicales) diminuerait chaque année d’environ 190 000 km2 (soit 15 milliards d’arbres en moins). Bonne nouvelle en revanche : nos forêts de France n’auraient jamais été aussi peuplées qu’aujourd’hui.

La disparition d’une seule espèce d’arbre peut entraîner à elle seule l’extinction de 30 espèces animales.

Yann Morvan, service biodiversité & espaces naturels de l’Hérault

arbre nature savane herbe paysage
©Niko Photos/Unsplash

Les arbres, essentiels à la biodiversité

L’arbre, un véritable réservoir de biodiversité ! Les arbres accueillent en effet une faune diverse au coeur de leurs feuilles : oiseaux et autres animaux, insectes, végétaux, champignons… Ceux-ci représentent d’ailleurs pour cette faune et cette flore une source de nourriture très variée (fleurs, fruits, feuilles, écorces, etc.), permettant à de nombreux animaux et végétaux de subvenir à leurs besoins nutritifs ou de les complémenter.

L’ombre des arbres permet de rafraîchir l’eau, un phénomène naturel qui s’avère très bénéfique pour certains types de poissons. D’autres espèces aquatiques se réfugient dans les branches et racines des arbres, agissant comme boucliers protecteurs contre les prédateurs. Les arbres fournissent également un abri à de nombreuses autres espèces animales, lieu de vie, mais aussi de reproduction (nichoirs et couvoirs naturels pour les oiseaux, lieu de gestation pour les insectes, etc.).

Les bienfaits des arbres sur la faune animale peuvent aussi servir l’humain. Ces végétaux permettent notamment de réguler ou d’éradiquer les ravageurs et d’éviter ainsi l’utilisation de pesticides et autres intrants chimiques. À titre d’exemple, certains arbres abritent des chauves-souris, parfaites auxiliaires zéro déchet du jardin potager, car mangeuses d’insectes par excellence !

arbre tronc animal faune nature écureuil
©Külli Kittus/Unsplash

Arbres et carbone

L’arbre occupe une place importante dans le cycle du carbone. Capable de symbiose, le végétal offre un habitat de choix à des milliers de communautés, en échangeant et en partageant ses ressources. Les arbres captent dans l’air le CO2 nécessaire à leurs besoins, le stockant sous forme de sucre, de cellulose, de lipides et de protéines. Ces nutriments vont ainsi permettre la croissance des racines, branches, feuilles et tronc. Mais l’arbre n’est pas égoïste et ne garde pas tout pour lui : au long de son cycle de vie, le végétal échange le carbone qu’il a puisé avec ses voisins. Ces dons passent par les racines du généreux donateur, via des champignons présents sur le sol environnant. Une autre partie du carbone est revalorisée par les bois, feuilles et fleurs mortes, ainsi que le pollen.

Dans leur rapport au CO2 et donc au climat, les arbres doivent non seulement être considérés comme des individus, mais aussi comme des éléments interagissant entre eux et avec les autres arbres, dans l’écosystème forestier et la biosphère toute entière.

En captant le dioxyde de carbone de la sorte, les arbres deviennent alors de véritables “puits de carbone”, participant activement à la réduction des gaz à effet de serre.

arbres ciel bienfaits feuilles tronc nature foret
©Ed Van Duijn/Unsplash

Les bienfaits des arbres sur la santé physique et mentale

Les arbres auraient des propriétés médicinales avérées. Selon l’organisme Arbres du Canada, un produit pharmaceutique sur quatre serait fabriqué à partir de végétaux (extraits d’if, de sapin, d’eucalyptus, de cèdre ou encore d’arbre à thé). En plus de rendre l’air plus respirable grâce à leur capacité à absorber le carbone, les arbres apaisent et calment l’esprit (stress, anxiété, rétablissement). Les arbres nous permettent de renouer avec la nature et notre VRAIE nature, de tout temps liée à la forêt. Selon certaines études, les patients bénéficiant d’arbres proches d’eux guériraient plus vite que les autres.

Les arbres auraient également une excellente influence sur le moral et l’état émotionnel des citadins (et des autres), leur procurant une sensation de bien-être immédiat. D’où la très en vogue technique de sylvothérapie et ses fameux “bains de forêt”, un plongeon vivifiant en pleine verdure pour chasser le stress !

arbre de ville femme tronc racine nature
©Kevin Young/Unsplash

Les arbres de ville

Les arbres, et en particulier ceux dits “urbains”, s’envisagent aujourd’hui comme des sources d’intérêt public, jouant un rôle primordial dans l’écologie des villes, notamment via ce qu’on appelle l’urbanisme végétal. Décoration vivante et naturelle, l’arbre de ville participe à la réduction du bruit (phénomène de pollution sonore), et par extension, au meilleur confort de vie. Les arbres permettent aussi de réduire la pollution de l’air urbain, de l’eau et des sols. Cela dit, il est préférable pour leur santé que les arbres de villes ne soient pas isolés : hors des parcs, ces végétaux peuvent être sujets au stress, réduisant considérablement leur espérance de vie.

Les 15 plus grands bienfaits des arbres

Comme nous l’avons évoqué précédemment, les arbres ont mille et un bienfaits sur la santé humaine et l’environnement. En plus de réduire la pollution atmosphérique, l’arbre permet de limiter la pollution sonore et visuelle, tout en améliorant le bien-être et le confort de vie. Aussi nombreuses soient ses qualités, la liste n’est pas exhaustive ! Voici un résumé de tous les bienfaits des arbres sur la santé de la planète (et de tous ses petits êtres) :

  • Réduisent le CO2 dans l’atmosphère et les gaz à effet de serre
  • Limitent la pollution sonore et visuelle
  • Ralentissent le trafic urbain
  • Source de nourriture humaine et animale (baies, noix, fruits, feuilles, écorces)
  • Préviennent l’érosion du sol et la pollution de l’eau (via les systèmes racinaires)
  • Rafraîchissent l’eau et protègent certaines espèces de poissons des prédateurs
  • Créent de l’emploi (forestiers, paysagistes, architectes urbains, ébénistes, etc.).
  • Réduisent la chaleur et l’utilisation de la climatisation (libération de vapeur d’eau qui humidifie l’air)
  • Isolent les habitations en hiver, réduisant l’usage du chauffage
  • Protègent les cultures du vent ou de la neige tout en limitant le ruissellement des eaux
  • Embellissent le paysage
  • Fournissent un abri à la faune
  • Réduisent le stress et améliorent le bien-être physique et mental
  • Apportent de l’oxygène (un arbre adulte pourrait fournir 1 journée d’oxygène à 4 personnes !)
  • Augmentent la valeur des biens immobiliers et autres propriétés (en ville ou à la campagne/montagne)…
arbre tronc arbres verts nature foret
©Jan Huber/Unsplash

La symbolique de l’arbre à travers le monde

L’arbre, cette force de la nature, occupe une place importante dans la symbolique de nombreuses cultures. Ainsi, dans la tradition chrétienne, l’arbre fait le lien entre la terre (les racines) et le ciel (dieu), symbole de communion entre deux mondes (humain/divin). Le fameux “arbre de vie” de la Bible signifie l’immortalité, quand “l’arbre de la connaissance du bien et du mal” symbolise le savoir.

Dans la tradition nordique, comme dans l’islam, l’arbre peut signifier le monde. L’arbre est aussi symbole de fécondité, étroitement lié aux cycles saisonniers (la mort et la renaissance au printemps). Certains arbres ont leur propre symbolique. Ainsi, le chêne symbolise la longévité et la force, quand l’olivier représente la paix et la sérénité.

En dehors de la religion ou des traditions, l’arbre peut aussi représenter certains traits psychologiques humains. Les racines de l’arbre symbolisent alors l’ancrage, son tronc, la posture adoptée, et ses branches et feuilles, l’épanouissement.

forêt verte arbres prairie nature terre fleurs dessin printemps
©MacTavish/iStock

Les arbres, de véritables poumons verts, et des richesses inestimables à protéger au quotidien !

Et vous connaissiez-vous tous les bienfaits des arbres sur la santé humaine, végétale et animale ? Partagez-nous votre avis en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *