vinaigre blanc zéro déchet
Crédits photo : iStock/itsarasak-thithuekthak/Montage : Planète Zéro déchet
in

Le vinaigre blanc, un liquide transparent puissant

Désinfectant, anticalcaire, agent de brillance ou détachant, le vinaigre blanc est LE produit ménager à tout faire. Sous son liquide cristallin anodin, la solution écologique renferme de puissants actifs utiles au nettoyage quotidien. Mais pas seulement. Découvrez tous les bienfaits du vinaigre blanc pour débarrasser votre intérieur des impuretés, mais aussi pour entretenir votre santé et celle de la planète. Dame Nature vous remerciera !

Un ou deux sprays, un coup de chiffon, et voilà que le plan de travail de votre cuisine reprend du service ! Tout comme la robinetterie de votre évier terne ou les vitres de vos fenêtres aux prises de la poussière. Le vinaigre blanc est un produit d’entretien écologique qui nettoie et fait briller, mais pas que. S’il est connu comme le loup blanc par les adeptes du ménage zéro déchet, les bienfaits du vinaigre blanc ne se limitent pas à l’entretien de la maison.

Définition : Que contient le vinaigre blanc, pour avoir autant de bienfaits ?

Le vinaigre blanc, vinaigre d’alcool ou encore de cristal, est réalisé à partir du sucre de certaines céréales ou de la betterave. Ce sucre est ensuite transformé en alcool, puis en acide acétique, la molécule active du vinaigre blanc, celle qui lui apporte tous ses bienfaits et en fait sa réputation. La proportion d’acide acétique, indiquée sur les bouteilles ou les bidons de vrac, varie de 8 à 14 %.

Le vinaigre blanc est largement fabriqué de manière industrielle, et sa production simple et rapide explique le prix bas de cet alcool ménager puissant (comptez entre 50 centimes et 1 euro le litre). La majorité des vinaigres de supermarchés sont élaborés avec de l’acide acétique de synthèse, ensuite dilué dans de l’eau.

Dans la mesure du possible, préférez les vinaigres blancs obtenus par fermentation naturelle sans utilisation de produits de synthèse, utilisant des matières premières végétales (maïs, betterave, céréales). Les versions d’origine naturelle les plus concentrées en acide acétique (de 12 à 14 %) sont aussi les plus efficaces et les plus écologiques. En effet, la forte concentration en molécules pures permet de réduire la quantité d’eau largement utilisée comme diluant dans la préparation des vinaigres blancs industriels.

Tout cela n’enlève pas au vinaigre blanc son côté naturel, son aspect entièrement biodégradable et non toxique, qui fera le bonheur des adeptes du nettoyage zéro déchet.

vinaigre blanc bienfaits agrumes cuillère bicarbonate
Crédits photo : iStock/belchonock

Les différentes utilisations du vinaigre blanc et ses bienfaits

Entretien de la maison, du jardin ou des vêtements, le vinaigre blanc a plus d’un tour dans sa bouteille !

Entretien de la maison :

Nettoyez votre bouilloire, votre micro-ondes ou vos vitres en un rien de temps avec une petite quantité de vinaigre blanc.

  • Anti-calcaire redoutablement efficace (bouilloire, robinetterie, joints, salle de bain…)
  • Produit nettoyant multi-surfaces (voir notre recette délicieusement parfumée) & dégraissant
  • Agent de brillance (surfaces en métal ou en verre, casseroles en cuivre et argenterie)
  • Nettoyant pour vitres naturel (avec du papier journal ou un chiffon)
  • Eau de rinçage naturelle pour lave-vaisselle (découvrez notre poudre DIY)
  • Désinfectant multiusage, particulièrement pour les toilettes (détartre et désincruste la saleté, les taches et les mauvaises odeurs)
  • Désodorisant & anti-odeurs (pour les WC, canalisations bouchées)
  • Nettoyant express pour micro-ondes (faire chauffer un bol rempli au tiers quelques minutes puis nettoyer les parois ainsi dégraissées)
  • Agent d’entretien des tuyauteries et canalisations (à verser directement dans l’évier)
  • Détachant pour moquettes et tapis.

Entretien du linge :

En plus de ses bienfaits adoucissants sur les textiles, le vinaigre blanc entretiendra aussi votre machine !

  • Adoucissant économique et naturel (une à deux cuillères à soupe dans le bac prévu à cet effet)
  • Détartrant pour lave-linge (nettoie et entretient)
  • Détachant naturel pour textiles (frotter la tache puis mettre en machine)
  • Fixateur de couleurs (rehausse, adoucit : 1 à 2 c. à s. dans le bac adoucissant. Attention, à ne pas utiliser pour les vêtements munis d’un élastique).

En cuisine :

Si ce n’est pas son domaine d’excellence, le vinaigre blanc peut tout de même donner un petit coup de pouce aux cuisiniers zéro déchet !

  • Conservateur naturel (souvent utilisé dans la grande distribution pour les bocaux de conserve)
  • Nettoyant et désinfectant naturel pour fruits et légumes (à rincer)
  • Vinaigre de substitution au vinaigre de cidre, de pomme ou de vin (parfois utilisé dans les vinaigrettes basiques. On ne vous cache pas que ce n’est pas la meilleure des recettes…).

Au jardin :

  • Désherbant naturel  (1 litre de vinaigre blanc dans 1/2 litre d’eau en arrosage le soir).

Dans la salle de bain :

Si on commence à connaître toutes ses vertus sur l’entretien et la propreté de la maison, on connaît moins les bienfaits du vinaigre blanc pour la beauté et la santé des cheveux. Et pourtant…

  • Démêlant naturel pour des cheveux lisses
  • Eau de rinçage pour des cheveux brillants
  • Shampoing naturel contre les poux et les lentes (à utiliser tiède et à laisser poser 30 minutes sous une serviette).

Précautions d’usage

Le vinaigre blanc s’utilise sans modération dans toute la maison ! Malgré son parfum puissant, la solution est inoffensive pour toute la famille, bébés, enfants et animaux compris. On ne peut pas en dire autant de tous les produits nettoyants…

Attention, n’utilisez jamais de vinaigre blanc avec de l’eau de Javel (pour les toilettes, par exemple), ou le mélange explosif laissera s’échapper des vapeurs toxiques.

Un mythe à détrôner que l’utilisation combinée du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude. Si certaines sources parlent d’efficacité accrue pour le nettoyage des taches difficiles, la vérité, c’est que les propriétés de ces deux agents ménagers s’annuleront l’un au contact de l’autre… Ce serait dommage de gaspiller.

vinaigre blanc savon de marseille alep bicarbonate de soude
Crédits photo : iStock/STUDIOGRANDOUEST

Vous avez aimé cette fiche produit sur les bienfaits du vinaigre blanc ? Vous aimerez aussi :

Le savon de Marseille, ce pain moussant bien de chez nous : définition, utilisations et précautions

L’argile blanche, une poudre surfine à tout faire : définition, utilisations et précautions

Le savon noir, un nettoyant végétal gourmand : définition, utilisations et précautions