ordinateur clavier pc envoyer mail
©George Guymennyi/Unsplah
in

Réduisez votre pollution numérique ! Top 5 des boîtes mail les plus vertes

L’envoi d’e-mails fait partie intégrante de la pollution numérique. Ce type de pollution virtuelle (mais bien réelle) augmente quand on joint à ses messages des fichiers de grande taille, et qu’on les adresse à plusieurs destinataires. Pour réduire votre empreinte carbone numérique liée à l’envoi de messages électroniques, voici une liste de 5 boîtes mails plus écologiques.

Selon un rapport de l’ADEME, envoyer un mail d’1Mo équivaudrait à consommer environ 6 g de pétrole pour 20 g de CO2… Ou encore, consommer 25 Wh ou 25 minutes d’électricité via une ampoule de 60 Wh. Saviez-vous enfin que si Internet était un pays, il serait le 3e consommateur d’électricité au monde ? Des statistiques qui peuvent donner le vertige, quand on multiplie le nombre de mails envoyés par le nombre d’utilisateurs web sur terre… Mais l’impact carbone de l’envoi d’un message électronique ne dépend pas uniquement du poids de ses pièces jointes. Il relève aussi du temps de stockage sur les serveurs dédiés, de leur mode d’alimentation et de production, ou encore du nombre de destinataires. Pour réduire votre empreinte carbone numérique, pourquoi ne pas choisir une boîte e-mail plus green ? Voici une liste (non exhaustive) des boîtes mails qui se veulent écologiques.

1/ Ecomail, la messagerie électronique qui investit dans des projets écologiques

Ecomail est une petite entreprise française qui veut mettre l’informatique au service de l’écologie. Son but ? Proposer un service de messagerie payant pour récolter des fonds afin d’investir dans des projets écologiques. 50% des recettes de la boîte servent en effet à verser des dons à différents organismes, et à développer l’écologie en France.

Les messages d’Ecomail que vous envoyez depuis leur interface ne sont donc pas écologiques à proprement parler, et les serveurs utilisés ne fonctionnent pas (encore ?) à l’énergie verte. Mais c’est grâce à l’investissement durable de la startup, financée par l’argent que vous lui versez chaque année (12€) que la différence écologique se fait. Enfin, contrairement aux géants de la messagerie en ligne, Ecomail n’affiche pas de publicités, et n’est pas financée par l’exploitation des données personnelles.

ecomail interface boîtes mails écologiques
©Capture Ecomail

2/ Lilo Mail, un e-mail respectueux de l’environnement et des données personnelles

Lilo Mail est une petite entreprise française née en 2015, qui propose un service de messagerie électronique écologique et respectueux des données personnelles. La startup a pour vocation de réduire l’empreinte carbone liée au stockage, souvent gourmand, des données de messagerie. Pour ce faire, Lilo Mail a mis en place un système de téléchargement local des pièces jointes, à l’image de ce que propose WeTransfer. Cette technologie permet ainsi d’envoyer des fichiers plus ou moins importants (jusqu’à 5 Go) en minimisant leur impact écologique. Lilo Mail s’engage aussi à respecter les données privées de ses utilisateurs en les gardant confidentielles. Bonus : un moteur de recherche intégré.

mails écologiques lilo mail
©Capture Lilo Mail

3/ Newmanity, la boîte mail neutre en carbone

Newmanity est une start-up française spécialisée dans les services de messagerie en ligne qui respectent l’environnement et la vie privée. Cette boîte mail résolument humaine préserve la vie privée de ses utilisateurs, tout en préservant la planète. Grâce à de savants procédés technologiques, son data center n’augmenterait pas la pollution numérique. Financée par les dons des inscrits, l’envoi de mails via Newmanity réduirait la consommation électronique des mails. Son data center, situé aux Pays-Bas, serait en effet alimenté par des énergies renouvelables à 100%. Cela est notamment possible grâce à des techniques de refroidissement plus naturelles et moins énergivores, via l’air extérieur ou celui de la terre à certains endroits. Pour compenser l’impact carbone restant, Newmanity s’engage depuis 2016 auprès de l’ONG Reforest’Action afin de replanter des arbres au Sénégal.

©Capture Newmanity

4/ Posteo, la boîte mail écolo made in Germany

Première étrangère dans ce top, mais nous restons en Europe. Posteo est un service de messagerie électronique allemand qui se veut écologique, sécurisé et sans publicités. La boîte mail qui se dit évolutive comprend un calendrier et un carnet d’adresses à synchroniser, comme sur Gmail. La différence, c’est qu’elle ne diffuse aucune publicité et qu’elle protège les données personnelles de ses utilisateurs/trices grâce à un système de cryptage complet. Niveau écologique, les serveurs de Posteo exploitent une électricité 100% verte, issue de Greenpeace Energy. Cette boîte e-mail plus verte coûte 1 euro par mois.

posteo boites mails écologiques
©Capture Posteo

5/ S’auto-héberger pour moins polluer ?

L’auto-hébergement pourrait peut-être permettre de réduire ses émissions numériques, à condition de bien le réaliser, au moyen d’un appareil qui consomme peu. Un exemple parmi d’autres avec YunoHost, un système d’exploitation géré par des bénévoles, qui vise à simplifier autant que possible l’administration d’un serveur. Le but ? Démocratiser l’autohébergement tout en restant fiable, sécurisé, éthique et léger. Vous pouvez tenter l’expérience à partir d’un ordinateur personnel ou avec un appareil adapté.

Le point sur Gmail

S’il est discutable sur plusieurs points, le service de messagerie proposé par Google bénéficie pourtant d’une énergie 100% renouvelable. En effet, l’intégralité de l’énergie nécessaire aux opérations de Google dans le monde serait compensée par des projets écologiques, englobant le Cloud et les centres de données. Le géant entend d’ailleurs maintenir le cap de la neutralité carbone pour les années à venir. Selon le porte-parole de l’entreprise américaine, “lorsqu’on choisit Google pour stocker ses données, développer ses applications et exécuter ses tâches de calcul, notre empreinte numérique est compensée par des sources d’énergies propres, réduisant notre impact environnemental“.

ordinateur pc clavier vert envoyer mail feuilles vertes plantes
©Larisa Birta/Unsplah

Quelques conseils pour alléger ses mails

Les mails les plus lourds sont aussi les plus polluants. Voici quelques conseils pratiques pour alléger ses messages électroniques. Car, aussi écologique votre boîte mail soit-elle, les envois pèsent dans la balance énergétique…

  • Ciblez vos destinataires. Pour info, multiplier par 10 le nombre des destinataires multiplie aussi par 4 son impact environnemental
  • Faites le ménage dans vos listes de diffusion.
  • Supprimez la ou les pièce(s) jointe(s) d’un message auquel vous répondez.
  • Désinscrivez-vous des newsletters que vous ne lisez plus.
  • Faites le ménage dans vos brouillons, votre boîte de réception et vos spams.
  • Videz régulièrement votre corbeille.
  • Préférez les sites web de dépôt temporaire comme We Transfer au lieu des envois de mails aux pièces jointes lourdes. Surtout si vous prévoyez de les envoyer à plusieurs destinataires.
  • Optimisez la taille des fichiers que vous vous apprêtez à envoyer (vous pouvez les compresser ou les enregistrer en basse définition).
  • Évitez les signatures professionnelles trop chargées (avec une photo par exemple).
  • Reconsidérez la bonne vieille clé USB

Entamez une transition numérique écologique et durable avec l’une de ces boîtes mail écolos !

ordinateur pc feuilles vertes boîtes mails écologiques
©Ergita Sela/Unsplash

Et vous, quelles sont les astuces que vous mettez en place au quotidien pour réduire la pollution numérique liée à l’envoi de messages électroniques ? Connaissez-vous d’autres boîtes mails écologiques ? Partagez-nous votre expérience professionnelle ou personnelle en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *