cire abeille miel ruche bougie bienfaits
©Premyuda Yospim/iStock/Montage : Planète Zéro Déchet
in

La cire d’abeille : un trésor de la nature à consommer de façon responsable

La cire d’abeille est reine au pays des cosmétiques naturels. Rien d’étonnant quand on connaît sa teneur élevée en vitamine A. Nourrissante, apaisante, adoucissante ou cicatrisante, nombreux sont les bienfaits de la cire d’abeille sur le corps, le visage, mais aussi les meubles et le cuir ! Retour sur ce trésor de la nature à l’état pur.

La cire d’abeille, définition

La cire d’abeille se compose principalement d’esters et d’acides gras, et se présente sous la forme de petites écailles blanches et transparentes, qui deviennent opaques par la suite. Ce sont les jeunes abeilles qui produisent la cire pour fabriquer leurs rayons, et accueillir le miel et le pollen. Elles la sécrètent à l’intérieur de la ruche via leurs glandes cirières. La cire d’abeille est considérée comme un “déchet” facilement valorisable, puisque l’apiculteur est obligé de la travailler lorsqu’il récolte le miel.

Comment récolte-t-on la cire d’abeille ?

Il existe plusieurs façons de récolter et d’extraire la cire d’abeille, plus ou moins rapides. Pour la récupérer, on la prélève à partir des “cadres” ou des alvéoles présentes dans la ruche. L’extraction solaire, pour une cire d’excellente qualité, est réservée aux petits producteurs en raison du procédé relativement long. L’extraction à la vapeur, elle, consiste à chauffer les cadres dans de l’eau bouillante, et est plus appréciée des professionnels. Enfin, l’extraction par chauffage électrique est une méthode majoritairement industrielle. La cire d’abeille est récoltée en fin de saison en même temps que le miel, sans toucher aux rayons où vivent les jeunes abeilles. Le nid n’est pas détruit, les rayons sont juste recyclés.

Deux types de cires d’abeille

Il existe deux types de cires : la cire d’abeille blanche et la cire d’abeille jaune.

La cire d’abeille jaune est généralement chauffée à la vapeur d’eau et filtrée à chaud sans subir de traitement blanchissant ni désodorisant. Il s’agit du produit brut, qui peut parfois contenir des restes de pollen ou de propolis. Utilisez ce type de cire pour réaliser vos produits cosmétiques naturels.

La cire d’abeille blanche est généralement chauffée à la vapeur et filtrée à chaud, subissant par la suite plusieurs traitements pour la purifier, la désodoriser et la blanchir. Réservez son utilisation aux produits d’entretien (pour lustrer les meubles par exemple) ou de déco (bougies maison).

cire abeille blanche bienfaits
©Premyuda Yospim/iStock

Plusieurs formes commercialisées

Si vous avez la chance de disposer dans votre ville d’un magasin de vrac qui propose de la cire d’abeille à la vente, vous l’avez peut-être découverte sous plusieurs formes. Cette cire peut se présenter sous forme de pépites, de paillettes, de fines plaquettes, de blocs ronds, carrés ou triangulaires ou encore de barres. Peu importe son conditionnement, les propriétés de la cire d’abeille restent les mêmes. En revanche, selon les utilisations, certains formats seront plus faciles à manier que d’autres (cosmétiques, bougies, wrap alimentaire, etc.).

cire d'abeille en bloc bienfaits propriétés
©StevenStarr73/iStock

La cire d’abeille, une cire d’origine animale à consommer de façon responsable

La cire d’abeille est un des ingrédients phares entrant dans la composition des bougies et produits cosmétiques maison. Cela dit, elle reste une cire d’origine animale à consommer de façon raisonnable. Les abeilles sont en voie de disparition inquiétante en raison des pesticides, de la pollution environnementale et sonore, mais aussi de la demande croissante des produits apicoles. Mais ne nous emballons pas si vite : l’élevage des abeilles françaises permet aussi de les maintenir en vie en les préservant d’une extinction rapide à l’état sauvage… Pour profiter des bienfaits de la cire d’abeille sans culpabiliser, privilégiez la cire d’abeille française issue de milieux gérés durablement et dans le respect de l’insecte. Et comme pour toute denrée précieuse, évitez d’en abuser.

cire d'abeille cosmétiques naturels baume bienfaits
©Premyuda Yospim/iStock

L’alternative végétale pour le public vegan

Les vegans convertis préféreront à la cire d’abeille une cire d’origine végétale. Il existe plusieurs alternatives honorables, même si toutes n’ont pas les mêmes propriétés que la précieuse cire d’abeille. Cire de soja, de carnauba, de jojoba ou de candelilla, les alternatives à la cire d’abeille ne manquent pas. Mais attention : remplacer la cire animale par une cire végétale enrichie en paraffine ou bourrée de pesticides, voire intégralement constituée d’OGM, n’a plus aucun sens… Beaucoup de plantes ou de céréales nécessaires à confectionner les cires végétales viennent de loin et contribuent parfois à la déforestation. La meilleure solution reste encore de les acheter bio et issues du commerce équitable.

Les mille et un bienfaits et utilisations de la cire d’abeille

Cosmétique naturelle, produits d’hygiène, d’entretien ou de déco, la cire d’abeille n’a pas son pareil pour illuminer notre quotidien ! Attention, on l’utilise rarement pure, et il faudra la faire fondre au bain-marie puis la diluer dans un beurre ou une huile végétale avant de l’utiliser.

Soin du corps et du visage

  • Action hydratante et nourrissante (capacité à retenir l’eau)
  • Pellicule agissant comme un filtre imperméable anti-agressions extérieures
  • Apaise les lèvres sèches et gercées (entre dans la composition des baumes maison)
  • Répare les peaux sensibles
  • Atténue les brillances et rougeurs
  • Calme les boutons d’acné
  • Apaise et adoucit les peaux sèches
  • Cicatrise les plaies superficielles (ampoules, petites coupures)
  • Soulage les démangeaisons liées à l’eczéma et à l’urticaire (à chauffer au bain-marie et appliquer une fois tiède)
  • Nourrit les mains sèches l’hiver (à faire fondre et mélanger à un beurre végétal)
  • Entre dans la composition des massages amincissants
  • Barrière contre le froid
  • Cire d’épilation express (à faire fondre au bain-marie et appliquer non bouillante sur la zone à épiler).

Soin des cheveux

  • Répare les cheveux abîmés par les colorations capillaires chimiques
  • Prend soin des cheveux fragilisés par des lissages ou frisages à répétition
  • Protège et hydrate la fibre capillaire grâce à sa teneur en vitamine E
  • Soin coiffant et démêlant naturel qui n’alourdit pas la chevelure (texture non grasse).

Autres utilisations

  • Nourrit, protège et entretient les meubles en bois
  • Imperméabilise naturellement le cuir (chaussures, mais aussi sacs et autres articles)
  • Ingrédient de base pour confectionner un film alimentaire réutilisable (ou wrap)
  • Action anti-inflammatoire
  • Cire naturelle et non toxique pour la confection des bougies artisanales
  • Nourrit les accessoires en cuir (à diluer avec de l’huile végétale et du savon de Marseille).

Précautions d’usage et contre-indications

La cire d’abeille s’utilise très rarement en usage pur et il est essentiel de la diluer dans un beurre (karité, cacao, coco…) ou une huile (amande douce, olive, jojoba…) végétal/e.

N’utilisez pas la cire d’abeille à hautes doses sur la peau ou elle pourrait obstruer les pores. En plus d’épuiser les ressources de la ruche !

Attention, n’appliquez jamais de cire bouillante sur votre peau. Et faites attention à vos surfaces et à vos vêtements, ça tâche !

En dehors de cela, la cire d’abeille ne présente pas de contre-indications particulières.

cire d'abeille jaune bienfaits santé
©Premyuda Yospim/iStock

Vous avez aimé cette fiche produit sur les bienfaits de la cire d’abeille ? Vous aimerez aussi :

L’huile de coco, l’or blanc de la cosmétique naturelle

L’argile blanche, une poudre surfine à tout faire

L’huile d’olive : une huile végétale qui ne s’utilise pas qu’en cuisine