in ,

Comment réduire les émissions de CO2 de son véhicule ?

voiture électrique verte réduire émissions conduite écologique électrique véhicule feuilles
©Ridofranz/iStock

En France, le transport représente 39% des émissions de gaz à effet de serre. Si de plus en plus de Français/es troquent leur voiture contre un vélo ou une trottinette, l’empreinte carbone des véhicules thermiques continue de peser dans la balance. Alors, comment réduire ses émissions quand on ne peut pas faire autrement ?

La voiture thermique compte parmi les moyens de transport les plus polluants. D’ailleurs, elle talonnerait sérieusement l’avion en termes d’émissions. D’autant plus s’il s’agit d’un véhicule alimenté au diesel. À titre d’exemple, sur un trajet Paris-Marseille, une voiture de 2018 ne comportant qu’un seul passager émettrait 193 g de CO2/km (données prenant en compte les émissions directes, la production et la distribution de carburant), soit presque autant qu’un avion de ligne rempli (230 g de CO2/km pour la même distance).

Sachant que le transport représente en France près de 40% de nos émissions totales, il devient urgent de révolutionner nos modes de déplacement. Quelles solutions pour limiter ses émissions quand on ne peut pas faire autrement que se mettre au volant ?

Quelles solutions pour réduire ses émissions quand on n’a pas d’autre choix que la voiture ?

Tout le monde n’a pas la chance de travailler proche de son domicile, d’avoir la santé pour se déplacer exclusivement à vélo, ou encore les moyens d’investir dans un véhicule électrique, malgré la mesure européenne visant à réduire à zéro les émissions de CO2 des véhicules neufs à partir de 2035. Heureusement, il existe des solutions pour réduire les émissions liées à l’utilisation d’une voiture thermique. En voici quelques-unes.

voiture conduite écologique conduire foret
©Austin Neill/Unsplash

Faire du covoiturage

Selon les sondages, en France, près de 80% des déplacements longue distance seraient effectués en voiture, avec un taux d’occupation d’1,9 personne par véhicule. Le covoiturage permettrait de réduire de plus de 25% les émissions de gaz à effet de serre, soit environ 1,6 million de tonnes de CO2 par an. Un bilan non négligeable et une façon de conduire bien plus agréable !

Faire du télétravail

La meilleure manière de réduire ses émissions est encore de ne pas utiliser sa voiture. Si votre profession et l’aménagement de votre logement le permettent, vous pourrez goûter aux joies du télétravail. Adieu tensions dans les bouchons !

PC ordinateur travail rentrée zéro déchet mug tasse café réutilisable
©Farknot_Architect/iStock

Conduire de manière “écologique”

La conduite dite “écologique” consiste à adopter plusieurs mesures pour optimiser sa consommation de carburant et réduire ses émissions. Voici quelques préceptes de cette façon de conduire plus douce :

  • Préparer son itinéraire avant de prendre la route
  • Éviter de surcharger sa voiture
  • Utiliser son régulateur de vitesse sur autoroute
  • Vérifier régulièrement la pression de ses pneus
  • Rouler moins vite
  • Passer rapidement ses vitesses
  • Anticiper
  • Couper son moteur dès que cela est possible
  • Fabriquer ses produits d’entretien…

Investir dans un véhicule électrique

La voiture électrique n’est pas le seul véhicule alternatif sur le marché. Rien qu’avec un vélo électrique bien équipé (une remorque par exemple), vous pourrez faire de nombreux kilomètres tout en réduisant drastiquement vos émissions. Un investissement qui a tout bon.

vélo électrique réduire émissions remorque enfant caddie panier ville courses écolo
©Cindy Shebley/iStock

Et vous, connaissez-vous d’autres astuces pour réduire les émissions de votre véhicule thermique ? Partagez-nous vos idées en commentaire !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *