éviter les moucherons dans son compost jardin composteur vers
©Natalie_/iStock/Montage : Planète Zéro Déchet
in

Compostage : 6 conseils pratiques pour éviter les moucherons dans son compost

L’art du compostage n’est pas compliqué, mais requiert un minimum d’expérience et de savoir-faire, surtout si celui-ci se réalise en intérieur. Pour éviter de vous retrouver avec une nuée de moucherons évoluant au-dessus de votre compost, voici quelques astuces pratiques à mettre en place au quotidien.

Ça y est, vous avez enfin équipé votre foyer d’un composteur (ou d’un lombricomposteur), et pouvez vous vanter de rentrer dans le cercle (de moins en moins) fermé des “valorisateurs” de déchets organiques ! Les premières semaines, votre compost se porte comme un charme, et engloutit vos restes de repas sans broncher. Mais l’enthousiasme des débuts laisse place à une frustration sans nom lorsqu’une nuée de moucherons fait irruption à la surface de votre bac, excités par le délicieux repas que vous venez de déposer. Alors, comment éviter les moucherons et libérer son compost des nuisibles qui chapardent la nourriture à vos pauvres petits vers ? Voici quelques astuces pratiques pour un composteur (intérieur et extérieur) en pleine forme !

1/ Évitez de composter des fruits juteux et très sucrés

Les fruits riches en sucres (mais aussi certains féculents) font le plaisir des mouches et moucherons qui se délectent de leur chair juteuse à souhait, mais aussi de leurs peaux, noyaux et pépins, notamment pour y pondre leurs œufs. Ne stoppez pas votre consommation locale de fruits de saison pour autant ! Saviez-vous que vous pouviez réutiliser les épluchures de vos pommes, kiwis, poires et autres fruits pour concocter de délicieuses chips ? Si vos fruits et légumes sont issus de l’agriculture biologique, ne vous privez pas pour manger leur peau avec, elle regorge de vitamines et de minéraux. Composter c’est bien, mais moins gaspiller, c’est mieux.

huile de prune mirabelles fruits éviter compost moucherons
©Sabinoparente/iStock

2/ Couvrez vos déchets compostables

Si vous avez un bac à compost intérieur, couvrez vos amas de déchets de cuisine avec du carton ou des copeaux de bois. Les détenteurs d’un composteur de jardin avec couvercle utiliseront des feuilles sèches, des branchages ou de la paille. Ceci afin d’éviter les nuisibles volants, les moucherons et particulièrement les sciarides, ces petites mouches noires dont on se passerait bien !

3/ Prenez soin de votre lombricomposteur en le nettoyant régulièrement

Si vous avez accueilli un lombricomposteur dans l’intimité de votre appartement faute de jardin, ne lésinez pas sur sa toilette ! Les moucherons pondent souvent leurs œufs sur les parois du bac à compost. N’oubliez pas de nettoyer régulièrement ses rebords et son couvercle pour éviter les bactéries et les moucherons, et obtenir un engrais digne de ce nom !

4/ Conservez vos restes au réfrigérateur et ne tardez pas à les composter

Les moucherons ont l’habitude de pondre sur des aliments qui commencent tout juste à pourrir. Ne tardez pas à composter vos restes alimentaires ! Déposez-les au plus vite dans votre composteur ou lombricompost afin que les vers s’y attaquent avant les insectes volants. Pour gagner du temps et éviter la prolifération de moucherons, stockez vos déchets organiques au réfrigérateur dans un tupperware en verre par exemple (ou autre contenant fermé hermétiquement). En été, soyez plus rapide qu’à l’accoutumée, la décomposition des aliments s’accélérant.

compostage fruits et légumes épluchures compost
©MementoImage/iStock

5/ Placez votre composteur à l’ombre, surtout en été

Si le soleil n’est pas si dérangeant en hiver ou en automne, en revanche, à la belle saison, il est important d’abriter son composteur de ses rayons. Le protéger de la chaleur excessive lui évitera le dessèchement et, par la même occasion, les mouches et les moucherons.

6/ Gérez l’humidité de votre composteur

Pour un fonctionnement optimal, votre compost doit être parfaitement équilibré. Il ne doit être ni trop sec, ni trop humide. Si la texture de la matière organique vous semble “mouillée”, arrêtez de composter quelques jours et déposez un peu de carton ou de papier biodégradable. À l’inverse, si vous trouvez votre compost trop sec, ajoutez du carton préalablement trempé dans de l’eau ou de la tonte de gazon pour réguler l’humidité.

éviter moucherons dans son compost lombricompost bac
©piotr_malczyk/iStock

Des astuces faciles, pour éviter que les moucherons de toutes sortes investissent le bac de votre précieux compost !

Vous avez aimé ces astuces pour éviter les moucherons dans votre compost ? Vous aimerez aussi :

Les litières compostables les plus efficaces pour son chat

Un spray multisurface au parfum frais, à vaporiser partout !

Les alternatives durables à 10 objets en plastique que vous pensiez indispensables

composteur compost jardin eviter moucherons
©artisticco/iStock