goutte huile vitamine flacon conservateurs naturels cosmétiques maison
©andriano_cz/iStock
in

La liste des conservateurs naturels à utiliser pour ses cosmétiques maison

Connaissez-vous la liste des conservateurs naturels permettant d’allonger la durée de vie de vos produits cosmétiques maison ? Vous pourriez bien être étonné/e des nombreuses possibilités des ingrédients sous-listés !

Ce n’est pas le public zéro déchet qui va dire le contraire : aujourd’hui, nous pouvons tout faire nous-mêmes. Crème de jour, de nuit, shampoing, soin capillaire, dentifrice ou encore déodorant, la mode des cosmétiques maison a le vent en poupe, et la brise n’est pas près de s’arrêter en si bon chemin ! Et ça tombe bien : rien de tel que mettre la main à la pâte pour protéger l’environnement et sa santé. Sans compter les nombreuses économies réalisées. Mais pour prolonger la durée de vie de ses formules home-made, il est souvent nécessaire d’ajouter des conservateurs. Et parfois, on ne sait pas trop comment s’y prendre ni quel produit choisir. Faisons le point sur ces substances destinées à protéger nos soins naturels et zéro déchet.

À quoi sert un conservateur ?

Comme son nom l’indique, un conservateur sert à conserver une préparation cosmétique, mais surtout, à la protéger d’une contamination par les microbes. Si le produit contient de l’eau, le conservateur sera d’autant plus utile : en effet, la préparation sera plus à même de se faire contaminer par des bactéries ou des champignons. Si le produit ne contient pas d’eau, un conservateur permettra d’allonger sa durée de vie et éviter qu’il se détériore trop rapidement. Malheureusement, bien souvent, les conservateurs utilisés dans le commerce sont chimiques, polluants, et parfois dangereux pour la santé. Mais heureusement, des alternatives saines et naturelles existent !

Les conservateurs chimiques à fuir au plus vite

Les produits cosmétiques industriels, mais aussi les produits d’entretien et même les denrées alimentaires sont pour la plupart bourrés de conservateurs chimiques parfois toxiques et cancérigènes. Pour mieux les appréhender (et les éviter), il est nécessaire de les identifier. Voici la liste des conservateurs chimiques à fuir au plus vite !

  • Les nitrites (de sodium, potassium), des conservateurs identifiés par les codes E249 à E251
  • Les parabènes (de E214 à E219)
  • Le formaldéhyde (E240)
  • Le BHQT (butylhydro-quinone tertiaire ou butylhydroquinone tertiaire), E319
  • Les formiates (de sodium ou de calcium) abrégés E237 & E238
  • L’acide formique (E236)
  • Le diphényle (ou biphényle), abrégé E230
  • L’orthophénylphénol (E231 & E232).

Les conservateurs naturels à privilégier dans ses cosmétiques maison

Les conservateurs chimiques ne sont pas les seuls capables de protéger une solution du rancissement ou de la détérioration. De nombreux conservateurs naturels existent et font tout aussi bien le boulot dans le cadre de la préparation de cosmétiques maison. En voici 7.

1/ Le citron & l’acide citrique

Saviez-vous que le citron constitue un excellent conservateur naturel ? L’agrume permettrait en effet de supprimer l’humidité d’un produit pour éviter son rancissement. C’est notamment grâce à sa teneur en vitamine C qu’il protège la solution d’une détérioration. L’acide citrique, quant à lui, est un dérivé du citron, mais aussi d’autres fruits, voire même certains légumes ou champignons spécifiques. Il est réputé pour être antioxydant, mais aussi anticalcaire ou détartrant.

hygiène dents zéro déchet vinaigre blanc bienfaits agrumes cuillère bicarbonate
Crédits photo : iStock/belchonock

2/ La vitamine E

Si vous avez déjà touché de près ou de loin aux tutoriels beauté, vous n’avez pas pu échapper à la fameuse vitamine E. Cette vitamine largement utilisée dans la préparation de cosmétiques maison a des vertus antioxydantes qui permettent de prolonger la durée de vie d’un produit. La vitamine E se présente généralement sous forme de capsules ou renfermée dans un flacon similaire à celui d’une huile essentielle. Ce conservateur naturel peut aussi se trouver dans certaines huiles végétales comme celle de tournesol. Pour utiliser la vitamine E dans une préparation cosmétique maison, ajoutez environ 3 gouttes pour 100 ml.

Durée de conservation : 4 à 6 mois.

goutte huile vitamine flacon conservateurs naturels cosmétiques
©Ake Ngiamsanguan/iStock

3/ Le conservateur cosgard

Le cosgard est un conservateur élaboré à partir d’alcool benzylique, l’un des rares de ce type agréé par le label Ecocert (cosmétiques bio). Antibactérien et antifongique, celui-ci permet de conserver les préparations contenant de l’eau ou de l’hydrolat floral. En termes d’utilisation, ajoutez environ 1% de cosgard à la quantité totale de votre produit. Enfin, évitez d’ajouter du cosgard dans un récipient en plastique PET.

Durée de conservation : 3 à 4 mois.

4/ L’extrait de pépins de pamplemousse (EPP)

L’extrait de pépins de pamplemousse (parfois abrégé EPP) fait partie des conservateurs naturels les plus gourmands ! L’agrume orangé, tout comme le citron et son acide citrique, permet de conserver les préparations cosmétiques contenant une phase aqueuse. Il est élaboré par fermentation, à partir de pépins d’agrumes et d’acides organiques. L’extrait de pépins de pamplemousse est entièrement biodégradable (et à ne pas confondre avec l’HE du même nom). Pour utiliser ce conservateur naturel dans vos préparations cosmétiques maison, ajoutez  environ 1% d’extrait.

Durée de conservation : 1 à 2 mois.

pépins de pamplemousse fruit conservateur antioxydant
©fotografierende/Unsplash

5/ L’huile essentielle de romarin

L’huile essentielle de romarin (à verbénone, officinal ou en extrait CO2…) contient des antioxydants naturels parfaits pour conserver une solution. N’en abusez pas en revanche, et tenez-vous à 5 à 6% d’essence dans la quantité totale de votre préparation. Attention, cette HE, comme toutes les autres d’ailleurs, est insoluble dans l’eau (à diluer dans une huile végétale), et ne convient pas aux femmes enceintes et aux personnes épileptiques.

Durée de conservation : 1 à 2 mois environ.

6/ L’alcool

Si on le pointe souvent du doigt dans les cosmétiques (naturels ou non), l’alcool est pourtant lui aussi un produit naturel, qui s’obtient généralement à partir de substances végétales. D’ailleurs, l’alcool (voire l’éthanol bio) est une substance autorisée par les chartes exigeantes de la cosmétique biologique. En effet, il s’avère peu actif biologiquement, et donc non toxique. Attention toutefois à bien le choisir non dénaturé (souvent abrégé “denat“). Revers de médaille : contrairement aux autres conservateurs naturels, il faut l’utiliser en grande quantité (10% environ) pour qu’il conserve les solutions cosmétiques aqueuses.

Durée de conservation : plusieurs mois.

7/ L’extrait de propolis

La propolis, sous sa forme liquide, possède des qualités antioxydantes très intéressantes, comme tous les autres produits de la ruche. Antibactérien naturel, l’extrait de propolis liquide permet de conserver les préparations maison à base d’huiles ou de beurres végétaux. Attention toutefois à ne pas en abuser, tout comme les autres produits très précieux créés par nos amies les abeilles. Pour utiliser la propolis liquide comme conservateur naturel, ajoutez 3 gouttes de l’extrait pour 100 ml.

Durée de conservation : 1 mois environ.

Et vous, quels sont les conservateurs naturels que vous privilégiez pour la préparation de vos cosmétiques maison parmi ceux de cette liste ? En connaissez-vous d’autres ? Partagez-nous vos astuces et idées zéro déchet en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *