astuces zéro déchet bocaux courses vrac
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet
in

15 habitudes à prendre en magasin zéro déchet pour gagner du temps

Faire ses courses dans une épicerie zéro déchet peut prendre un certain temps, mais s’avère tellement plus agréable qu’arpenter les rayons froids des supermarchés bondés ! En plus, vous savez exactement dans quelle poche atterrit votre argent. Voici, pour accélérer le processus, quelques astuces pratiques et comportements à adopter en boutique ou à la maison pour gagner du temps.

Vous êtes un/e sérieux/se adepte des courses zéro déchet et ne faites jamais, ou presque, d’infidélités à votre magasin de vrac préféré ? Bravo, voilà un bon moyen de réduire ses emballages et par extension, la pollution plastique si néfaste à la faune et la flore aquatique. En revanche, et même si vous aimez souvent prendre votre temps, vous avouerez que les courses en vrac jouent parfois les prolongations… Il suffit que le débit du bidon d’huile d’olive tourne au ralenti, que la cuillère du pot de moutarde soit introuvable ou que le dispositif distribuant du miel en vrac ne fonctionne pas, et voilà que votre séance shopping écologique se transforme en journée continue !

Sans exagérer les faits, le zéro déchet peut prendre un peu plus de temps qu’une virée au supermarché (encore que, on est en mesure de douter, vu le nombre de rayons indécents et les files d’attente décourageantes). Dans tous les cas, qu’elles vous prennent du temps ou pas, faire vos courses dans un magasin zéro déchet s’avère bien plus agréable que d’errer dans un supermarché bondé et totalement impersonnel. Alors, certes, vous vous plaisez à discuter avec votre épicier zéro déchet, mais parfois, vous n’avez pas toute la journée… Voici quelques astuces zéro déchet pratiques à adopter avant, pendant et après vos courses en vrac pour gagner du temps.

1/ Pesez vos contenants chez vous

Quand on fait la totalité de ses courses en vrac, on a souvent besoin d’autres contenants que de simples sacs à vrac légers pas toujours nécessaires de peser. Huile végétale, vin, sirop, jus de fruits, miel, vinaigre blanc ou liquide vaisselle, ces produits alimentaires ou ménagers requièrent souvent l’utilisation de contenants en verre. Et pour ne pas vous facturer plein pot, votre commerçant zéro déchet se doit de peser vos bouteilles et bocaux (la fameuse tare, au sens propre). Faites-lui gagner du temps en pesant vos récipients vides à la maison (à l’aide d’une balance de précision) !

Pour inscrire le poids de vos contenants, réutilisez de vieilles étiquettes, marquez-les au feutre ou encore à la dymo si vous possédez ce genre d’étiqueteuse. Si vous utilisez les mêmes contenants (fortement recommandé), vous ne devriez avoir à l’inscrire qu’une seule fois.

peser tare balance bocal zero déchet courses vrac
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet

2/ Étiquetez vos contenants pour zapper la liste des courses et gagner du temps en caisse

En fonction de l’expérience de votre commerçant, l’identification des denrées en vrac peut prendre plus ou moins de temps. Aidez-le dans sa tâche à la pesée en identifiant tous vos contenants. Une technique d’autant plus pratique qu’elle vous aidera aussi à savoir facilement ce dont vous avez besoin de remplir sans liste des courses ! Bien sûr, cette méthode implique de réutiliser les mêmes récipients à chaque passage en magasin.

Pour identifier vos denrées sur vos bocaux et bouteilles, plusieurs solutions : la fameuse étiqueteuse dymo (à condition de ne pas utiliser d’eau chaude, les étiquettes résistent bien au lavage), les étiquettes en papier, mais qui ont l’inconvénient de prendre l’eau quand vous lavez vos récipients, ou encore le feutre, un peu moins écolo…

contenants vide étiquettes zéro déchet courses vrac
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet

3/ Un cabas vide, un cabas plein

Une astuce toute bête, mais qu’on néglige souvent : l’organisation des sacs une fois dans sa boutique de vrac ! Pour aller plus vite, emportez un grand cabas vide, et un autre sac qui contient vos récipients à remplir. Ainsi, au fur et à mesure de votre progression, vous remplirez le sac vide et vous délesterez du sac plein. Eh oui, le zéro déchet demande un peu d’organisation en amont !

4/ Les astuces pour accélérer le débit du bidon d’huile d’olive (ou autre liquide en vrac)

Remplir sa bouteille d’huile d’olive en magasin zéro déchet peut souvent prendre du temps. Surtout si vous arrivez après la bataille, une fois que tous les clients se sont servis allègrement ! L’astuce pour un meilleur débit : saisissez le bidon d’huile par ses poignées latérales et penchez-le soigneusement vers vous. Si le débit n’est pas meilleur, c’est que le réservoir est presque vide. Demandez à votre épicier/e zéro déchet de le réapprovisionner, vous perdrez beaucoup moins de temps à remplir votre bouteille. Et pour éviter d’en mettre partout, vous pouvez retirer le capuchon doseur à l’aide d’une clé (voir photo ci-dessous). L’ouverture de la bouteille sera ainsi plus grande et le remplissage, plus facile.

Autre astuce qui concerne les aliments secs dans les silos récalcitrants. Empruntez une pince à biscuits et venez chatouiller les aliments coincés derrière la vitre du conteneur. N’oubliez pas de toujours garder votre sac ou votre bocal sous le distributeur pour éviter la catastrophe.

contenants vide etiquettes zéro déchet courses vrac
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet

5/ Achetez vos denrées sèches en grande quantité pour éviter de repasser

Une astuce qui vaut pour toutes les denrées non périssables comme le riz, les pois chiches, les lentilles ou encore les farines. Si vous vous déplacez chaque semaine en voiture pour compléter vos courses, le zéro déchet perd un peu son avantage écologique

6/ Privilégiez les sacs à vrac indiquant la quantité sur le tissu ou cousez les mesures !

Si vous êtes adepte du zéro déchet depuis un moment, vous connaissez peut-être ces modèles de sacs à vrac imprimés indiquant les mesures sur le tissu. Ces accessoires écologiques sont très pratiques quand on ne sait pas jauger la quantité de nourriture que l’on verse dans son pochon. Une indication qui vous permettra aussi de ne pas prendre plus que ce dont vous avez besoin pour vos recettes. Ou encore de ne pas dépasser la capacité de vos bocaux une fois chez vous. Et si vous ne souhaitez pas acheter de nouveaux sacs, vous pourrez coudre ces indications sur les vôtres.

sac vrac mesures courses zéro déchet
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet

Cousez aussi la tare sur vos sacs les plus lourds

Dans le même esprit, vous pouvez privilégier les sacs en tissu qui indiquent le poids sur une étiquette (voir photo ci-contre). Là encore, si vous avez déjà fait le plein de sacs à vrac, vous pourrez coudre la tare vous-même sur les modèles les plus lourds.

sac à vrac tare poids zéro déchet
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet

7/ Respectez l’ordre des silos de votre magasin zéro déchet

Pour accélérer vos courses en vrac, faites votre liste ou organisez vos contenants selon la nature des aliments dont vous avez besoin. Les pâtes, légumineuses ou fruits secs se trouvent souvent dans des silos proches. Idem pour les cosmétiques solides et les produits d’hygiène ou de puériculture. Apprenez à connaître votre magasin zéro déchet comme votre poche et gagnez du temps à l’heure des courses en vrac !

8/ Rapportez vos contenants en verre propres et vides au lieu de les recycler

De nombreuses boutiques zéro déchet acceptent le retour des bocaux en verre vides et propres, sans étiquette. Un moyen de réutiliser et de dépanner les clients qui auraient oublié leurs contenants. Ne jetez/recyclez plus vos bocaux de conserve, vos pots de confitures et autres récipients en verre, préférez les réutiliser ! Ça vaudra aussi pour vous lorsque vous aurez oublié vos bocaux…

9/ Prenez en photo l’étiquette présente sur les silos

L’un des avantages du zéro déchet, c’est l’absence d’emballage et d’étiquette publicitaire, vous permettant, entre autres, de payer moins cher. Mais qui dit étiquette dit aussi conseils de préparation et date limite de conservation. Pour ne pas vous tromper une fois chez vous, prenez en photo l’étiquette d’identification des aliments affichée sur les silos. Vous aurez ainsi toutes les informations sous la main (identification du produit, conseils de cuisson, date de péremption, etc.). Certains magasins de vrac proposent des étiquettes toutes faites, à coller directement sur vos contenants. C’est notamment le cas pour le vinaigre blanc et autres produits ménagers zéro déchet.

vrac silos étiquette zéro déchet
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *