dentifrice zéro déchet naturel
Crédits photo : Planète Zéro Déchet.fr
in ,

La recette du dentifrice maison qui mousse aussi bien que celui du commerce

Une crème onctueuse à la saveur menthe-citron qui mousse aussi bien, voire mieux que la pâte à dents enrichie au triclosan que vous pouvez trouver dans le commerce. Prenez soin de vous et de l’environnement avec ce dentifrice zéro déchet étonnement moussant et 100% gourmand !

Le dentifrice maison, une recette facile et accessible pour qui souhaite se mettre tout doucement au zéro déchet. Mais quand on est novice, on peut être légèrement réticent/e face aux recettes de dentifrices solides, en bâtonnets, à l’huile de coco ou en poudre qui ne moussent pas d’un iota. Sans compter les formules au charbon actif certes blanchissant, mais qui finissent souvent par tacher ses vêtements… Pourtant, avec un peu de savon de Marseille à diluer dans de l’eau, vous pourriez presque faire des bulles ! Ajoutons à la formule un peu d’argile ou de bicarbonate de soude pour blanchir, des huiles essentielles pour l’haleine et les gencives, et voilà un petit pot rempli de crème gourmande, prêt à accueillir votre brosse à dents en bambou. Un dentifrice zéro déchet aux ingrédients naturels inoffensifs, qui nous a conquis à la première bouchée !

Chassez les produits chimiques de votre bouche avec un dentifrice naturel !

Si vous avez décidé d’abandonner le tube de dentifrice en plastique classique enrichi aux produits chimiques, c’est que vous êtes au courant des produits nocifs qu’il contient. Pour la piqûre de rappel :

  • triclosan : perturbateur endocrinien, susceptible d’être aussi responsable de la thyroïde.
  • sulfate de sodium lauryl (SLS) : pesticide & herbicide, agent épaississant très polluant, cancérigène.
  • saccharine : édulcorant susceptible d’être cancérigène.
  • propylène glycol : huile minérale alcoolisée dérivée de l’industrie pétrochimique.
  • diethanolamine (DEA) : agent moussant perturbateur hormonal et cancérigène probable.
  • sorbitol : alcool de sucre mal toléré par l’estomac.
  • microbilles : abrasifs constitués uniquement de plastique.

La liste varie en fonction des marques de dentifrices, qui peuvent en contenir un ou plusieurs, voire tous ! L’avantage de fabriquer son dentifrice naturel, en plus de l’aspect sanitaire ? Une réduction des déchets et une poubelle de salle de bain deux fois moins encombrée ! Sans compter les économies réalisées…

Gardez l’haleine fraîche et chouchoutez vos gencives avec cette recette de dentifrice zéro déchet

La réputation de l’huile essentielle de menthe poivrée n’est plus à faire. Rien qu’en dévissant le bouchon de son flacon, on sent déjà agir ses actifs rafraîchissants par-delà nos narines. Quelques gouttes suffiront à transformer votre dentifrice maison en un véritable ouragan de fraîcheur, pour une haleine zéro complexe ! L’huile essentielle de citron viendra renforcer l’action rafraîchissante de la menthe tout en faisant bénéficier votre bouche de ses propriétés antiseptiques. Enfin, l’HE de clou de girofle permettra d’entretenir vos gencives et apportera une petite touche stimulante au tout.

Attention : si vous êtes enceinte ou souhaitez faire profiter de ce dentifrice zéro déchet à vos enfants, évitez d’utiliser l’HE de menthe poivrée, conservez uniquement celle de citron.

dentifrice zéro déchet naturel
Crédits photo : Planète Zéro Déchet.fr

Un dentifrice naturel agréablement moussant grâce au savon de Marseille

Vous n’auriez jamais imaginé laver vos dents avec du savon ? Rassurez-vous, son goût dans cette recette est quasiment imperceptible. Le savon de Marseille, à condition qu’il soit pur (100% olive) est un antiseptique et antibactérien végétal naturel. Polyvalent, il prendra autant soin de votre peau que de vos dents ou de vos vêtements (lessives maison). En plus de ça, il s’avère hypoallergénique. Le savon de Marseille peut définitivement se faire mousser !

Les ingrédients :

  • 4 cuillères à soupe de savon de Marseille finement râpé (attention, pur et naturel)
  • 2 cuillères à soupe d’argile blanche surfine (et pas verte !)
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude (à doser selon votre sensibilité, voire éliminer)
  • 15 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée
  • 5 gouttes d’huile essentielle de citron
  • 7 gouttes d’huile essentielle de clou de girofle
  • 5 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse pour la conservation
  • de l’eau

La recette du dentifrice maison menthe-citron :

1/ Si vous avez acheté un pain de savon de Marseille, râpez-le finement à l’aide d’un économe. Vous avez réussi à trouver des copeaux (de plus en plus de boutiques zéro déchet le proposent en vrac) ? Bravo, vous venez de gagner un temps précieux ! Réduisez-les grossièrement pour en faire de plus petits morceaux. Vous pourrez aussi trouver du savon de Marseille sous forme de vermicelles. Dans ce cas, coupez-les en deux de façon à obtenir de très petits morceaux. Un savon tout en finesse, la clé de la réussite de cette recette !

2/ Placez les morceaux de savon de Marseille dans un petit bol en verre, en bois ou en porcelaine (surtout pas d’acier ou de métal, qui altèrent la qualité de l’argile).

3/ Recouvrez d’une cuillère à soupe et demie d’eau bouillante et mélangez grossièrement. Laissez reposer le mélange environ 15 minutes (plus si vous voulez), le temps que le savon fonde de façon homogène.

4/ Après le temps de pose, mélangez la mixture eau et savon à la cuillère. Vous devez obtenir une pâte lisse et un peu plus claire. Si vous avez du mal à décoller les parois, ajoutez un peu d’eau (mais attention, pas trop). Le savon doit avoir la consistance d’un chewing-gum souple (et non liquide).

5/ Ajoutez l’argile, le bicarbonate de soude, les huiles essentielles et l’extrait de pamplemousse et mélangez énergiquement pour obtenir une texture homogène à la manière d’une crème très épaisse. Prenez le temps de bien lisser le tout avec le dos d’une cuillère.

dentifrice maison zéro déchet
Crédits photo : Planète Zéro Déchet.fr

6/ Transvasez la pâte dans un petit bocal en verre.

dentifrice maison zéro déchet
Crédits photo : Planète Zéro Déchet.fr

Conseils d’utilisation :

Rien de plus facile pour se laver les dents avec ce dentifrice zéro déchet ! Passez votre brosse à dents sous un filet d’eau froide et plongez-la directement dans le pot. Si vous êtes plusieurs à utiliser le dentifrice, vous pouvez appliquer la pâte à l’aide d’une spatule, d’une petite cuillère, ou d’un autre ustensile en bois (quitte à nous répéter, le métal et l’argile ne font pas bon ménage). Une très petite quantité suffit, car la solution mousse vraiment bien (un bon point).

Pour ce qui est de la durée d’utilisation, vous devriez conserver ce pot de dentifrice entre 3 et 6 mois en fonction de votre statut matrimonial…

Si vous ne trouvez pas le goût de la menthe, du citron ou du clou de girofle assez prononcé, vous pouvez rajouter quelques gouttes supplémentaires. A l’inverse, si vous trouvez votre dentifrice DIY trop fort, réduisez les quantités par la suite.

Tubes de dentifrices & environnement : des chiffres qui font mal aux dents !

Les emballages plastiques des dentifrices classiques du commerce n’ont pas une empreinte carbone anodine, malgré leur petite taille. Rien qu’en France, ce ne serait pas moins de 189 millions de tubes de dentifrice (jamais vraiment vides = un casse-tête à recycler) voués à être jetés chaque année. Imaginez les déchets générés à échelle mondiale… des chiffres colossaux qui donnent envie de fabriquer sa crème dentaire en pot illico !

produits d'hygiène emballages solutions zéro déchet
Montage : Planète Zéro Déchet/Piktochart

Vous avez aimé cette recette de dentifrice zéro déchet ? Vous aimerez aussi :

Une recette facile d’eau micellaire fraîche et naturellement parfumée

Eau de rose maison : un hydrolat très simple à faire qui ne vous coûtera rien

Commencez le zéro déchet à votre rythme ! 12 astuces faciles pour les débutants

10 Comments

Poster un commentaire
    • Bonjour, l’argile verte a aussi des vertus bénéfiques sur les dents mais la recette sera moins agréable en bouche, ce type d’argile n’est pas aussi fin que la blanche et peut laisser une impression “râpeuse”. Mais vous pouvez tout de même essayer, qui sait, vous ne serez peut-être pas dérangée par cet aspect ! 😉

  1. Bonjour,

    Merci pour cette recette! je vais l’essayer 🙂 j’avais juste une question : si je n’ai pas d’HE de clous de girogle, puis-je remplacer par autre chose? Quels autres huiles peuvent fonctionner?

    Merci,

    Violette

    • Bonjour, Merci pour votre lecture ! 🙂 Bien sûr vous pouvez tout à fait vous contenter de l’huile essentielle de menthe poivrée 😉

    • Bonjour, comme nous l’avons précisé en bas de la recette dans la section “Conseils et Astuces d’utilisation”, évitez l’huile essentielle de menthe et de clou de girofle. Préférez l’huile essentielle de citron si vous êtes enceinte, et réduisez les quantités (5 gouttes suffiront). Vous pouvez consulter votre médecin avant de vous lancer pour être sûre que cela ne va pas à l’encontre de votre grossesse. Merci de votre confiance !

  2. Merci Emmanuel, Oui en effet n hesitez pas a faire vos petits reglages pour le dentifrice. Le bicarbonate est assez abrasif, on peut facilement le diminuer ?? Du coup j imagine que vous reutilisez le petit pot, super !

  3. En effet, comme indiqué dans la recette, le bicarbonate est à réduire si vous avez les dents sensibles, voire complètement l’éliminer. Et bien sûr, nous utilisons un petit pot de récup’, en verre de préférence ! 😉 Merci à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *