recycler déchets plastiques école inde payer frais
Capture vidéo : Inde : une école gratuite pour les élèves qui recyclent des déchets/Brut/YouTube
in

En Inde, une école fait payer les parents d’élèves en déchets plastiques

En Inde, une école propose une nouveauté qui a de quoi ravir sphère du zéro déchet : faire payer les frais de scolarité en déchets plastiques. Une brillante idée pour éviter aux détritus de se retrouver dans la nature, tout en permettant aux élèves, quel que soit leur milieu social, de bénéficier d’une éducation digne de ce nom.

La montagne de déchets de New Delhi talonne le Taj Mahal

Le fléau du plastique n’épargne personne. Dans la capitale du pays, à New Delhi, un amoncellement de déchets, principalement plastiques, s’érige tristement sur plus de 50 mètres de haut. Cet amas de détritus qui empoisonne la vie des habitants s’apprête à concurrencer le Taj Mahal. Pour information, le mausolée de marbre blanc mesure 73 mètres de haut… L’Inde figure aussi parmi les pays du monde qui rejettent le plus de plastique dans les océans, comme le précise l’AFP (Agence France-Presse), avec un total de plus de 4 millions de tonnes. Les déchets plastiques en Inde représentent aujourd’hui dans le pays, un réel enjeu social et environnemental. Pour tenter de les réduire et de limiter leur propagation dans la nature, une école “écolo” a décidé de prendre les choses en main.

recycler déchets plastiques école inde payer frais
Capture vidéo : Inde : une école gratuite pour les élèves qui recyclent des déchets/Brut/YouTube

Payer sa scolarité avec des déchets

C’est dans la ville de Dispur, capitale de l’État d’Assam, dans le nord de l’Inde, que cette école d’un nouveau genre, baptisée Akshar, a accueilli ses premiers élèves sous le signe de l’écologie. Ils proposent aux parents d’envoyer du plastique en tant que moyen de paiement pour subvenir durablement à l’éducation de leurs enfants.

Lorsque nous avons demandé aux parents du village d’envoyer du plastique pour la première fois, ils n’étaient pas très intéressés par l’effort de recyclage. Nous avons donc institué des “frais de scolarité en plastique”.

Mazin Mukhtar, cofondateur de l’école Akshar

En effet, au lieu des frais de scolarité classiques, les parents d’élèves n’ont pas à débourser un centime. À condition de payer chaque semaine, en déchets plastiques. Les enfants étudient donc gratuitement, tant que leurs parents recyclent leurs bouteilles en plastique (et autres détritus de même type). Le but ? Un recyclage soigné, effectué dans l’enceinte de l’établissement, par les élèves eux-mêmes, en vue de les sensibiliser et les faire participer à des projets durables.

Chaque semaine, les élèves débarquent en classe armés de déchets plastiques à recycler. S’ils apportent 25 déchets par semaine, ils n’ont ainsi rien à payer pour leurs frais de scolarité. Les déchets sont généralement récupérés depuis leurs poubelles ou dans les rues du quartier. Par la même occasion, cette opération de recyclage inédite invite les jeunes à se questionner sur le problème de la pollution plastique, tout en les sensibilisant à l’environnement.

école inde payer déchets plastiques frais scolaires
Capture vidéo : Inde : éducation gratuite contre déchets plastiques | AFP News/AFP/YouTube

Faire payer en déchets pour aller à l’école, ou comment militer en faveur de l’éducation pour tous

En Inde, et particulièrement dans le village de Pamohi, dans l’état d’Assam, la plupart des familles sont trop pauvres pour payer les frais de scolarité de leurs enfants. Ceux-ci n’ont alors pas d’autre choix que de travailler comme leurs aînés, ne bénéficiant pas de perspectives d’avenir très réjouissantes. En proposant ce système de paiement insolite, l’école Akshar fait alors d’une pierre deux coups. Tout en réduisant la pollution plastique dans la ville indienne (voire l’État), elle permet aussi à tout enfant indien, quel que soit son milieu, d’accéder à la scolarité gratuitement.

L’école Akshar, un établissement scolaire qui s’engage pour la planète et lutte contre les inégalités sociales

Créée en 2016, l’école Akshar permet, en plus de rendre l’école gratuite à tous, de payer les frais de scolarités futurs de leurs petits étudiants. En effet, s’ils poursuivent leurs études, les enfants peuvent également se voir rémunérés.

Les déchets plastiques amassés à l’école sont recyclés en éco-briques, permettant de contribuer à des projets de construction durables. De plus, les parents d’élèves s’engagent à ne plus jamais brûler de plastique, via un contrat signé.

plastique école payer parents élèves
Capture vidéo : Inde : une école gratuite pour les élèves qui recyclent des déchets/Brut/YouTube

Des cours tournés vers l’écologie et le développement durable

En plus des matières classiques, l’écologie occupe une place prépondérante dans l’emploi du temps des écoliers. Sont également enseignées dans l’établissement : la procédure d’installation de panneaux solaires, la menuiserie ou encore l’électronique. Des matières essentielles pour permettre à la nouvelle génération indienne de révolutionner leur pays et d’enclencher une transition écologique plus que bénéfique. D’ailleurs, selon les estimations, en 2022, 45% de l’énergie produite en Inde devrait provenir de sources non fossiles.

Et vous, aviez-vous déjà entendu parler de cette école indienne tournée vers un avenir plus durable, permettant aux parents d’élèves de payer les frais de scolarité en déchets plastiques ? Partagez-nous votre avis en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *