in ,

Qu’est-ce que l’empreinte carbone et comment l’évaluer ?

évaluer empreinte carbone réduire CO2 pollution écologie
©BlackSalmon/Pexels

Face aux enjeux climatiques actuels, évaluer son impact environnemental apparaît comme une solution ciblée pour contribuer à réduire la pollution. Alors, qu’est-ce que l’empreinte carbone et comment la calculer ?

Elle est sur toutes les bouches, utilisée à toutes les sauces et évaluée d’une façon différente d’un site à un autre : l’empreinte carbone est au centre de tous les débats. Mais parfois, on ne sait pas toujours comment elle se calcule et à quoi elle se réfère vraiment.

Alors, qu’est-ce que l’empreinte carbone, au juste ? Voici quelques éléments de réponse et les astuces pour la réduire au quotidien.

Qu’est-ce que l’empreinte carbone, au juste ?

Selon la définition qu’en donne l’Insee (Institut National de la Statistique et des Études économiques), l’empreinte carbone représente la quantité de gaz à effet de serre (GES) générée par la consommation des administrations publiques et privées, des organismes et des ménages. Cette consommation englobe tous les biens et services produits sur le territoire ou issus de l’importation.

En France, l’empreinte carbone nationale s’évaluerait ainsi en prenant en compte les émissions de GES :

  • des foyers français : carburant, chauffage, alimentation
  • de la production intérieure de produits de consommation et des services
  • des biens et activités issus de l’importation à destination des professionnels et des particuliers.

Pour simplifier son calcul, l’empreinte carbone s’exprime en dioxyde de carbone équivalent (CO2e).

évaluer empreinte carbone réduire CO2 pollution écologie
©BlackSalmon/Pexels

Pourquoi calculer son empreinte carbone ?

L’empreinte carbone s’envisage à la manière d’un outil de mesure créé pour réduire la pollution inhérente aux biens, aux services et aux activités des professionnels et particulières. Cette unité de mesure permet ainsi de calculer la quantité de GES émise lors d’une activité, de sorte à comprendre d’où viennent ces émissions et comment les réduire efficacement.

Le dioxyde de carbone (CO2), un GES très populaire qui n’est pourtant pas le plus polluant

Les gaz à effet de serre sont divers. Le CO2 compte parmi l’un des plus populaires, car il est émis lors de la combustion des énergies fossiles que nous utilisons encore majoritairement au quotidien. À savoir le pétrole, le gaz et le charbon. Mais le dioxyde de carbone n’est pas le seul à contribuer au réchauffement climatique.

Le méthane, notamment émis par la digestion des bovins, mais aussi par les décharges publiques ou les énergies fossiles, est un GES présentant un pouvoir réchauffant bien plus important, tout comme le protoxyde d’azote (300 fois plus élevé que le CO2 !).

D’autres gaz à effet de serre contribuant significativement au réchauffement : les hydrofluorocarbures, perfluorocarbures et hexafluorures de soufre, émis notamment par les aérosols et les systèmes de réfrigération.

CO2 nature forêt écologie dioxyde de carbone arbres
©Petmal/Pexels

Comment évaluer son empreinte carbone ?

Plusieurs calculateurs d’empreinte carbone sont disponibles en ligne, plus ou moins détaillés et empruntant différentes méthodologies. Deux réglementations existent : le Bilan Carbone® en France et le protocole GHG pour l’international.

Évaluer l’empreinte carbone de son entreprise

La méthode Bilan Carbone®, aujourd’hui marque déposée, permet aux entreprises de disposer de consignes claires pour estimer leurs émissions. C’est à la fin de l’année 2003 que l’ingénieur Jean-Marc Jancovici et son équipe développent cette méthode, consistant à estimer les émissions de GES directes et indirectes des entreprises et industries.

Les calculs de cette méthode se basent sur des facteurs d’émissions physiques et/ou monétaires, prenant en compte l’ensemble des GES définis par le GIEC, de façon à évaluer les émissions à l’échelle territoriale.

Calculer son empreinte carbone personnelle

Pour les particuliers, il est possible d’évaluer son empreinte environnementale via des calculateurs gratuits disponibles en ligne. Ces outils de mesure permettraient ainsi de calculer son équivalent carbone (émissions de CO2 correspondant à la quantité consommée, multipliée par le facteur d’émission).

protéger planète gestes écologiques terre environnement mains vert
©Beboy_ltd/iStock

Comment réduire son empreinte carbone au quotidien ?

Pour réduire son empreinte carbone, il existe des gestes simples à mettre en place au quotidien. L’intérêt de procéder à une évaluation de son impact environnemental est aussi de mieux cibler ses champs d’action. Voici quelques solutions pour contribuer à limiter le réchauffement climatique à son échelle :

  • Revoir son assiette (favoriser les produits bio, locaux et végétaux, de préférence en vrac sans emballage)
  • Privilégier les moyens de transport plus respectueux de la planète (vélo, transports en commun, marche, covoiturage, etc.)
  • Préférer le ventilateur à la climatisation en été et baisser le chauffage de quelques degrés en hiver (quitte à enfiler un gros pull en laine !)
  • Optimiser sa consommation d’électricité (remplacer les ampoules énergivores, installer des capteurs, éteindre ses appareils électriques au lieu de les mettre en veille, etc.)
  • Privilégier le marché d’occasion avant d’acheter neuf
  • Limiter sa consommation de plastique

faire du vélo au quotidien avantages
©Gratisography/Pexels


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *