végétale soin du visage
©Plateresca/iStock
in

Qu’est-ce que l’éponge Konjac et quels sont ses bienfaits ?

Connaissez-vous l’éponge konjac (ou “de konjac”), cette petite éponge végétale, naturelle et biodégradable, qui change d’aspect au contact de l’eau ?

Vous n’avez pas pu échapper au phénomène. L’éponge konjac est devenue l’accessoire beauté incontournable des boutiques de cosmétique naturelle. Semblable à une pierre ponce à l’état solide, celle-ci se transforme au contact de l’eau, double de volume et prend l’aspect d’une éponge malléable finement alvéolée. Alors, que nous réserve cette petite éponge végétale naturelle, et comment l’utiliser ?

Qu’est-ce que l’éponge konjac ?

L’éponge konjac est fabriquée à partir de la farine d’une plante de la famille des aracées, le konjac. Cette plante vivace pousse naturellement sur un grand rhizome tubéreux en Asie, et notamment en Chine, au Vietnam, en Indonésie et au Japon. Au Pays du Soleil Levant, le konjac est très apprécié pour sa gelée, cuisinée sous le nom de konnyaku. En Europe, la plante est plutôt connue pour son éponge toute ronde, que l’on trouve aujourd’hui dans la plupart des magasins de cosmétique naturelle.

Une éponge à base de farine de racines

C’est la farine de la plante konjac qui permet de fabriquer les éponges du même nom. Cet accessoire de beauté s’obtient en effet à partir des racines du konjac. La poudre obtenue peut être mélangée à d’autres poudres naturelles bénéfiques pour les soins du visage (charbon actif, argile, etc.). Raison pour laquelle on peut trouver dans le commerce des éponges de konjac blanches, mais aussi noires, roses ou vertes.

différents types éponges konjac
©Christina Vartanova/iStock

Quels bienfaits sur la peau ?

En usage cosmétique, l’éponge konjac sert principalement à nettoyer la peau et à l’exfolier en douceur. En débarrassant la peau des impuretés, elle permet aussi d’éliminer les toxines et d’améliorer l’oxygénation. Désincrustante, l’éponge de konjac a enfin le pouvoir de réguler le sébum et d’atténuer les points noirs.

Une éponge douce et naturelle adaptée à toutes les peaux

À l’origine, au Japon, l’éponge Konjac était réservée aux soins des bébés. C’est dire comme elle est douce ! Aujourd’hui, elle se démocratise sur toutes les peaux. Même les épidermes sensibles et délicats sujets à l’eczéma ou au psoriasis pourront profiter de ses bienfaits. Si l’éponge peut s’utiliser sur le corps, elle est plutôt à réserver à un usage sur le visage, du fait de sa petite taille.

Comment bien utiliser l’éponge konjac ?

Se laver le visage à l’éponge konjac n’a rien de compliqué, à condition de bien l’utiliser. Celle-ci gonfle au contact de l’eau, quand elle est immergée assez longtemps (quelques minutes suffisent pour qu’elle reprenne sa forme naturelle). Ne l’utilisez jamais sèche : à l’état solide, elle pourrait agresser votre peau.

Pour utiliser votre éponge naturelle de la meilleure façon (le matin et/ou le soir), noyez-la dans une coupelle d’eau tiède et attendez qu’elle gonfle jusqu’à doubler de volume (5 à 10 minutes). Sortez-la de l’eau et essorez-la délicatement. Utilisez-la pure sur votre visage (ou bien avec un peu de savon naturel) en effectuant des massages circulaires. Rincez et constatez la douceur sur votre peau ! N’oubliez pas ensuite de bien vous hydrater avec une huile végétale 100% naturelle (de l’huile de tournesol, de chanvre, d’olive ou de prune par exemple…) et bio, de préférence.

Grâce au petit fil que contiennent la plupart des éponges konjac du commerce, vous pourrez facilement (et rapidement) faire sécher la vôtre à l’air libre en évitant le développement de moisissures et bactéries. Suspendez-la où bon vous semble et observez son changement de texture !

éponge konjac végétale soin du visage
©Plateresca/iStock

Une éponge naturelle 100% biodégradable, à composter en fin de vie

100% naturelle, l’éponge konjac est aussi entièrement biodégradable. Selon votre utilisation quotidienne, vous pourrez la conserver de 3 à 6 mois, voire plus si vous l’utilisez occasionnellement. Quand elle commence à s’effriter, il est temps de vous en séparer ! Passé ce délai, compostez-la dans votre lombricompost ou votre composteur extérieur.

Konjac et environnement

Vous l’aurez compris, l’éponge konjac ne vient pas de France, et se cultive principalement en Asie. Cela dit, son caractère écologique la place au rang des accessoires beauté zéro déchet les plus “éco-friendly”. Car elle permet non seulement de réduire les déchets en supprimant les cotons démaquillants très gourmands en eau (5 litres pour produire 1 g de coton…), qui ne viennent pas non plus de France, soit dit en passant, mais aussi de remplacer les éponges synthétiques dérivées de la pétrochimie et les éponges de mer qu’il est préférable de laisser tranquilles au fond de l’océan ! En plus, vous pourrez également vous passer de produit nettoyant.

Alors, si elle ne vient pas de chez nous, l’éponge Konjac a le sérieux avantage de réduire drastiquement l’impact carbone comparé aux disques démaquillants classiques…

Où trouver une éponge konjac ?

L’éponge konjac se trouve facilement en magasin bio et en boutique zéro déchet, sans emballage. En ligne, de nombreux sites de cosmétique naturelle la proposent à toutes les sauces (argile rose, verte ou jaune, charbon actif, etc.) pour correspondre à la nature de toutes les peaux. Vérifiez bien en revanche que votre éponge de konjac ne soit pas colorée ou parfumée artificiellement.

éponge konjac naturelle soin du visage zéro déchet
©InspirationGP/iStock

Et vous, connaissiez-vous les bienfaits et vertus de l’éponge konjac, cet accessoire beauté écologique et zéro déchet ? L’avez-vous déjà utilisée pour remplacer les cotons et produits nettoyants ? Partagez-nous votre avis en commentaire !

2 Comments

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *