éponges écologiques zéro déchet luffa tawashi lavette
©Sinhyu/iStock/Capture Pinterest intégrée dans l'article/Flickr
in

Corvée de vaisselle : 8 façons écologiques de remplacer l’éponge classique

Découvrez la liste des éponges les plus écologiques, celles qui remplaceront sans ciller les éponges classiques à l’heure de la corvée de vaisselle !

La vaisselle fait (malheureusement) partie de notre quotidien. Même si on dispose d’un lave-vaisselle, qui au passage est bien moins gourmand en eau, il reste toujours quelques ustensiles de cuisine proéminents à laver à la main. Casseroles aux taches récalcitrantes, argenterie, gourdes ou couverts en bambou, ces accessoires de cuisine ne passent pas toujours en machine. Alors, pour éliminer leurs impuretés sans générer de déchets supplémentaires, choisissez une éponge écologique pour la corvée de vaisselle ! Pour vous aider dans votre choix, en voici quelques-unes accompagnées de leurs avantages et inconvénients. Oubliez les éponges colorées à double face, véritables nids à bactéries, optez pour les modèles écologiques et durables !

1/ L’éponge loofa, une courge compostable

L’éponge loofa (ou luffa) est issue de la courge du même nom. Cette éponge végétale naturelle, qui n’a pas subi de traitement chimique ni de coloration artificielle, s’utilise principalement dans le cadre des soins du corps (gommage doux). Cette éponge végétale aux fibres par millier permet aussi de laver la vaisselle de façon agréable. En effet, elle a la capacité de sécher très vite, et ses fibres aérées n’accumulent pas les bactéries, contrairement à l’éponge classique. En plus, elle retient l’eau et le savon pour mieux mousser, et se composte en fin de vie. Vous trouverez des luffas dans la plupart des magasins bio, mais aussi en jardinerie ou dans certains magasins zéro déchet.

loofah éponge végétale éponges écologiques
©Flickr

2/ La brosse à vaisselle

La brosse à vaisselle est une alternative plus propre à l’éponge classique gorgée de bactéries. Ce type de brosse, généralement fabriquée en bois, possède des poils en fibres végétales ou synthétiques, qui sèchent vite et s’usent lentement. Vous trouverez un large choix de tailles de brosses à vaisselle, adaptées à tous les ustensiles (des petites et compactes pour nettoyer les casseroles, des plus grandes pour les verres, ou encore des modèles à tout faire). Certains modèles de brosses à vaisselle en bois possèdent une tête remplaçable, à composter en fin de vie. L’avantage de cet accessoire de nettoyage est sa capacité à sécher rapidement, sa praticité (peu encombrante, la brosse se suspend) et sa durée de vie. En revanche, elle n’est pas toujours adaptée à tous les ustensiles de cuisine. Là encore, vous trouverez des brosses à vaisselle dans la plupart des magasins bio et zéro déchet.

liquide vaisselle flacon naturel assiettes brosse savon
©Fattyplace/iStock

3/ Le tawashi, une éponge maison

Si vous vous êtes déjà frotté/e aux tutos zéro déchet, vous avez certainement déjà entendu parler du tawashi. D’ailleurs, vous pourrez le fabriquer vous-même en suivant ce tuto facile et rapide. Cette éponge home-made se réalise facilement à partir de chutes de tissus en coton ou autre matière de récupération, de préférence légèrement stretch (collants filés, tee-shirts…). Si cette éponge est plus souvent utilisée pour nettoyer les plans de travail de la cuisine ou de la salle de bain, elle permet aussi de compléter ses accessoires de vaisselle. À condition que les ustensiles à laver ne soient pas trop sales. Le tawashi ne bénéficie en effet pas de pouvoir “grattant”, et serait un peu compliqué à utiliser seul.

4/ Le grattoir en métal, une éponge utilisable à vie

Les grattoirs métalliques ne datent pas d’hier, mais bénéficient d’un regain d’intérêt depuis l’essor du zéro déchet. Déclinées également en cuivre (légèrement moins abrasives), ces éponges particulièrement efficaces permettent de se débarrasser facilement des impuretés incrustées. Attention toutefois à ne pas les utiliser sur vos casseroles fragiles, car elles peuvent rayer l’acier. En dehors de son pouvoir abrasif optimal, ce type d’éponge en fer a le sérieux avantage de se garder toute une vie, ou presque !

5/ L’éponge de mer

Si on la connaît plutôt pour son usage dans la salle de bain, l’éponge de mer est polyvalente, et peut aussi s’utiliser dans l’évier à l’heure de la corvée de vaisselle. Cette éponge marine sèche presque aussi rapidement que le loofa, et est en général non blanchie ni traitée au chlore. La plupart des éponges de mer naturelles sont pêchées et taillées à la main, puis désinfectées à la vapeur d’eau.

éponges écologiques éponge de mer vaisselle
©Sinhyu/iStock

6/ La fleur de sisal, une fleur de douche naturelle qui s’attaque aussi à la vaisselle

L’éponge en sisal s’utilise généralement sous la douche pour faire mousser son savon corporel et exfolier sa peau en douceur. Pourquoi ne pas détourner son usage premier pour faire mousser son liquide vaisselle maison ? Ce type d’accessoire naturel est en effet parfait pour laver les ustensiles peu sales sans les rayer, tout en respectant votre peau. Le sisal est une fibre végétale naturelle et entièrement biodégradable, issue de l’agave.

7/ Votre propre éponge personnalisée

Si vous avez des bases en couture, vous pouvez tout à fait réaliser votre propre éponge à vaisselle écologique ! Vous pourrez par exemple coudre un carré de toile de jute (ou de sisal) sur un autre en tissu éponge de récup’ et bourrer le tout avec des chutes de coton. Une éponge maison à la face abrasive qui se garde à vie (lavable au lave-linge).

8/ Le lave-vaisselle, la solution la plus écologique !

Laver sa vaisselle à la main serait moins écologique que la laver au lave-vaisselle (40 litres d’eau en moyenne contre 12 litres). Mais parfois, on n’a pas vraiment le choix. Pour bien faire sa vaisselle à la main, le mieux est d’avoir deux éviers. Si vous n’en avez qu’un, une bassine devrait faire l’affaire. Le premier bac sert à faire tremper et laver la vaisselle sale, le second, rempli d’eau claire, permet de rincer. Ainsi, vous limitez le gaspillage d’eau en évitant de la faire couler inutilement.

nettoyer son lave-vaisselle au naturel astuces
©Daisy-Daisy/iStock

Que valent les éponges écologiques classiques du commerce ?

De nombreux magasins bio proposent à la vente des éponges classiques écologiques et naturelles, réalisées à partir de coques de noix par exemple (face abrasive) ou en fibres recyclées (bouteilles plastiques & co). Si cette alternative plus écologique est louable, en revanche, le caractère de l’éponge à usage réduit est toujours au programme, et les bactéries aussi…

Quel produit vaisselle choisir pour laver ses couverts & ustensiles au naturel ?

Là encore, vous avez l’embarras du choix parmi les alternatives naturelles. Produit vaisselle à l’état solide, cake vaisselle, liquide vaisselle maison ou savon ménager (du savon de Marseille fera très bien l’affaire), les nettoyants écologiques ne manquent pas pour respecter sa peau et la planète à l’heure de la corvée de vaisselle ! Découvrez notre recette de “cake vaisselle”, notre liquide vaisselle maison ou encore cette recette de crème vaisselle moussante sans tensioactif.

crème vaisselle recette moussante
©Planète Zéro Déchet/Margaux Blanc

Et vous, quelles sont les éponges écologiques ou accessoires naturels que vous utilisez au quotidien pour laver votre vaisselle ? Partagez-nous vos idées et astuces zéro déchet en commentaire !

One Comment

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *