eau naturelle verre bouteille zéro déchet boire maison
©Duygu Coban/iStock
in

Fabriquer sa propre eau minérale à la maison, c’est possible !

Pour réduire votre consommation de bouteilles en plastique si vous n’êtes pas (encore) passé/e à l’eau du robinet, voici une technique pour recréer chez vous une eau minérale naturelle. Plus naturelle du moins que les soi-disant eaux cristallines embouteillées dans du pétrole…

L’eau minérale naturelle ne l’est pas tant que ça. Du moins quand elle est embouteillée. Ce n’est pas un scoop, les bouteilles d’eau en plastique sont issues de l’industrie pétrochimique, ni plus ni moins que du pétrole fondu et retravaillé (le fameux et dangereux polymère PET, ou polyéthylène téréphtalate). Au vu de cette composition, l’état soi-disant naturel de l’eau en bouteille s’avère bien discutable…

Qu’est-ce que de l’eau minérale, au juste ?

L’eau minérale naturelle est une eau aux caractéristiques bien précises, souvent réglementée selon les pays. D’origine souterraine, sa composition doit être stable et non désinfectée, même si de plus en plus de traitements autorisés visent à la débarrasser de certains composants. Majoritairement exploitées sous forme d’eau en bouteille, les eaux minérales peuvent aussi s’utiliser dans les thalassos et cures thermales. Généralement, une eau minérale se distingue par les critères suivants :

  • Sa stabilité
  • Son origine minérale souterraine (gisement hydrominéral)
  • Sa pureté (absence de pollution)
  • Son absence de traitement chimique (et de désinfection)
  • Ses propriétés éventuelles sur la santé (teneur en magnésium ou en oligo-éléments, etc.)

Vous l’aurez peut-être compris, les eaux en bouteilles ne sont pas toutes des eaux minérales naturelles. Les eaux embouteillées ne respectant pas les précédents critères sont ainsi qualifiées d’eaux de table, ou de source.

Le problème du plastique

Si l’eau minérale naturelle contenue dans une bouteille en verre (spécimens de plus en plus rares) est excellente pour la santé, en revanche, les eaux minérales conditionnées dans des bouteilles en plastique seraient sérieusement contaminées par les particules éponymes. Selon les résultats d’une étude publiée dans le magazine Sciences Et Avenir, 93% des eaux en bouteille de 11 marques contiendraient des microplastiques. Une quantité en moyenne 2 fois plus élevée que dans l’eau du robinet, qui en contiendrait aussi. Impossible à l’heure actuelle de définir les risques pour la santé d’une telle consommation, qui restent encore méconnus. En revanche, les risques écologiques ne sont plus à révéler. Inutile de vous rappeler que le plastique, et particulièrement les bouteilles d’eau, sont responsables de la mort de près d’1,5 million d’animaux chaque année.

eau minérale naturelle bouteille plastique boire verser verre
©Shark_749/iStock

Comment fabriquer sa propre eau minérale naturelle chez soi ?

Vous pouvez facilement recréer, à peu de choses près, une eau minérale depuis celle de votre robinet. Le charbon binchotan, ce filtre 100% naturel prenant la forme d’un bâton, est utilisé depuis des millénaires pour purifier l’eau au Japon. Ce type de charbon vous permettra ainsi de filtrer l’eau du robinet en améliorant son goût et sa qualité.

Vous pourrez ainsi non seulement filtrer l’eau de vos carafes, mais aussi celle de vos gourdes, bouteilles en verre et autres récipients adaptés à la consommation de liquides.

Le Binchotan, un bâton de charbon naturellement filtrant et riche en minéraux

Le charbon Binchotan, encore appelé charbon blanc ou charbon de kishu, débarque du Japon pour purifier notre eau du robinet et en améliorer les qualités ! Ce type de charbon actif s’obtient à partir du bois d’une certaine variété de chêne banc, poreux et riche en minéraux. Celui-ci est alors séché, puis cuit dans un four en terre. Cette technique de fabrication permet au charbon de retenir les molécules en suspension  à la surface de l’eau.

charbon actif noir binchotan bois purifier eau minérale maison
©Kuppa_rock/iStock

La technique de purification d’eau avec un bâton de charbon

1/ Avant la première utilisation de votre bâtonnet de charbon Binchotan, faites bouillir un grand volume d’eau dans une bouilloire ou une casserole.

2/ Versez l’eau bouillante dans une casserole ou un saladier résistant à la chaleur et faites tremper votre bâton de charbon pendant 10 minutes.

3/ Laissez le Binchotan sécher entièrement avant de l’utiliser (il sèche très rapidement).

4/ Placez votre bâton de charbon dans une bouteille ou carafe en verre et remplissez-la avec de l’eau du robinet. Laissez agir au moins une nuit pour que le binchotan purifie l’eau.

Entre chaque utilisation, retirez le bâtonnet de charbon de la bouteille et laissez-le sécher environ 15 minutes avant la prochaine utilisation. Désinfectez votre charbon binchotan tous les 3 mois à l’eau bouillante.

eau naturelle verre bouteille zéro déchet boire maison
©Duygu Coban/iStock

L’astuce :

Pour éviter de remplir votre bouteille trop fréquemment et patienter que le charbon agisse, vous pouvez prévoir de placer plusieurs bâtons Binchotan dans un grand contenant en verre (un distributeur de cocktails maison par exemple).

Le filtre Binchotan, une alternative zéro déchet aux bouteilles d’eau minérale en plastique !

Retrouvez tous les conseils en vidéo pour bien utiliser votre bâton de charbon Binchotan :

Et vous, connaissez-vous une autre méthode pour mettre au point votre propre eau minérale naturelle ? Quelle eau buvez-vous au quotidien ? Partagez-nous vos astuces et recettes zéro déchet en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *