farines maison sans gluten
©Baibaz/iStock
in

Fabriquez vos propres farines très facilement à la maison et réduisez vos déchets !

Apprenez à fabriquer vos propres farines (avec ou sans gluten) en mixant simplement vos céréales et autres produits bruts. Farine de riz, de pois chiche, d’avoine ou de sarrasin, voire même de noisette ou de châtaigne, la préparation de la farine maison n’aura plus aucun secret pour vous !

On ne pense pas toujours à fabriquer sa farine soi-même. Pourtant l’opération est d’une simplicité à tout rompre ! Il suffit de disposer d’un blender de qualité (ou d’un moulin à café) et de céréales (ou plantes) adaptées. Riz, sarrasin, avoine ou quinoa, apprenez à fabriquer vos propres farines avec des produits fraîchement moulus par vos soins ! Bonus : une meilleure qualité et un goût rehaussé. Votre pain complet sera plus local que jamais.

Fabriquer sa propre farine pour réduire ses déchets (et économiser au quotidien)

Si votre épicerie zéro déchet propose quelques farines en vrac, il n’est pas toujours facile de toutes les trouver sans emballage, surtout quand on est intolérant(e) au gluten. Même dans les magasins les plus naturels, la farine peut être emballée dans un sachet en plastique ou en kraft mélangé. Pour réduire vos déchets au quotidien, apprenez à fabriquer votre propre farine à la maison ! Bonne nouvelle : certains types de farines sont extrêmement simples à réaliser et ne vous demanderont pas plus de quelques minutes.

farine de sarrasin maison sans gluten
La farine de sarrasin, alternative sans gluten parmi d’autres ©Baibaz/iStock

Comment fabriquer sa farine à la maison ?

Matériel nécessaire :

  • Un blender/mixeur avec lame spéciale pour ingrédients secs ou un moulin à café (manuel ou électrique)
  • Les grains de votre choix (en vrac)
  • Et c’est tout !

Rien de bien compliqué à obtenir une farine fraîche avec la céréale de votre choix, qui n’aura rien à envier aux farines du commerce en termes de finesse ! Il vous suffira de placer les céréales de votre choix dans le bol d’un robot (ou utiliser un moulin à café), et les réduire en une poudre plus ou moins fine. Vous pourrez ensuite ajuster la mouture à votre convenance en passant la poudre (le “broyat”) au tamis. L’opération est la même pour préparer une poudre d’amandes ou de noisettes maison, ou encore du gomasio.

À noter : plus la mouture sera fine, plus la texture obtenue sera lisse et sans grumeaux, particulièrement adaptée à la pâtisserie. Certaines plantes comme le sarrasin peuvent se broyer une fois que les graines ont germé. Pour cela, il faudra moudre les graines de sarrasin soufflées (à passer avant au déshydrateur).

farine de pois chiches sans gluten fabriquer
La farine de pois chiches torréfiés ©Baibaz/iStock

Les avantages à fabriquer sa propre farine

Moudre soi-même son sarrasin, ses flocons d’avoine ou ses grains de riz permet d’abord d’obtenir une farine fraîche, bien plus riche en goût qu’une farine en paquet qui traîne dans son placard. Et quand on fait le choix de torréfier ses graines (notamment celles de sarrasin ou de pois chiche) – en les faisant simplement chauffer dans une poêle -, la saveur est d’autant plus rehaussée.

Les bienfaits santé d’une farine fraîche

Les huiles naturellement présentes dans les graines s’oxydent rapidement après le processus de mouture (industriel ou non) de la farine. Idem pour les vitamines qu’elles contiennent, qui se désagrègent. Une farine vivante 100% personnalisée et “sur demande” sera ainsi tout indiquée pour bénéficier de tous ses bienfaits ! Bonus : vous réaliserez de sacrées économies, surtout pour les variétés de farines très chères comme la farine de châtaigne.

Enfin, moudre soi-même sa farine permet aussi de supprimer les emballages et par extension, de réduire les déchets générés par l’industrie agroalimentaire. À condition que vous achetiez vos céréales brutes en vrac…

farine de quinoa sans gluten fabriquer
La farine de quinoa, une autre alternative sans gluten ©Baibaz/iStock

Quelles sont les farines les plus simples à moudre ?

La farine de blé, la fécule de maïs ou l’amidon de pomme de terre nécessitent un savoir-faire particulier qu’il vaut mieux réserver aux professionnels. En revanche, la farine de sarrasin, de quinoa, d’avoine ou de riz sont très simples à fabriquer sans avoir besoin de matériel spécifique. Voici la liste des farines les plus faciles à moudre chez soi, dans le bol de son blender ou moulin :

1/ La farine d’avoine

2/ La farine de sarrasin

3/ La farine de riz 

4/ La farine de pois chiches (mixeur puissant requis)

5/ La farine de quinoa

6/ La farine de noisette & d’amande…

Broyer sa farine à la maison, un jeu d’enfant !

fabriquer farines maison sans gluten
©Baibaz/iStock

Et vous, avez-vous déjà tenté de fabriquer vos propres farines vous-même ? Quelles sont les variétés de céréales que vous préférez travailler ? Partagez-nous votre expérience culinaire en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *