fabriquer masque coronavirus tuto tissu zero dechet2
©Sophie
in

Coronavirus : un masque réutilisable à fabriquer en 1 heure sans machine à coudre

Tous les principes de précaution sont bons. Même si ce masque artisanal et réutilisable n’a pas été entièrement certifié par l’ensemble du corps médical, en revanche, il respecte à la lettre le modèle de masque chirurgical que le personnel du CHU de Grenoble a publié à l’attention de ses employés en cas de pénurie. Voici le résultat, avec en bonus, un tissu sympa !

La crise sanitaire liée au coronavirus (COVID-19) a commencé avec la pénurie de gels hydroalcooliques. On craint à présent la pénurie de masques chirurgicaux, qui s’accélère de façon inquiétante. Raison pour laquelle le Centre Hospitalier Universitaire de Grenoble a publié un tutoriel de masque de protection à destination de ses employés (le consulter ici), dans le cas où il viendrait tragiquement à en manquer.

Des appels à la fabrication de masques en urgence partout en France

En Bretagne, un hôpital de Saint-Brieuc a lancé un appel à la solidarité en demandant aux habitants de leur fabriquer des masques de protection, en prévision de la pénurie imminente… Sur le même schéma, à Grenoble, la boutique zéro déchet Mon Petit Oko a relayé, sur Facebook, la demande d’une infirmière faisant appel à des couturières/ers, professionnelles/s ou amatrices/eurs, afin d’anticiper le manque de masques en milieu médical. Nombreuses sont les personnes ayant répondu à l’appel, dont Sophie, qui a pu réaliser ce joli masque de protection qui fait l’objet de notre article. En plus de respecter le confinement annoncé, mobilisons-nous à nouveau pour aider les hôpitaux et les professionnels de santé !

masque de protection coronavirus fabriquer
Post Facebook

Les critères précis et instructions pour fabriquer un masque de protection réutilisable dans le cadre du coronavirus

Pas besoin de machine à coudre pour réaliser le masque de ce tutoriel. Voici les différentes étapes à suivre et à respecter scrupuleusement. En termes de qualité de tissu, il faut que le masque puisse résister à de nombreux lavages à 60°C.

Matériel à prévoir :

  • Des chutes de tissu propres, en polaire fine ou en intissé (jupe, pantalon, chemise…)
  • Un élastique fin (de récupération ou non)
  • 2 tissus différents en coton
  • Une paire de ciseaux ou un cutter
  • Un crayon pour le marquage
  • Un mètre ruban ou une règle
  • Du fil et plusieurs aiguilles
  • Une épingle à nourrice
  • Un fer à repasser

Étapes de confection :

Comptez environ une heure pour fabriquer ce masque à la main si vous n’avez pas de machine à coudre. Si vous êtes débutant(e) en la matière, prenez votre temps et imprégnez-vous bien des modèles fournis en images. Retrouvez le tutoriel vidéo en fin d’article.

1/ Coupez 3 pièces aux tailles indiquées selon le modèle que vous avez choisi (en S, M, L ou XL).

2/ Placez ces pièces comme indiqué sur l’image ci-dessous :

©Sophie

3/ Repassez vos tissus, puis découpez les différentes pièces qui composent le masque.

4/ Disposez les morceaux de tissu en commençant par celui extérieur, motif face à vous, puis le tissu de la doublure, envers face à vous. Finissez par l’intissé (ou le tissu en polaire).

5/ Avec votre crayon à marquer, tracez une ligne à 0,5 cm du bord, en haut et en bas.

6/ Épinglez les tissus ensemble.

7/ Cousez-les au point droit le long des 2 lignes que vous avez tracées.

8/ Renforcez la couture en retournant l’ouvrage et en cousant en sens inverse.

9/ Passez votre main entre les 2 épaisseurs de tissu pour retourner l’ouvrage.

10/ Aplatissez les coutures à l’aide de vos ongles pour bien les écraser.

11/ Marquez, à l’aide de votre règle ou de votre mètre et de votre crayon, les emplacements des plis, puis réalisez-les.

plis masque de protection coronavirus
©Sophie

12/ Fixez les plis au fer à repasser.

13/ Rabattez 0,5 cm de tissu sur les côtés et repliez les 2 cm restants en les rabattant cette fois sur la doublure.

14/ Cousez les ourlets de chaque côté. Il ne vous restera plus qu’à passer l’élastique, à l’aide de votre épingle à nourrice, dans l’ourlet. La longueur d’élastique varie en fonction des profils, elle est estimée à environ 23 cm, mais préférez vérifier avant de le couper.

15/ Scellez votre élastique par une couture solide puis rentrez l’épaisseur à l’intérieur de l’ourlet.

maque coronavirus tuto tissu zero dechet2
©Sophie

Retrouvez le tutoriel vidéo de Sophie pour fabriquer un masque de protection à la maison dans le cadre du coronavirus : 

Vous avez aimé ce tutoriel pour fabriquer un masque de protection dans le cadre du coronavirus ? Vous aimerez aussi :

Un gel nettoyant & antibactérien pour les mains à faire facilement et rapidement

Coronavirus : comment l’épidémie pourrait relancer la production et l’économie locale

27 Comments

Poster un commentaire
  1. Encore moi. Je viens de fouiller les armoires. Ne pourrait-on utiliser les bavoirs pour enfants qui comportent un surface enduite parfaitement lavable à haute température ?
    Soir 2 épaisseurs de tissu, puis le bavoir côté éponge contre le visage toile enduite en 3e position.
    Merci de vos conseils.

  2. Complément d’infos. Les nontissés sont pas ou peu lavables. Je préconiserai plutôt une toile enduite -enduction sur tissage serré- type protection pour matelas ou occultant- très étanche.Un professionnel du soin peut-il répondre ? Ou un nontissé qui serait inséré de façon mobile et changé lors de chaque utilisation. Merci.

  3. Bonjour,
    Le terme intissé est impropre, le terme exact est nontissé. Il s’agit d’un enchevêtrement de fibres réalisé par des moyens mécaniques ou physiques ou chimiques…ce qui exclut le tissage, le tricotage, le papier. -voir le Dictionnaire encyclopédique des textiles de Baum/Boyeldieu.
    tissage = entrecroisement de fil
    Tricotage = entrelacement de fil.
    Bonne confection.

  4. bonjour merci pour vos explications et votre engagement j’ai déjà fait des essais de réalisation de masque. Je m’interroge quant aux matériaux à utiliser, peut-on utiliser de l’intissé de récupération. celui que j’ai, vient d’un emballage de literie d’oreiller sans doute. Je l’ai lavé à la main il supporte bien le trempage, la température à voir ?

    • Bonjour, merci à vous de votre lecture ! 😉 Selon l’Internaute, l’intissé définit “les matériaux obtenus par une compression de fibres, tenues entre elles par un liant, au contraire de vêtements réalisés par tissage”.

  5. Bonjour!
    Merci pour tous vos super titis que nous suivons avec grand plaisir 😍
    Quels types de tissus peut-on utiliser ? Draps? T-shirts en coton? Torchons?!

    Merci d’avance pour votre retour,
    Cordialement
    Clémence

    • Bonjour, merci à vous de vos compliments qui nous vont droit au coeur et de votre engagement ! Il me semble que les précisions sont indiquées à l’étape matériel à prévoir 😉 Belle journée à vous

      • Merci à vous, on avance grandement grâce à tous vos précieux conseils !!
        Désolée pour mon correcteur, tutos* au lieu de titis ^^
        Oh oui pardon !
        En revanche qu’est-ce que de l’intissé ? Il sert à faire office de filtre entre les deux couches de coton ?
        Ayant 0 notion de couture, j’essaie de tout mettre à plat et bien comprendre avant de me lancer ^^

        • Bonjour, merci à vous de votre lecture et de votre engagement ! 😉 Selon l’Internaute, l’intissé définit « les matériaux obtenus par une compression de fibres, tenues entre elles par un liant, au contraire de vêtements réalisés par tissage ». Est-ce plus clair pour vous ? ^^

  6. Bonjour,
    éviter le polaire au milieu !
    Ce dernier ne supporte pas une température de lavage au delà de 30°/40°.Sinon il rétrécie !
    Privilégier des tissus en coton pour la réalisation de vos masques (draps par exemple) qui eux se lavent à 60° et à cette température, le virus ne résiste pas.
    Pour ma part, je fais l’extérieur (deux cotés) en coton uni et je mets trois épaisseurs d’intissé à l’intérieur. J’ai prévu 3 masques par jour et par personne et pour 2 jours. soit 6 pour 48h. Cela permet de laver, 1 fois par jour, tous les masques avec d’autres vêtements et d’avoir ainsi un bon lavage. (conseils de mon voisin médecin en CHR )
    Prenez soins de vous et de vos familles

  7. Merci pour le tuto, par contre il faudrait préciser que la découpe des carrés doit comprendre une marge pour les coutures, j’ai coupé d’après les dimensions et au moment de faire les plis je me suis aperçue que ça ne correspondait pas du tout… Donc tout à recommencer (je suis une grande débutante!).
    Sinon je vais tenter d’adapter le modèle en tenant compte des instructions du gouvernement belge qui propose à la place de l’intissé central (que je n’ai pas de toute façon) de ménager une ouverture pour glisser un mouchoir jetable ou autre truc faisant office de filtre jetable.
    Bien sur que ces masques ne protègent pas du covid, mais c’est mieux que rien. J’ai donné tous les masques chirurgicaux que j’avais au centre médical, mais je serai quand même plus tranquille si j’avais une protection pour faire mes courses.

  8. Certains professionnels de santé émettent des certitudes dangereuses sur la protection. Si les masques protègent les professionnels ´ils protègent aussi tout le monde contaminé ou pas. Ils faut arrêter de dire aux gens que ça ne les protègent pas . Les masques en tissus après chaque sortie , il faut les laver , et ne pas oublier de mettre des gants.

  9. Vous pouvez améliorer l’efficacité en plaçant en haut un fil de cuivre de quelques centimètres récupéré sur des câbles électriques (câble de 1.5 mm carré avec l’isolant; très courant), le poser après couture entre les 2 couches de tissu en pratiquant une incision (lame de rasoir) de 2 mm à une des 2 extrémités et en cousant à la main une couture pour permettre de le tenir en haut; ce fil en cuivre, sans danger pour les yeux permettra de bien faire plaquer le filtre sur le nez ( le fil est malléable mais de raideur, suffisante suffisante lorsque l’on l’a plaqué avec les doigts sans effort et sans risque sur le nez…le tout reste cependant lavable).

  10. Alexandra les masques en tissus servent à ne pas postillonner partout ils font barrage .
    Dites vous bien que ceux qui vous disent que ça ne sert rien n ‘ont pas beaucoup de jugeote .En effet pourquoi tous les établissements de soins demandent que l on en fabrique si l on peut et les acceptent avec reconnaissance et s’en servent et les lavent et les repassent .!

  11. Bonjour à tous
    Oui, bien sûr ces masques n’ont pas l’efficacité des masques chirurgicaux. Ils permettent néanmoins de ne pas se toucher les muqueuses, bouches, narines de manière incontrôlée, permettent de se souvenir de se laver les mains, rassurent les autres personnes que nous sommes amené à côtoyer quand il n’y a pas moyen de faire autrement.
    Et puis ça va nous occuper quelque peu. De toute façon, face à l’incurie du gouvernement, il est indispensable de laisser les « vrais » masques aux personnels de la santé et à tous ceux qui se dévouent pour nous servir, nous nourrir…
    Cordialement.

  12. A défaut de masques règlementaires non disponibles pour le commun des français, c’est quand même bien de pouvoir en avoir un de ce type pour se rendre dans les commerces .

    • Je ne suis pas d accord ce masque ou rien je préfère ce masque. Hier à la télé un médecin nous a donné la fabrication d un masque avec de l essuie tout . Mais le mieux c est de rester confiné

  13. La direction de l hopital a dementi l efficacité de ces masques
    Meme si cela part d une tres belle intention les masques en tissu sont inefficaces : au mieux ils ne servent à rien, au pire il mettent en danger les personnes qui se croyant protegees se trouvent aupres des malades

    • Je m’en suis fait un, c’est plus dans l’optique « je fais comme si j’étais contaminée », histoire de diminuer autant que je peux les risque de contamination quand je devrai aller faire les courses

    • Je me permets de réagir: les masques en tissu permettent néanmoins de limiter le contamination matin/bouche et de stopper les gouttelettes, si vous n’en êtes pas convaincu.e.s, essuyez de vous gratter le nez avec un masque ou de nettoyer machinalement les commissures de vos lèvres …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.