fleurs et plantes comestibles plat assiette vegan végétarien
©iStock/dulezidar
in

Plantes comestibles : 13 feuilles et fleurs sauvages répandues que vous pouvez manger

Plantes, fleurs, racines, arbres… De nombreux végétaux abondent dans nos jardins sans que nous en connaissions parfois les vertus. Certains sont bons pour la santé ou la digestion en infusion ou en décoction, mais les plantes que nous avons sélectionnées ont un point commun : elles sont entièrement comestibles !

Très accessibles, les végétaux se cuisinent et se mangent facilement ; ce sont de vrais trésors de la nature ! Bien entendu, il faut être attentif durant la cueillette pour ne pas se tromper en récoltant des fleurs toxiques ou non comestibles. Certaines plantes peuvent se cultiver dans son jardin ou même pousser toutes seules. Voici une sélection de 13 fleurs et plantes comestibles aux vertus souvent ignorées.

1/ Les pâquerettes, des fleurs décoratives et comestibles

Il m’aime, un peu, beaucoup, à la folie… Les pâquerettes, ces petites fleurs blanches à l’origine de ce jeu colorent à merveille nos jardins ou les grandes prairies sauvages. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que la fleur est aussi une excellente source de calcium. Elle agrémentera à merveille les salades composées, ou même les salades de fruits… Mais attention à bien les laver, car les pâquerettes poussent partout, même en présence de pesticides. Cueillez-les de préférence dans un espace propre et sain.

pâquerette fleur plantes comestibles
©Unsplash

2/ L’ortie et sa fameuse soupe

Très accessible et facile à reconnaître, l’ortie fait fuir bien des enfants avec ses feuilles au sommet piquant ! Pourtant, nos grand-mères en étaient particulièrement friandes pour en faire de la soupe ! Cette plante est en effet très riche en vitamine C, en calcium et en fer. Elle se cuisine très facilement, que ce soit en soupe, dans une tarte ou avec des pommes de terre. L’ortie est également une plante riche en énergie. Vous pouvez aussi conserver ses feuilles séchées pour en faire des tisanes (pas d’inquiétude, elles ne piqueront plus).

3/ Le sureau, un arbuste aux fleurs comestibles délicieusement parfumées

Le sureau noir est un arbuste qui fleurit au printemps. Ses fleurs sont utilisées pour concocter des limonades, des eaux parfumées ou encore des gelées. Il est également possible de réaliser des beignets de fleurs de sureau ou du vin aromatisé. Son goût sucré proche de celui des fruits rouges n’est pas son seul avantage. Le sureau a aussi plusieurs propriétés médicinales. Il aide à combattre la toux, le rhume, l’eczéma et les brûlures. Ses baies sont riches en vitamines A, C, et B6, et contiennent une forte concentration en fer. Pour bénéficier de toutes ses vertus, vous pouvez aussi en faire des tisanes en infusant ses fleurs séchées. Le sureau est néanmoins à éviter chez les personnes souffrant de diabète. Et ne soyez pas trop gourmand/e : sa surconsommation peut provoquer des vomissements…

4/ Le pissenlit, une fleur qui se mange entièrement, racines et feuilles comprises

Tout est bon dans le pissenlit ! Les racines et les feuilles se préparent en salade, avec des lardons par exemple, des noix et une vinaigrette. L’astuce pour une saveur parfaite : les faire mariner dans la vinaigrette au moins 30 minutes avant de les déguster. Par ailleurs, avec les fleurs du pissenlit, il est possible de faire des gelées (pour apaiser vos maux de gorge l’hiver ou sucrer vos tartines) ou même… du vin !

pissenlit
©Pixabay

5/ Le plantain, une herbe commune qui nourrit les oiseaux et les humains !

Vous trouverez du plantain dans les champs ou dans votre jardin de mai à octobre. Cette herbe commune dont la semence sert à nourrir les oiseaux en cage (pauvres d’eux) se consomme très facilement en salade grâce à ses petites graines. Hormis le fait qu’il se cuisine, le plantain soulage aussi les vilaines piqûres d’ortie !

6/ L’oseille sauvage

Vous trouverez cette plante comestible de mai à juillet dans vos jardins ou dans les grandes prairies fleuries. L’oseille se consomme en salade, en soupe… Son goût acide permet de relever tous les plats salés. Bien que comestible, la plante est cependant déconseillée aux personnes ayant des problèmes de reins, de foie ou d’articulations.

7/ L’ail des ours, une fleur à la saveur relevée

Cette petite fleur blanche se trouve facilement, mais il ne faut pas la confondre avec le muguet, qui lui est toxique si consommé. L’ail des ours se cueille à la fin de l’hiver ou au début du printemps, et pousse dans les endroits ombragés et humides. Il se cuisine comme des épinards ou de l’ail. Vous pouvez facilement en faire du pesto maison ! Un délice.

ail des ours fleurs comestible plantes
©Pixabay

8/ La violette, une fleur colorée qui se mange à toutes les sauces !

Les feuilles de la violette sont comestibles et se préparent comme des épinards. Par exemple, vous pouvez les écraser avec un peu d’huile d’olive et les déposer sur un toast, le tout recouvert de fromage de chèvre. En cas d’état grippal léger, elle augmente la transpiration pour faire diminuer la fièvre. Elle a aussi des bienfaits apaisants. Vous pouvez enfin utiliser la violette en inhalation ou dans un bain pour apaiser le stress et atténuer les problèmes de sommeil.

9/ Les fleurs comestibles des arbres fruitiers

La fleur d’oranger est très utilisée en cuisine pour aromatiser les desserts. D’autres fleurs de fruits sont également consommables, comme celles du citronnier ou du cerisier. La fleur de cerisier est éphémère, et son odeur est agréablement prononcée, tout comme les fleurs des pommiers, qui s’utilisent pour aromatiser naturellement plats et confiseries.

fleurs de cerisier plat repas
©Unsplash

10/ La lavande, une plante comestible au doux parfum de Provence

Hormis son utilisation dans les pots-pourris (découvrez notre tuto) pour dégager un parfum frais au souvenir de Provence, la lavande peut s’ajouter à certains plats pour les rehausser. Rien ne se jette, tout se garde, que ce soit la tige ou la fleur ! Faites néanmoins attention au dosage, car la plante risque d’atténuer la saveur des autres aliments.

11/ La rose et ses pétales

Les pétales de roses non traitées aromatisent délicatement les boissons sucrées. Un peu d’eau, des feuilles de menthe et quelques pétales de rose, le tout parsemé de citron, et voilà une recette estivale rafraîchissante ! De plus, la fleur s’adapte parfaitement aux desserts, tant en décoration que sur le plan gustatif. Notons que les roses ont un goût différent en fonction des variétés.

manger rose pétales plantes fleurs plat repas gaufre
©Unsplash

12/ Le bouleau, un arbre à la sève et aux feuilles comestibles

Dans le bouleau, la sève et les jeunes feuilles sont comestibles. Cette plante se consomme au printemps. La sève peut s’ajouter à des soupes, ou être conservée avec des clous de girofles afin de produire un vin légèrement pétillant, ou encore de la bière. Le jus de bouleau est également réputé pour ses bienfaits sur la santé.

13/ L’eucalyptus, à consommer avec modération

Les feuilles d’eucalyptus séchées peuvent s’utiliser pour faire des tisanes. Faites bouillir 5 feuilles (maximum) dans de l’eau puis laissez le mélange refroidir 5 minutes avant de savourer votre tisane. Ne mettez pas plus de feuilles ! L’eucalyptus peut être toxique à haute dose. Ce végétal est également très utilisé comme remède contre le mal de gorge, et notamment pour déboucher les voies nasales par inhalation.

eucalyptus branches tiges plantes comestibles
©Unsplash

Mises en garde & précautions d’emploi

  • Consommez bien entendu les plantes ou fleurs que vous reconnaissez et que vous savez comestibles.
  • Évitez de consommer des fleurs en bordure de route, dans des espaces publics ou dans des champs traités aux pesticides. Les variétés des fleuristes sont à éviter, car elles sont traitées pour tenir plus longtemps coupées.
  • Conservez vos fleurs dans du papier absorbant légèrement humide, puis conservez-les au frigo dans une boîte hermétique pendant environ 10 jours.

Vous connaissez à présent de nombreuses plantes sauvages comestibles pour agrémenter toutes vos recettes pendant le confinement, et à moindre coût ! Mais la liste est non exhaustive : trèfle, lierre terrestre, chardon, ronces… il y en a encore bien d’autres !

Vous avez aimé cet article sur les plantes et fleurs comestibles ? Vous aimerez aussi :

Cultiver son propre thé dans son jardin, c’est possible !

Lessive au lierre : une recette étonnante et 100% naturelle qui nous ne vous coûtera rien ! 

Engrais liquide naturel : une recette facile avec des coquilles d’oeufs

2 Comments

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *