grappe de raisin pesticides fruit raisins
©Maja Petric/Unsplash
in

Les 10 fruits et légumes contenant le plus de pesticides

Connaissez-vous la liste des fruits et légumes issus de l’agriculture conventionnelle contenant le plus de pesticides ? Top 10 des productions les plus concernées.

Mercure, aluminium, mycotoxine, cadmium ou acrylamide, les pesticides se comptent par centaines. Rien que pour la production des pommes conventionnelles, les agriculteurs auraient le choix parmi plus de 2500 intrants chimiques ! De quoi alourdir considérablement le bilan carbone de l’industrie agroalimentaire. Comme vous le savez, les pesticides ne risquent pas seulement de mettre votre santé en danger, mais aussi celle de la planète et des animaux. Le bio, le vrai, le local ou les fruits et légumes de votre potager, semblent arriver comme salvateurs pour remporter la guerre contre les pesticides.

Mais savez-vous encore quels sont les fruits et légumes conventionnels contenant le plus de pesticides ? Voici la liste noire de ces aliments pourtant bourrés de bienfaits à l’état naturel…

1/ Les raisins, des fruits qui arrivent en tête du classement

L’étude d’envergure menée en Europe par l’association Générations Futures révèle que 99,2% raisins de table analysés contiennent des résidus de pesticides* ! La grappe s’emparant tristement de la première place du classement…

*Environ 0, 65mg/kg de pesticides actifs par échantillon et au moins 10 types de pesticides ou plus.

grappe de raisin pesticides fruit raisins
©Maja Petric/Unsplash

2/ La pomme, le fruit préféré des Français s’avère aussi très contaminé

Selon un communiqué de Greenpeace, une pomme cultivée en agriculture conventionnelle subirait plus de 30 traitements chimiques. Insecticides, fongicides, herbicides, les agriculteurs auraient le choix parmi plus de 2500 intrants toxiques ! Ces pesticides sont généralement pulvérisés sur le fruit, gorgeant ainsi sa peau de résidus nocifs.

3/ La pêche

Selon l’étude du réseau Pesticide Action Network, les pêches compteraient parmi les fruits les plus traités. Sur un millier d’échantillons testés par l’organisation, plus de la moitié (72% environ) contenait des résidus de pesticides. À l’image des pommes, les pêches se mangent souvent avec leur peau, ce qui en fait des fruits potentiellement cancérigènes si on les choisit en agriculture conventionnelle… Dommage quand on connaît tous les bienfaits des pêches non traitées sur la santé !

4/ Le céleri, un des légumes les plus traités

Anti-âge, diurétique, riche en vitamines B… le céleri traité risque de perdre toutes ses propriétés ! Ce légume vert compterait en effet parmi ceux contenant le plus de pesticides. Près de 70% des échantillons de céleris prélevés par le réseau Pesticide Action Network aurait contenu des résidus chimiques.

5/ La nectarine, pas mieux lotie que la pêche

La nectarine rattrape sa cousine la pêche dans la course aux pesticides… Pas de quoi en être fière ! Le fruit juteux dissimulerait sous sa peau délicate une myriade d’intrants chimiques nocifs, susceptibles de perturber l’équilibre hormonal. La pollution aux pesticides de ce fruit emblématique de l’été est considérable : l’intégralité des échantillons prélevés par l’EWG (Environmental Working Group) serait touchée par au moins un type de pesticide. La DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) quant à elle, indique une présence de résidus de pesticides dans 74% des fruits soumis à analyse.

nectarine pêche fruit
©Deon Black/Unsplash

6/ Les fraises, des fruits rouges très pollués aux pesticides

Les fraises cultivées en agriculture conventionnelle s’avèrent souvent biberonnées aux pesticides. Le bilan s’alourdit pour les fraises espagnoles, contaminées à 100% par les intrants… Une bonne raison (de plus) de les choisir locales.

7/ Les cerises, un cas à part

Poursuivons dans la catégorie des fruits rouges : les cerises dépasseraient les fraises en terme de pollution aux pesticides. Celles-ci contiendraient en effet du diméthoate, un insecticide très toxique, pourtant interdit dans la plupart des produits de consommation. La raison de cette exception ? Le puissant insecticide serait la (soi-disant) seule solution pour lutter contre le moucheron asiatique, ravageant les cerisiers de culture. Un mal pour un mal : à quoi bon ?

8/ La laitue

Comme c’est aussi le cas pour le chou frisé, la laitue compte parmi les légumes les plus traités. Cultivez plutôt votre propre laitue si vous avez la chance d’avoir un jardin ou un potager, ce légume vert n’est pas compliqué à faire pousser !

laitue feuille de salade potager cultiver fruits et légumes pesticides
@PHÚC LONG/Unsplash

9/ Les clémentines et mandarines

Générations Futures constate un dépassement de la limite de pesticides autorisée en agriculture conventionnelle pour la culture des clémentines et mandarines. Ces agrumes compteraient en effet parmi les fruits présentant fréquemment de nombreux résidus de pesticides (88,1%).

10/ Le poivron (rouge)

D’après les échantillons de l’organisation Pan Europe, près de la moitié des poivrons rouges soumis au test contiendraient des résidus d’insecticides chimiques dangereux pour la santé et l’environnement.

Quels sont les fruits et légumes les moins touchés par les pesticides ?

Les fruits et légumes les moins touchés par la pollution aux pesticides seraient les prunes et mirabelles avec tout de même 50% de résidus chimiques, suivies de l’avocat (27, 8%) et des kiwis (25, 8%). Côté légumes, l’asperge, le maïs, les oignons et les petits pois sembleraient également bien s’en tirer, avec peu de résidus de pesticides constatés sur les produits récoltés.

kiwi fruit moins de pesticides fruits et légumes
©Katrin Hauf/Unsplash

Et vous, connaissiez-vous la liste des fruits et légumes les plus pollués aux pesticides ? Partagez-nous votre avis en commentaire !

2 Comments

Poster un commentaire
    • Vous avez mille fois raison de manger bio Chantale, bravo ! Plus qu’un produit bio, votre achat est aussi un véritable vote qui montre qu’il est urgent de changer de mode d’agriculture 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *