techniques furoshiki cadeau écolo
©Mila Naumova/iStock/épingle Pinterest intégrée dans l'article
in

Furoshiki : 3 techniques très esthéthiques pour emballer ses cadeaux zéro déchet

Réduisez l’empreinte carbone des papiers cadeaux jetables en enveloppant vos présents dans de jolies étoffes en tissu ! Voici 3 techniques écologiques et particulièrement esthétiques pour emballer vos cadeaux de Noël avec style et en mode zéro déchet, dans le fameux “furoshiki”, ce papier cadeau réutilisable japonais.

Connaissez-vous le furoshiki, ce papier cadeau zéro déchet en tissu hérité de la tradition japonaise ? Un papier cadeau réutilisable qui s’obtient par une savante technique de pliage traditionnelle. Celle-ci consiste à envelopper un ou plusieurs objet(s) dans un carré de tissu. En Occident, nous avons repris la technique pour emballer nos cadeaux en mode écolo ! Et c’est pour le mieux : le furoshiki permet ainsi de réduire ses déchets à l’occasion des fêtes (et le reste de l’année), époque propice au papier cadeau à usage unique… Découvrez, avant de vous lancer, la petite histoire du furoshiki et copiez les Japonais pour offrir vos cadeaux zéro déchet avec style !

Le furoshiki, un papier cadeau en tissu réutilisable et zéro déchet

Le terme furoshiki désigne à la fois le rectangle (ou carré) de tissu utilisé pour la technique d’emballage et la technique de pliage elle-même. Si on s’aventure à traduire le mot, on s’aperçoit que le furoshiki ne serait ni plus ni moins qu’un simple “tapis de bain”… Oui, car à l’origine, cet accessoire japonais indispensable des bains publics permettait d’emballer ses vêtements et bijoux, si ce n’est de s’y essuyer les pieds ! Le carré de tissu semble avoir bien changé au fil des années, passant de l’état de vulgaire baluchon à celui d’accessoire indispensable aux fêtes zéro déchet. De quoi redorer son blason en coton.

Le furoshiki moderne se décline en plusieurs tailles, motifs et tissus. Si la plupart des modèles que l’on trouve dans les boutiques zéro déchet sont fabriqués en coton (bio), il n’est pas rare de croiser des furoshikis en soie, en viscose ou en nylon. Veillez à choisir le vôtre dans une matière première écologique et naturelle. Cela dit, le furoshiki peut aussi facilement s’improviser à la maison, en réutilisant un joli foulard par exemple, ou en recyclant un vieux drap. Traditionnellement rectangulaire, le furokishi peut aussi prendre la forme d’un carré.

furoshiki papier cadeau écologique réutilisable zéro déchet Noel offrir
©Shintartanya/iStock

La petite histoire du furoshiki

Si la date exacte de sa première apparition reste difficile à déterminer, on estime que le furoshiki est né durant l’ère “Nara”, période historique japonaise située entre 710 et 794. À l’époque, le furoshiki servait à protéger les objets de valeurs. Plus tard, à l’ère Heian (794 -1185), époque où l’art japonais est à son apogée, le tissu s’utilisait principalement pour envelopper les vêtements. Les nobles japonais quant à eux, se servaient de l’étoffe pour poser leurs affaires avant le bain, et s’essuyer les pieds après. Mais jusqu’ici, le terme furoshiki n’est pas employé (on l’appelait alors hirazutsumi : paquet plat en français). Il faudra attendre l’ère Edo (1600 – 1868) pour que le mot soit couramment utilisé.

Avec l’apparition du sac plastique après la Seconde Guerre mondiale, les furoshikis sont tristement délaissés. Une partie de la population japonaise semblant oublier les vertus du réutilisable en découvrant les “joies” du jetable. Depuis plusieurs années, le ministère de l’Environnement japonais tente de remettre le furoshiki au goût du jour, devenant alors symbole de la lutte contre le gaspillage. Un peu comme chez nous avec ce bon vieux caddie (bien que celui-ci ne fasse l’objet d’aucune campagne) !

Différentes utilisations du furoshiki au Japon

Le furoshiki est polyvalent. Aujourd’hui, il s’utilise au Japon pour emballer de l’argent à l’occasion des fêtes ou des funérailles, transporter des boîtes à bento, emballer de petits cadeaux, une bouteille, un livre ou encore des vêtements. Les plus grands modèles de furoshikis peuvent aller jusqu’à 230 cm (transport de couettes, futons…)!

Le furoshiki japonais ancestral se pare de décorations et motifs traditionnels (en suivant la technique du shibori ou chirimen). En fonction des événements ou des saisons, le motif varie. Souvent, il s’agit de motifs végétaux (fleurs de cerisier ou de prunier, érable, bambou, vagues…) ou animaliers (lapins, grues, coquillages…). Mais le furoshiki peut aussi se décliner en teintes unies. Au Pays du Soleil Levant, le rouge, l’or, le vert et le bleu clair symbolisent des événements heureux, quand les tons foncés sont associés aux funérailles. À bon entendeur, salut !

Aujourd’hui, les furoshikis qui abondent dans les magasins zéro déchet à l’aube des fêtes de fin d’année s’autorisent toutes les fantaisies. Cerfs, sapins de Noël, bonhommes et étoiles de neige, petits pois ou gros carreaux, le papier cadeau en tissu écolo se décline à l’infini !

furoshiki papier cadeau écologique réutilisable zéro déchet Noel
©Fascinadora/iStock

3 techniques de pliage faciles pour emballer ses cadeaux dans un furoshiki

Vous avez fait l’acquisition d’un joli furoshiki uni dans votre boutique zéro déchet préférée ? Avez troqué votre papier cadeau habituel contre plusieurs carrés de tissu découpés dans un vieux drap ? Bravo, vous êtes prêt(e) à entamer votre transition écologique festive ! Ce qui ne veut pas dire qu’il est toujours facile d’emballer ses cadeaux avec un simple morceau de tissu. Ou du moins, de manière esthétique… Voici pour vous aider, 3 techniques de pliage pour emballer vos cadeaux et autres objets à l’aide d’un furoshiki (retrouvez toutes les techniques de pliage dans le schéma en bas d’article).

NB : Après déballage des cadeaux, n’oubliez pas de réclamer votre précieux furoshiki auprès de l’heureux/se bénéficiaire !

1/ Emballer un objet carré

Cette première technique de pliage du furoshiki consiste à emballer un cadeau ou objet de forme plus ou moins carrée. C’est aussi l’une des techniques de nouage les plus connues et les plus simples.

1/ Dépliez votre furoshiki et placez-le sur une surface plane, envers face à vous. Votre carré de tissu ne doit pas être parallèle à la table, mais de biais (pointe du tissu vers vous).

2/ Rabattez un pan de tissu sur le haut de votre objet, puis faites de même pour l’autre pan.

3/ Saisissez les deux pans de part et d’autre de votre cadeau avec vos deux mains, et faites un noeud sur le sommet de votre objet.

4/ Faites un second noeud pour maintenir le premier et cachez les pans restant en dessous si vous le souhaitez. Pour la finition, ajoutez une jolie fleur ou un autre végétal de saison (feuilles d’automne, pommes de pin, branches de sapin, rondelles d’agrumes, etc.). Cette décoration finale apportera un cachet supplémentaire à votre emballage zéro déchet !

2/ Emballer une bouteille en verre

Cette seconde technique de pliage consiste à emballer une bouteille de vin ou une autre bouteille en verre.

1/ Placez votre furoshiki sur une surface plane, envers face à vous, et placé de biais (pointe du tissu vers vous).

2/ Rabattez les 2 pans de tissu de part et d’autre de votre bouteille en les levant vers le haut, avec vos deux mains. Nouez-les sur le sommet de la bouteille en faisant plusieurs petits noeuds pour bien maintenir l’étoffe.

3/ Rabattez les 2 pans restants et nouez-les au centre de la bouteille. Vous pouvez faire un second noeud pour la finition si la longueur de votre tissu vous le permet.

3/ Emballer un cadeau plat et rectangulaire

Cette dernière technique permet d’emballer des objets et cadeaux plutôt plats et rectangulaires.

1/ Placez votre furoshiki sur une surface plane, envers face à vous, de biais (pointe du tissu vers vous).

2/ Rabattez les 2 pans de part et d’autre du cadeau comme sur la première photo (droite & gauche). Faites “pointer” leurs extrémités sur l’objet.

3/ Rabattez à présent les 2 pans parallèles aux côtés de votre objet comme sur la seconde photo.

4/ Rabattez les 2 pans restants de part et d’autre du cadeau en les saisissant à deux mains puis nouez-les sur le sommet de votre objet.

5/ Faites un second noeud et le tour est joué : votre cadeau est prêt à être déposé sous votre sapin zéro déchet !

Bien sûr, vous pouvez composer vos propres nouages. Il existe mille et une techniques de pliage du furoshiki : aucune n’est meilleure qu’une autre ! Voici, à titre d’inspiration, un schéma recensant de nombreuses autres techniques de pliage :

Et vous, connaissiez-vous l’existence du furoshiki, ce papier cadeau réutilisable et zéro déchet aux mille techniques de pliage ? Avez-vous déjà offert vos cadeaux de Noël dans des furoshikis ? Partagez-nous votre expérience en commentaire !

4 Comments

Poster un commentaire
  1. Ça réduit peut être les déchets si on le récupère pr être sûr qu il resserve mais l empreinte carbone d un metre carré de tissu est bien plus élévée qu un mètre carré de tissu non ?
    Il faudrait préciser que le tissu doit être de la récupération si l on veut vraiment faire du bien a la planète non ?

    • En effet, il faut bien évidemment qu’il soit issu de la récupération ! 😉 Dans tous les cas, le réutilisable, quel qu’il soit, est toujours plus écologique que le jetable. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *