gel de vinaigre maison
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet
in

Connaissez-vous le gel de vinaigre ? Une recette facile pour le fabriquer

Fabriquez votre propre gel de vinaigre, un produit nettoyant conservant toutes les propriétés bénéfiques du vinaigre blanc, mais facilitant grandement l’application !

Avez-vous déjà entendu parler du gel de vinaigre, ce produit ménager écologique à base de vinaigre blanc, comme son nom l’indique ? Ce nettoyant biodégradable est une version améliorée du vinaigre d’alcool, tout en conservant les mêmes propriétés. L’avantage, c’est qu’il permet une application plus facile, et notamment sur les surfaces verticales, là où le vinaigre pur nous échappe ! Apprenez à fabriquer votre propre gel de vinaigre avec cette recette rapide, et utilisez ce produit ménager écologique sur toutes vos surfaces, peu importe leur inclinaison.

Un vinaigre sous forme de gel pour une meilleure application

Le vinaigre blanc compte parmi les produits d’entretien écologiques essentiels de la droguerie zéro déchet, au même titre que le savon de Marseille, le bicarbonate de soude ou encore la terre de Sommières. Si vous l’utilisez déjà au quotidien en tant que produit ménager naturel et non polluant, vous connaissez déjà certainement toutes ses vertus. Anti-calcaire, détartrant, désodorisant, assouplissant… Le vinaigre blanc a plus d’une corde à son arc et permet de nombreuses utilisations.

Si on connaît bien le vinaigre blanc sous sa forme liquide, on le connaît moins dilué, à l’état gélifié. Ce qu’on appelle “gel de vinaigre” est tout simplement du vinaigre blanc ayant subi une petite transformation, tout aussi naturelle, rassurez-vous ! Mais alors quelle différence en termes d’usage nettoyant ?

Quelle différence entre vinaigre blanc liquide et gel de vinaigre ?

Si le gel de vinaigre possède les mêmes propriétés que le vinaigre classique à l’état liquide, quel intérêt y a-t-il donc à l’utiliser ?

La seule différence que présentent ces deux formes de produits ménagers est leur texture. Le vinaigre en gel permet tout autant de détartrer, désodoriser ou dégraisser, mais présente le sérieux avantage de s’appliquer facilement sur les surfaces verticales comme la cuvette des toilettes, les parois de la douche ou encore la crédence de la cuisine, sans qu’il se fasse la malle ! Contrairement au vinaigre pur sans modification de texture, le vinaigre en gel ne coule pas et sèche moins vite que son acolyte. Un sérieux atout pour éviter le gaspillage, car le produit gélifié est aussi plus facile à doser.

Une recette facile pour préparer son gel de vinaigre

Pour réaliser votre propre gel de vinaigre à la maison, rien de plus facile ! Vous aurez besoin de peu d’ingrédients, en plus de l’indispensable vinaigre blanc, évidemment.

Ingrédients :

  • 30 cl de vinaigre blanc
  • 20 cl d’eau du robinet
  • 4 à 5 g d’agar-agar – soit  env. 1 cuillère à soupe (ou autre gélifiant naturel : gomme de guar ou xanthane, etc.)

Ustensiles à prévoir :

  • Un flacon opaque, une bouteille en verre ou autre récipient recyclé (évitez les vaporisateurs)
  • Une casserole

Étapes de préparation :

1/ Faites bouillir l’eau dans une casserole. Ajoutez l’agar-agar (ou autre gélifiant naturel de votre choix) et mélangez au fouet quelques secondes. Coupez le feu et ajoutez le vinaigre en mélangeant avec un fouet.

2/ Laissez légèrement refroidir la préparation (l’agar-agar se gélifie en refroidissant). S’il vous reste des grumeaux, vous pouvez mixer le mélange dans un blender ou un mixeur de façon à obtenir une texture homogène. Sinon, cette opération n’est pas nécessaire.

3/ Transvasez votre gel de vinaigre dans le récipient de votre choix et n’oubliez pas de l’étiqueter pour éviter les incidents. Patientez quelques heures avant d’utiliser votre gel nettoyant, le temps que la préparation se gélifie dans votre bouteille.

Si vous souhaitez accélérer le processus, placez votre bouteille de gel sur votre balcon ou le rebord d’une fenêtre (en hiver), ou encore au réfrigérateur une fois que la préparation n’est plus très chaude.

gel de vinaigre recette nettoyant
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet

Comment utiliser le vinaigre sous forme de gel ?

À l’image de son ingrédient de base, le gel de vinaigre permet de nettoyer et faire briller toutes les surfaces de votre intérieur. Ce gel naturel et non toxique s’utilise en lieu et place du vinaigre blanc ou en complément sur les surfaces difficiles à nettoyer avec son cousin liquide.

Pour utiliser votre gel de vinaigre maison, secouez votre flacon au préalable et appliquez-le sur la surface à nettoyer en une mince couche. Laissez poser le produit au moins 10 minutes, voire plusieurs heures en fonction de l’état des dégâts. Frottez avec une éponge écologique et réutilisable ou un chiffon adapté puis rincez si vous le souhaitez. Dans la cuvette des toilettes, utilisez votre gel de vinaigre comme un gel nettoyant classique (inutile de laisser poser).

Note : Vous pouvez réduire ou augmenter les quantités de gélifiant selon vos préférences.

Sur quelles surfaces utiliser du gel de vinaigre ?

Prenez les mêmes précautions d’usage que pour votre vinaigre blanc habituel. Le gel sera ainsi parfait pour faire briller votre robinetterie, nettoyer vos vitres ou désinfecter le carrelage de votre cuisine ou de votre salle de bain. Il pourra également se substituer au gel WC classique, ou à sa version maison si vous ne possédez pas tous les ingrédients sous la main (de la fécule en plus). Les parois de douche, l’évier ou les surfaces carrelées profiteront également de tous ses bienfaits.

gel de vinaigre maison
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet

Précautions d’usage

Même s’il est naturel, biodégradable et non toxique, le gel de vinaigre doit se manipuler avec précaution. Évitez les projections et ne le mélangez JAMAIS à de l’eau de javel, sous peine de vous retrouver encerclé(e) de vapeurs chimiques. Certaines surfaces et éléments n’apprécient pas non plus le contact avec le vinaigre d’alcool ; c’est le cas de ces matériaux :

  • L’ardoise, le marbre et autres pierres naturelles
  • Les meubles ayant subi un vernissage
  • Le ciment
  • Les joints en caoutchouc que le vinaigre cristal peut rendre poreux
  • Certains types de bois.

Note : Vinaigre blanc, d’alcool ou cristal sont des termes différents qui qualifient tous le vinaigre ménager, le seul et l’unique !

gel vinaigre recette maison nettoyant écologique

produit nettoyant écologique naturel
©Margaux Blanc/Planète Zéro Déchet

Et vous, connaissez-vous une autre recette de gel de vinaigre ? Avez-vous déjà utilisé ce produit ménager naturel dans votre cuisine, votre salle de bain ou vos toilettes ? Partagez-nous votre expérience zéro déchet en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *