agriculteur coton français culture local France bio
©Batuhan Toker/iStock
in

Gers : ils se lancent dans la culture de coton français et ça marche !

Trois agriculteurs du Gers se sont lancés le pari fou de cultiver du coton français. Pour l’heure, cela semble plutôt bien fonctionner… Retour sur un défi qui se veut écologique.

Le coton est une fibre végétale qui entoure les graines des cotonniers, des arbustes de la famille des malvacées. Comme vous le savez, les fibres de cellulose ne poussent pas n’importe où, et la majorité du coton utilisé par l’industrie textile provient d’Inde ou de Chine. L’empreinte carbone d’un vêtement en coton n’est donc pas négligeable, surtout si celui-ci est issu de l’agriculture conventionnelle. Car, ce n’est un secret pour personne, les plantations de coton demandent de grandes quantités d’eau et de pesticides. C’était sans compter sur ces trois agriculteurs français qui ont décidé de cultiver du coton local, sans insecticides ni arrosage fréquent. Une bonne nouvelle pour les acteurs de la mode éthique !

Cultiver du coton local pour produire des vêtements 100% made in France

C’est à Montréal, dans le Gers (et non au Québec), qu’a lieu la toute première récolte de coton français. Médéric et son frère Samuel Cardeillac, en plus de Yohan de Wit, décident de se lancer dans la production de coton en 2017, au sein de la ferme familiale. Après avoir essuyé plusieurs échecs, la petite production génère aujourd’hui près de 100 kilos de coton. Un pari réussi pour les trois agriculteurs français qui ont tout fait pour relever le défi. Comme le confie Médéric à l’AFP :

On s’était dit : si ça ne marche pas, tant pis. On s’est donné du mal, on a même ramassé le coton à la main car on n’avait pas encore de machine. C’était dur, mais on ne pouvait plus s’arrêter.

Les efforts ont porté leurs fruits. Aujourd’hui, le trio gagnant récolte son propre coton pour confectionner des vêtements écologiques. Filée dans les Vosges, teintée et tricotée à Troyes, la fibre de coton se transforme ainsi en polos et tee-shirts durables, estampillés Jean Fil. En 2020, Yohan, Samuel et Médéric ont pu produire près de 2000 polos pour homme.

Il n’y a pas plus Made in France : nous maîtrisons la chaîne de bout en bout, de la production au produit fini.

Le Gers n’a d’ailleurs pas été choisi par hasard : ce département de France regrouperait les conditions climatiques nécessaires à la production du coton. Entre Bordeaux et Toulouse, la zone bénéficierait à la fois du climat océanique et de la douceur méditerranéenne.

culture coton France champ français

coton français bio champ agriculteur
©Capture vidéo : L’unique producteur de coton français ! – Météo à la Carte/YouTube

Du coton français qui ne demande pas beaucoup de ressources

L’initiative aurait pu passer pour une pure folie : faire pousser du coton en France, l’adapter au climat de l’Hexagone et l’amener jusqu’a maturité n’était en effet pas gagné. D’ailleurs, les agriculteurs gersois sont actuellement les seuls à avoir relevé le défi dans notre pays.

Qu’en est-il des ressources utilisées pour la culture du coton français ? Yohan affirme que si le coton est réputé comme gourmand en eau, c’est parce qu’il pousse dans des pays chauds. En France, la plante mobiliserait bien moins de ressources naturelles.

L’a priori selon lequel le coton pompe beaucoup d’eau s’explique facilement : il pousse dans les pays chauds. Ici, nous n’arrosons pas du tout notre coton. Il pleut suffisamment, même trop, et notre terre argilo-calcaire retient l’eau.

coton français seule culture France
©Capture vidéo : Du coton produit en France, un pari devenu réalité dans le Gers – Actu-Environnement/YouTube

Côté pesticides, un autre cliché semble tomber :

Jusqu’à présent, nous n’avons pas non plus utilisé de pesticides. Il y a des ravageurs comme la punaise, mais nous acceptons d’avoir des pertes.

Le coton local, une initiative honorable !

Et vous, aviez-vous déjà entendu parler de ces agriculteurs du Gers s’essayant à la culture de coton français ? Partagez-nous votre avis en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.