filet sac linge lavage microparticules plastique lave linge vêtements synthétiques
©Shironagasukujira/iStock
in

5 habitudes écologiques essentielles à prendre au moment de laver ses vêtements

Le lavage des vêtements peut impacter la planète de manière considérable. Produits détergents toxiques, assouplissants chimiques, polyester et microparticules de plastique, l’étape de la lessive n’est définitivement pas neutre en carbone. Prenez vos précautions avant de lancer vos cycles ! Voici quelques astuces et comportements à adopter au moment de laver vos vêtements.

L’industrie de la mode est déjà assez polluante comme ça pour ne pas en rajouter. Selon l’ADEME, 100 milliards de vêtements seraient vendus (et donc produits) chaque année dans le monde. Ce qui équivaudrait à plus d’1,2 milliard de tonnes d’émissions de gaz à effet de serre.

Parmi les matières les plus produites, le polyester serait le grand gagnant avec 39,7 millions de tonnes produites en 2015. Rappelons que cette matière synthétique est issue de l’industrie pétrochimique et que les microparticules des vêtements en polyester ne sont pas filtrées par les stations d’épuration… D’ailleurs, l’ADEME estime à environ 500 000 de tonnes de microparticules de plastique relâchées dans les océans chaque année, soit l’équivalent de plus de 50 milliards de bouteilles en plastique ! De quoi revoir son dressing en urgence.

1/ Laver ses vêtements synthétiques dans un filet

Les vêtements élaborés à partir de matières synthétiques comme le polyester, le nylon ou l’acrylique contiennent des microparticules de plastique qui ne sont pas filtrés au moment du lavage en machine, et se déversent inévitablement dans les cours d’eau et océans.

Pour éliminer ces déchets plastiques en amont, le plus simple serait encore de ne pas les acheter… Mais il n’est aujourd’hui pas toujours facile ni accessible de trouver des vêtements de sport en lin, en coton bio, ou autre matière 100% naturelle

Alors, quand vous ne pouvez pas faire autrement, utilisez un filet de lavage pour laver vos vêtements en matière synthétique. Ce type de sac existe dans toutes les tailles, et accueille à la fois les vêtements, les sous-vêtements, les chaussures et les articles plus grands. Une solution facile qui pourrait changer la donne.

chaussures baskets laver machine lave linge filet matière synthétique microparticules plastique
©Liudmila Chernetska/iStock

2/ Privilégier les cycles de lavage à 30°C

Laver son linge à 30°C serait la solution la plus écologique pour consommer moins d’énergie. Cette température de lavage réduirait ainsi considérablement la consommation énergétique en comparaison à un lavage à 40°C. Le lavage à 30°C permettrait également de réduire le déversement dans les eaux usées des microparticules de plastique présentes dans les vêtements synthétiques.

3/ Utiliser du vinaigre blanc en guise d’assouplissant

Inutile d’investir dans un assouplissant onéreux ou de s’embêter à le fabriquer quand on peut simplement utiliser du vinaigre blanc ! En le diluant de moitié avec de l’eau, vous devriez parvenir à rendre votre linge tout doux sans effort.

L’astuce : parfumer son vinaigre blanc naturellement en y faisant infuser au préalable des brins de lavande ou autre plante odorante (thym, romarin, etc.).

recettes assouplissant lessive maison adoucissant laver vêtements
©Planète Zéro Déchet/Margaux Blanc

4/ Fabriquer sa propre lessive sans huiles essentielles

Fabriquer sa propre lessive, comme ses produits cosmétiques ou ménagers, est la solution zéro déchet qui présent le moins d’impact. Mais inutile pour ce faire, d’utiliser tout un tas d’ingrédients, même naturels, ou une synergie d’huiles essentielles (le parfum de ces essences précieuses disparaît en plus au séchage).

Préférez les recettes simples et choisissez celles qui comportent le moins d’ingrédients. La lessive au lierre, au charbon ou aux marrons par exemple, ne requièrent qu’un seul ingrédient !

lessive au lierre photo jardin
©Planète Zéro Déchet/Margaux Blanc

5/ Utiliser des balles de lavage pour réduire la quantité de lessive

Même écologique, la lessive est un produit qui utilise des ressources naturelles qu’il est toujours intéressant d’économiser. Les balles de lavage ont une action deux-en-un qui permet de réduire drastiquement la quantité de lessive utilisée et se passer d’adoucissant.

Ces accessoires de lavage réutilisables, à choisir en caoutchouc naturel, se glissent dans le tambour de sa machine, et se déplacent dans le linge en brassant les vêtements, les mélangeant et les défroissant en douceur pendant toute la durée du cycle pour économiser en détergeant et gagner en douceur. Des lavandières nouvelle génération !

balles de lavage en caoutchouc naturel
Capture vidéo : Balles de lavage en caoutchouc, Julien Coblence/YouTube

Et vous, connaissez-vous d’autres habitudes respectueuses de l’environnement avant de laver vos vêtements ? Partagez-nous vos astuces zéro déchet en commentaire !

4 Comments

Poster un commentaire
  1. Bonjour ; comment un filet de lavage aux mailles relativement larges peuvent empêcher les particules de plastique de passer ? Je suis sceptique…

    • Bonjour, merci de votre lecture et de votre commentaire. Le filet de la photo n’est en effet pas un filet de lavage pour synthétiques, vous trouverez dans le commerce des filets aux mailles très serrées pour cet usage 😉 Belle journée

  2. Je vois toujours la recommandation du vinaigre blanc pour la lessive, mais je ne trouve jamais la réponse à ces deux questions:
    – quel vinaigre choisir , il en existe de 8°à 14°, et pour quel volume ?
    – dans quel bac verser le vinaigre , la lessive, l’assouplissant, ou le rinçage ?
    Merci,
    Cordialement

    • Bonjour Paule, merci de votre lecture et de votre commentaire. Vous pouvez utiliser du vinaigre blanc à 14°C à diluer et à verser dans le bac de la machine correspondant à l’assouplissant. Belle journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.