boire café pause entreprise réduire déchets mug tasses collègues bureau zéro déchet
©Seb_ra/iStock
in ,

Gestion des déchets en entreprise : 5 idées à mettre en place

Si à la maison il est relativement facile de révolutionner son quotidien en mode zéro déchet, au bureau, c’est une autre paire de manches. Pourtant, réduire ses déchets en entreprise n’est pas si compliqué qu’on pourrait le penser. Voici quelques astuces pratiques pour limiter les déchets dans votre boîte, quelle qu’elle soit.

Les déchets en entreprise semblent parfois difficiles à éviter. Pourtant, avec quelques bonnes habitudes et un soupçon de dématérialisation, on peut facilement parvenir à les réduire pour de bon. Voici quelques conseils et bonnes pratiques pour mieux gérer ses déchets professionnels et bosser en mode zéro déchet (ou presque) !

1/ Dématérialiser le plus possible

Fiches de paie, notes, factures, présentations… Les supports imprimés se dématérialisent facilement. Et si un jour vous avez besoin de l’un de ces documents au format papier, vous pourrez toujours les imprimer en temps voulu. La gestion des déchets en entreprise commence par un état général des feuilles volantes inutiles !

papier entreprise gestion déchets réduire
©Alexandr Podvalny/Pexels

2/ Opter pour des agendas et cahiers réutilisables

Si vous ne parvenez pas à prendre vos notes sur PC, vous pouvez continuer à les écrire sur papier sans pour autant créer de déchets chaque année. Avec les modèles d’agenda ou de cahiers réutilisables, aussi appelés “perpétuels”, vous conservez vos supports papier à vie, et effacez vos notes quand votre bloc a atteint sa capacité maximale. Et pour les écrits importants que vous souhaitez conserver, vous pouvez toujours les photographier. En réalité, vous verrez qu’il n’en restera que très peu…

3/ Emporter son repas du midi

Cuisiner fait partie des basiques du mode de vie zéro déchet, et plus particulièrement en entreprise. En apportant votre repas du midi dans un tupperware ou un bocal, vous éviterez ainsi d’acheter un sandwich tout emballé ou un plat renfermé dans du plastique (ou autre matière) à usage unique.

courses sans emballage aliments bocaux tupperwares nourriture frigo
©Angelina Zinovieva/iStock

4/ S’équiper d’une gourde et d’une tasse à café

Si vous travaillez dans une grande ou moyenne entreprise, vous avez certainement déjà eu affaire aux distributeurs de café, délivrant un gobelet en carton, voire en plastique, à jeter après avoir avalé votre boisson. Les gobelets des distributeurs automatiques font partie des déchets d’entreprise les plus importants. Selon les statistiques du Planétoscope, en France chaque année, 2 milliards de gobelets jetables (soit 63 gobelets par seconde) sont utilisés après avoir simplement servi à boire de l’eau. Pourtant, il est très facile d’éviter le gaspillage de ressources. Emporter une gourde au bureau (et l’y laisser) ainsi qu’un mug ou une tasse à café lavable peut suffire à faire pencher la balance !

5/ Proposer des alternatives

Si vous êtes salarié/e d’une petite entreprise où vous partagez la cuisine par exemple, pourquoi ne pas proposer des alternatives zéro déchet en douceur, sans brusquer vos collègues ? Du savon de Marseille pour la vaisselle éliminera facilement les déchets plastiques liés à l’utilisation de bouteilles de liquide vaisselle, et fera faire des économies à votre chef qui verra certainement ce changement d’un bon œil ! Idem pour le bloc de savon pour les mains ou encore les éponges réutilisables. Sans aller jusqu’à installer un lombricomposteur dans l’open-space, vous pouvez facilement réussir à modifier certaines habitudes professionnelles.

savons en pain salle de bain zéro déchet
©Unsplash

Et vous, connaissez-vous d’autres astuces pour réduire les déchets en entreprise ? Partagez-nous votre expérience professionnelle zéro déchet en commentaire !

2 Comments

Poster un commentaire
  1. Hello ! Supers idées !
    Dans mon ancienne entreprise, on avait une petite cuisine avec cafetière et bouilloire, où nous utilisions du thé et du café bios en vrac. Les petits gâteaux étaient locaux et en vrac également. Même notre liquide vaisselle était en vrac ! Nous avions aussi sous l’évier un petit composteur, pour les déchets organiques de ceux qui mangeaient sur place le midi. Ceux qui avaient un vrai compos ou un jardin le ramenaient une fois par semaine. De mon côté, je ne faisais que peu de déchets donc plutôt que d’acheter une poubelle en plastique j’avais un pot en verre sur mon bureau, style poubelle de table. Et alors une idée que j’aime beaucoup mais jamais testée, c’est d’utiliser du papier ensemencé en guise de bloc-notes/post-it !
    Par contre il ne faut ne pas oublier la pollution invisible du dématérialisé 🙂

    • Merci Margot pour votre commentaire et bravo pour votre engagement professionnel (et j’imagine aussi personnel) ! 😉 Cela met du baume au coeur de voir que de plus en plus de boîtes prennent soin de la planète. Merci de vos bonnes idées et encore bravo, en espérant que vous puissiez inspirer ! Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *