bienfaits glycérine végétale fiche produit
©Efetova/iStock/Planète Zéro Déchet
in

La glycérine, ce résidu de la saponification aux milles vertus

Découvrez les bienfaits et utilisations de la glycérine végétale, ce dérivé du savon obtenu lors du procédé de saponification. 

La glycérine n’a pas toujours bonne réputation. Ce liquide visqueux découvert lors de la saponification est souvent utilisé dans les produits cosmétiques en tant qu’agent émollient, hydratant et humectant. Le hic, c’est que la glycérine, aussi appelée glycérol, n’est pas toujours végétale, et peut aussi être dérivée de graisses animales, voire de cultures d’OGM…

Retour sur ce sous-produit du savon aux mille vertus, qui mérite bien de figurer au rang des ingrédients zéro déchet !

La glycérine, un sous-produit du savon

Incolore et inodore, la glycérine est naturellement présente dans les huiles végétales (et les graisses animales). Le liquide visqueux a été découvert lors du processus de saponification, obtenu par réaction chimique (le savon d’antan comportant généralement de l’huile d’olive ou de la graisse animale). C’est le mélange entre le corps gras et la soude, nécessaires à la fabrication du savon, qui permet d’isoler la glycérine, ce résidu de la saponification.

Du fait de ses propriétés hygroscopiques et hydrosolubles, la glycérine végétale présente de nombreux avantages. En voici quelques-uns.

glycérine végétale saponification savon laboratoire glycérol bienfaits plante
©Liudmila Chernetska/iStock

Bienfaits et utilisations de la glycérine végétale

Privilégiez la glycérine naturelle d’origine végétale (et bio, dans la mesure du possible) pour bénéficier de tous ses bienfaits sur la peau, le corps, les cheveux, et plus si affinités !

Soin de la peau et des cheveux :

  • Hydratante : renforce le film hydrolipidique de la peau (barrière cutanée) et des cheveux
  • Émolliente : adoucit et assouplit
  • Protectrice : ralentit la déshydratation et combat la desquamation
  • Cicatrisante : stimule la régénération des tissus en favorisant la production de lipides et de collagène
  • Base hydratante anti-dessèchement dans les crèmes, laits, lotions démaquillantes, gels douche, shampoings et autres produits capillaires
  • Agent de brillance pour les baumes à lèvres et gloss maison.

DIY :

  • Améliore la texture des crèmes, sirops et produits cosmétiques
  • Agent naturellement humectant
  • Solvant naturel améliorant l’extraction des principes actifs des végétaux (macérâts)
  • Conservateur naturel (macérâts aqueux à base de plantes)
  • Stabilisant et épaississant (pour les émulsions, notamment).

Autres utilisations de la glycérine :

  • Aide à éliminer les taches sur les vêtements (imbiber la tache de glycérine en massant pour faire pénétrer. Laisser poser une nuit avant de laver).
  • Détend les fibres textiles pour faciliter le lavage
  • Principe actif dans certains médicaments (effet laxatif ou lubrifiant, notamment).

Précautions et contre-indications

La glycérine végétale est très bien tolérée par les peaux les plus sensibles. Ainsi, le glycérol s’adapte à tous les épidermes, des plus fragiles aux plus résistants.

ATTENTION : au-delà de 10% de concentration, la glycérine perd ses propriétés hydratantes et accélère même le processus de déshydratation ! Veillez donc au bon dosage lorsque vous utilisez du glycérol végétal dans vos produits DIY. Il serait dommage de passer à côté de ses bienfaits… Ainsi, ne dépassez pas les 7% de concentration lorsque vous intégrez le liquide sirupeux dans l’un de vos cosmétiques maison.

NOTE : si vous souhaitez utiliser de la glycérine dans vos produits de beauté DIY, sachez que la substance n’est pas soluble dans l’huile (seulement dans l’eau et dans l’alcool).

tensioactifs naturels poudre cosmétiques maison
©Yulia Lisitsa/iStock

Le cas de la glycérine animale et synthétique

Pour rester dans une démarche écologique et durable, privilégiez la glycérine naturelle d’origine végétale. Veillez donc à bien déchiffrer la composition du produit avant de l’acheter, le glycérol a plusieurs origines, et pas toujours des meilleures…

La glycérine synthétique s’obtient ainsi à partir de propylène (propylene glycol), un dérivé de l’industrie pétrochimique. Le glycérol animal s’obtient quant à lui par saponification de la graisse de bœuf. Ce type de glycérine n’est donc pas adapté au public vegan, ou se souciant du bien-être animal

Privilégiez la glycérine obtenue par saponification d’huiles 100% végétales et naturelles, en favorisant l’huile de colza, l’huile de tournesol ou de soja. De la glycérine extraite d’une récolte en agriculture biologique ne sera pas du luxe.

glycérol glycérine pipette flacon verre produits cosmétiques DIY maison végétaux
©Oleksandr Shatyrov/iStock

Conservation

La glycérine végétale se conserve à température ambiante, dans un placard ou un tiroir à l’abri de l’humidité.

glycérine végétale pipette liquide transparent utilisation cosmétiques DIY
©Efetova/iStock

Et vous, connaissiez-vous les différentes utilisations et bienfaits de la glycérine végétale ? Partagez-nous votre avis et votre expérience zéro déchet en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.