Lancer une campagne pour la nature Hansjorg Wyss
©Capture vidéo : Lancer une campagne pour la nature | Hansjorg Wyss/ National Geographic Society via YouTube
in

Cet homme d’affaires décide de verser 1 milliard de dollars à la planète

Hansjorg Wyss n’est pas un simple chef d’entreprise, c’est aussi un grand philanthrope. Depuis quelques années, celui-ci a décidé de reverser son argent à la planète. Dernier don en date : 1 million de dollars pour sauver 30% de la surface terrestre. Voilà qui met du baume au coeur.

En matière d’écologie, on a souvent l’impression que ceux qui ont le pouvoir de changer les choses ne le font pas. Heureusement, il y a des exceptions. Hansyorg Wyss, homme d’affaires suisse, a décidé de reverser un milliard de dollars à la cause environnementale, pour protéger la planète, sa faune et sa flore. Un exemple à suivre.

1 milliard de dollars pour sauver 30% de la surface terrestre

Hansjorg Wyss est un homme d’affaires de 83 ans bientôt retraité, fondateur du groupe Synthes, une entreprise revendant des produits médicaux. En léguant un million de dollars à la cause environnementale, le Suisse prévoit de sauver 30% de la surface terrestre d’ici 2030. Son objectif ? Créer des réserves naturelles sur terre et en mer, ainsi que des parcs nationaux protégés pour améliorer la qualité de l’eau et de l’air. Cette somme sera dépensée sur une durée de dix ans, pour permettre de mener à bien le projet.

Un philanthrope qui n’en est pas à son premier don

Hansjorg n’en est pas à son premier don. Le Suisse avait déjà versé 500 millions de dollars à des projets de protection de la planète en Europe, mais aussi en Afrique et aux États-Unis. Parallèlement au projet de restauration et de création de zones naturelles, Hansjorg veut également financer la recherche. Notamment les travaux des scientifiques de l’Université de Berne portant sur l’amélioration des mesures de conservation.

Chacun d’entre nous – citoyens, philanthropes, chefs d’entreprise ou gouvernement – devrait s’inquiéter du peu de protection dont bénéficie actuellement l’environnement. C’est une lacune que nous devons combler d’urgence, avant que l’humain ne s’accapare les derniers endroits sauvages de la Terre.

Le principe du colibri

Le geste de Hansjorg Wyss n’est heureusement pas isolé. D’autres personnes, plus ou moins aisées, décident chaque jour d’investir pour un avenir plus durable, en soutenant des projets écologiques. Mais c’est en fédérant tous les habitants de la terre, à la fois le gouvernement, les citoyens et les philanthropes, qu’il sera possible de faire bouger les choses rapidement et efficacement. Ensemble, nous sommes plus forts !

Et vous, connaissiez-vous Hansjorg Wyss, ce philanthrope qui a décidé de léguer 1 milliard de dollars à la planète ? Partagez-nous votre avis en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.