in

La France interdit enfin les publicités lumineuses la nuit

panneau publicitaire publicités lumineuses blanc LCD écran nuit interdiction extinction feux
©Avtk/iStock

À la crise climatique qui fait rage depuis plusieurs années, s’ajoute la récente crise énergétique. Afin de réduire notre consommation d’énergie et notre dépendance au gaz et au pétrole, le gouvernement français a revu sa copie. Ces nouvelles mesures suffiront-elles ?

Selon une étude de l’ADEME, un écran publicitaire numérique à cristaux liquides de 2 mètres carrés consommerait plus de 200 kWh par an. Ce serait l’équivalent annuel de la consommation moyenne en éclairage et en électroménager d’un foyer français. Face à ce constat, et au vu de la crise énergétique actuelle, il serait en effet judicieux d’adopter quelques mesures…

Dans le cadre du plan de sobriété énergétique annoncé par Élisabeth Borne le 6 octobre dernier, les publicités lumineuses seront désormais interdites la nuit sur l’ensemble du territoire français (ou presque).

Une réglementation qui prévoit d’interdire les publicités lumineuses la nuit partout en France

N’êtes-vous jamais rentré/e de soirée en observant, incrédule, le nombre effarant de boutiques conservant leur éclairage la nuit pour de simples raisons commerciales ? Dame Nature n’avait pas assez à gérer avec la pollution atmosphérique, sonore et numérique, voilà que la pollution lumineuse s’y met !

Fort heureusement, la plan de sobriété énergétique prévoit (enfin) de punir les mauvais élèves. À compter de cette année, les publicités lumineuses seront désormais interdites la nuit partout en France. Il était temps.

Une mesure écologique parmi tant d’autres, s’inscrivant dans une volonté de réduire la consommation énergétique nationale de 40% d’ici 2050, et d’atteindre la neutralité carbone. Sera-t-elle suffisante ?

panneau publicitaire blanc LCD écran nuit interdiction extinction feux
©Avtk/iStock

Une extinction des feux de cinq heures seulement

La réglementation concernant l’extinction des feux publicitaires ne date pas d’hier. Celle-ci existerait depuis 2012, mais relativement mal (et peu) appliquée, et exemptant les villes de plus de 800 000 habitants.

En 2022, le décret prévoit d’harmoniser la réglementation existante en allongeant l’extinction des panneaux de 1 heure à 6 heures du matin, à toutes les villes de France. Auparavant, la loi différait selon la taille de l’agglomération.

Une bien maigre tranche horaire en comparaison à d’autres pays d’Europe comme l’Allemagne, qui a elle imposé l’extinction des panneaux lumineux dès 22 heures.

Quelles exceptions ?

Malheureusement, le décret est loin d’être parfait. Cette interdiction, bien que nécessaire, “excuse” les gares, les aéroports et, par extension, toutes les publicités concernant le mobilier urbain des services de transport durant leurs heures de fonctionnement…

panneau publicitaire LCD écran nuit gare interdiction France
©Mumemories/iStock

Retrouvez les autres réglementations écologiques du plan de sobriété énergétique (format PDF).

Et vous, connaissiez-vous cette nouvelle réglementation extraite du plan de sobriété énergétique ? Avez-vous pris connaissance de l’intégralité de ses mesures ? Partagez-nous votre avis en commentaire !


3 Comments

Poster un commentaire
  1. vous écrivez une halte de 6h00. Or, de 1h00 à 6h00, cela fait 5h00 et non 6h00. Après pourquoi ne pas éteindre avant 1h00 du matin, quelle hypocrisie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *