lavande producteur champs
Capture vidéo : Journal TV France 3 : Les lavandes en danger via Facebook
in

Les huiles essentielles bientôt interdites en Europe ? Un projet de loi inquiète les producteurs de lavande

Mal utilisées, les huiles essentielles, ces véritables médicaments naturels, pourraient porter atteinte à la santé et à celle de l’environnement. Si les faits sont avérés, en revanche, les HE sont bien plus durables que les parfums de synthèse qui polluent énormément au cours de leur cycle de vie, et s’avèrent moins respectueux du corps et de la planète. Suite à une possible restriction à échelle européenne, les producteurs d’huile essentielle de lavande français s’inquiètent. Alors, info ou intox, l’interdiction des huiles essentielles en Europe ?

Les huiles essentielles sont, on le rappelle, à manier avec précaution et à consommer avec modération. De là à les interdire, il y a un grand pas. C’est pourtant l’une des propositions encore sujette à débat, issue de la Stratégie Européenne Durable sur les Produits Chimiques. Cette réglementation européenne s’inscrit dans le Pacte Vert (2019), et consiste à réduire les risques liés à la production et à l’usage de produits chimiques polluants dangereux pour la santé et l’environnement. Si le projet de loi part d’une bonne intention (objectif zéro pollution pour 2030), les lavandiculteurs français s’inquiètent. Les huiles essentielles, dont celle de lavande, pourraient en effet être sujettes à restriction du fait de leur composition.

Les huiles essentielles, des produits chimiques ?

La stratégie de chimie durable élaborée par la Commission européenne à Bruxelles prévoit de lister, de quantifier et de qualifier toutes les molécules chimiques dans le but de sevrer l’environnement de substances néfastes. Si cette initiative écologique part d’une bonne intention, en revanche, le cas des huiles essentielles et de certains autres produits naturels dérivés (savons, shampoings et parfums artisanaux, etc.) fait débat.

huiles essentielles plus écologiquesde menthe gestes écologiques green washing
©Unsplash

Comme le précise Alain Aubanel, président du syndicat des plantes aromatiques et médicinales de France, “les produits naturels comme les huiles essentielles, sont considérés comme un assemblage de plusieurs substances. Il y a donc de fortes chances pour qu’elles ne passent pas les tests”. Sans aller jusqu’à interdire la lavande elle-même, la Commission européenne va  “décider d’interdire telle ou telle molécule”. Le problème, c’est que ces molécules peuvent facilement entrer dans la composition d’une huile essentielle, comme celle de lavande. Un constat qui alarme les lavandiculteurs drômois, qui n’ont pas attendu pour placarder des affiches de protestation à l’entrée de leurs champs.

Dans nos lavandes, nous avons plus de 600 molécules. Donc, à chaque fois qu’une molécule sera dans le collimateur de Bruxelles, la plante sera automatiquement balayée.

Alain Aubanel

Un hashtag a même été lancé sur les réseaux sociaux avec pour intitulé : #Sauvons Le Naturel – Plantes & Huiles essentielles.

lavande producteur champs
Capture vidéo : Journal TV France 3 : Les lavandes en danger via Facebook

Le linalol en ligne de mire

Pour le cas de la lavande (et comme pour la plupart des huiles essentielles utilisées en aromathérapie), le problème réside dans les centaines de molécules entrant dans sa composition. Dans l’huile essentielle de lavande, comme dans celle de menthe ou de bergamote, une molécule potentiellement allergène est présente : le linalol (ou linalool). Cette substance pourtant produite naturellement n’est ni plus ni moins que de l’alcool terpénique, un composé organique.

Dans la lavande, il y a un allergène potentiel : le linalol. Mais en 13 ans d’existence, dans notre registre des réclamations, nous n’avons jamais eu une seule requête concernant une allergie sur nos produits.

Franck Peiffer, de la savonnerie Gaiia 

L’inquiétude des producteurs de lavande et de son huile essentielle, mais aussi des artisans savonniers, distillateurs et petits parfumeurs se fonde notamment sur cette molécule, qui pourrait bien être recalée de la liste des composés acceptés par la commission…

interdiction huile essentielle lavande
Capture vidéo : Journal TV France 3 : Les lavandes en danger via Facebook

L’huile essentielle de lavande, une des HE les moins énergivores

Selon la nature de la plante, les ressources mobilisées pour la fabrication de son huile essentielle ne sont pas les mêmes. Si l’HE de bois de rose nécessite énormément de ressources, voire une déforestation éventuelle, en revanche, celle de lavande fine demande beaucoup moins d’énergie (cette variété pousse d’ailleurs naturellement dans la garrigue) et, bien utilisée, n’est pas néfaste pour les organismes aquatiques (contrairement à l’HE de menthe poivrée par exemple). S’il y a bien une essence à garder, ce serait celle-ci !

De plus, cette huile est locale et majoritairement cultivée en France. La lavandiculture crée aussi de l’emploi via l’artisanat de produits naturels et zéro déchet (à condition que ceux-ci soient exempts de pesticides) : savons, hydrolats et autres produits cosmétiques naturels, miel, tisanes, etc.

huiles essentielles les plus écologiques huile essentielle de lavande bienfaits
©Anna Kim/iStock

Les huiles essentielles se consomment certes avec modération, mais leur interdiction pourrait poser problème

On ne le dira jamais assez : les huiles essentielles sont précieuses et se consomment avec modération. Cela dit, celles-ci s’avèrent des alternatives naturelles très efficaces pour contrer les médicaments chimiques. Ravintsara pour le rhume, tea tree pour les verrues, citron pour les nausées, etc. À condition qu’elles se consomment de manière occasionnelle et diluées, la majorité des huiles essentielles ne représentent pas de danger potentiel. Pas plus en tout cas que les produits chimiques qu’on retrouve dans la plupart des produits cosmétiques et ménagers du commerce…

Interdire les huiles essentielles dans les savons ou les fragrances naturelles, serait, selon Alain Aubanel, la porte ouverte aux parfums de synthèse à la provenance lointaine, recrées en Chine ou en Inde.

En omettant de faire la différence entre un produit naturel et un produit chimique, on mélange risque et danger. (…) On va faire disparaître des métiers et utilisations ancestrales pour laisser le champ libre à des produits de synthèse en provenance d’Asie. (…) Une aberration compte tenu des productions locales et des circuits courts déjà en place pour la lavande et autres produits naturels.

Qu’en dit la Commission européenne ?

Selon un porte-parole de la Commission européenne, l’Union ne souhaite pas interdire les huiles essentielles ni la culture de la lavande. Simplement, réviser la législation européenne dans le but de protéger la planète et les consommateurs. D’après l’UE, les craintes au sujet de l’interdiction des huiles essentielles seraient infondées. Une réponse évasive qui n’a pas empêché les professionnels de la filière lavande de divulguer une pétition en ligne, qui a d’ailleurs remporté un franc succès.

Et vous, que pensez-vous de l’interdiction des huiles essentielles ? Partagez-vous cet avis ? Laissez-nous votre commentaire !

10 Comments

Poster un commentaire
  1. Encore une pression des grands laboratoires ! Mais les médicaments avec une liste infinie de contre indications (souvent sérieuses) eux sont en pharmacie et sont prescrits par le corps médical). Je comprends que les anglais se soient désengagés de l’UE. Ce qui était au départ une très belle idée est devenue une usine à gaz d’une complexité folle et débouchant sur des lois de plus en plus “stupides” et hors contexte.

  2. Ce n’est pas clair dans l’article, mais on dirait bien que ce que les multi-nationales de la pharmaco-chimie veulent faire, c’est interdire des molécules naturelles (=produites naturellement par les végétaux au cours de leur vie, par oppositions aux substances synthétiques, càd produites dans un laboratoire par des chimistes avec des ingrédients et par des procédés violents).

  3. Oui aux. Huiles essentielles avec parcimonie bien sûr,,mais la nature sait très bien créer des réactions chimiques de tout types ,prenons exemple et restons naturel rien de tel . abat les lobbies pollueurs !

    • Je souhaite etre libre de choisir de me soigner avec les plantes. Les huiles essentielles m ont évité un bon nombre de fois de prendre des antibiotiques et d aller chez le medecin. Non aux produits chimiques et au lobbie des grands groupes pharmaceutiques.

  4. Pourriez-vous m’expliquer la différence entre une substance chimique “naturelle” et une substance chimique “chimique” ?

    • Bonjour, il est vrai qu’il n’est pas toujours facile de faire la différence, étant donné que la chimie englobe des pratiques très larges…
      Selon Wikipedia, un produit naturel est un composé chimique ou une substance produite par un organisme vivant, c’est-à-dire qui se trouve dans la nature. Au sens le plus large, un produit naturel est toute substance produite par la vie. Le terme « produit naturel » a également été étendu à des fins commerciales pour désigner les cosmétiques, les compléments alimentaires et les aliments produits à partir de sources naturelles sans ingrédients artificiels ajoutés.

  5. Encore une action pour les gros lobis… Cela est une aberration… Luttons contre ces lois… Pétition mais vont ils les prendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *