démaquillant crème
©Planète Zéro Déchet/Margaux Blanc
in

Lingettes réutilisables : une alternative aux cotons démaquillants jetables

Le soir, pour vous démaquiller, c’est le toujours le même rituel : vous saisissez un coton, puis un autre, et plusieurs s’en suivent pour tous finir à la poubelle. Ce geste d’apparence anodine est pourtant responsable de pollution, gaspillage de ressources, et participe aussi au commerce non équitable. Vous qui commencez à être adepte du naturel, découvrez une alternative écologique pour une salle de bain zéro déchet  : les lingettes réutilisables !

Le problème des cotons démaquillants jetables

Comme son nom l’indique, le coton démaquillant à usage unique n’est pas réutilisable et est systématiquement jeté à la poubelle. Une fois imbibé de démaquillant, cet article d’hygiène est difficilement recyclable. L’utilisation de cotons démaquillants produit alors une énorme quantité de déchets non recyclables qu’il est pourtant facile d’éviter au quotidien.

La culture du coton nécessite beaucoup d’eau et d’espace. Pour produire ce coton jetable gourmand en énergie, de nombreuses sources d’eau sont déviées, produisant des ravages écologiques et pouvant mettre en danger les écosystèmes. À plus grande échelle, la culture de coton entraîne aussi la déforestation de l’Amazonie. Le coton étant majoritairement produit en Inde, en Chine ou au Brésil, le transport de cette marchandise est d’autant plus polluant.

champs de coton pesticides environnement nature
©Trisha Downing/Unsplash

De plus, pour obtenir du coton à bas prix, celui-ci est produit dans les pays en voie de développement, dont certains deviennent dépendants en termes de production comme l’Ouzbékistan. La main-d’oeuvre ne coûte pas cher, du fait de l’exploitation de jeunes travailleurs sous-payés. La compétitivité entre les différentes productions entraîne d’autant plus d’exploitation ouvrière…

En plus de participer à la production de déchets non recyclables, l’utilisation de cotons démaquillants jetables pollue et génère un énorme gaspillage d’eau, tout en reposant sur une industrie sous-payant les travailleurs des exploitations de coton. De quoi les rayer de sa routine beauté pour de bon !

Les lingettes lavables et réutilisables, une alternative écologique et économique

Heureusement, ce ne sont pas les solutions qui manquent pour éviter les désastres écologiques et humains liés à l’utilisation des cotons-démaquillants (et par extension, à celle des produits cosmétiques) ! Ces solutions sont d’autant plus économiques, et vous permettront d’éviter de racheter régulièrement des paquets de cotons et des lotions. Il s’agit tout simplement de l’utilisation de lingettes réutilisables. Ces articles de démaquillage zéro déchet sont très simples d’utilisation : il suffit d’imbiber la lingette d’eau et de l’utiliser comme un coton démaquillant classique. Une fois utilisée, on la lave simplement à l’eau et au savon, ou on la glisse dans sa corbeille de linge sale pour la laver en machine avec ses vêtements. Un jeu d’enfant !

cotons réutilisables lavables boite bambou salle de bain démaquiller
©EcoPanda/Unsplash

Des lingettes démaquillantes lavables à acheter ou à faire soi-même

Il existe dans le commerce plusieurs types de lingettes réutilisables. Certaines prennent la forme de lingettes classique quand d’autres se présentent sous forme de disques pour se rapprocher de la forme du coton démaquillant jetable. Ces accessoires de démaquillage peuvent être fabriqués en microfibre, en coton bio ou encore en chanvre naturel. Plus ou moins exfoliantes ou douces, unies ou avec des motifs… Vous trouverez forcément les lingettes qui vous conviennent !

Vous pouvez aussi fabriquer vos propres lingettes démaquillantes réutilisables vous-même. Pas besoin d’avoir des notions de couture très avancées pour coudre ses propres lingettes. Bonus : des économies en prévision et le choix des motifs et matières premières.

Il est préférable de fabriquer vos propres lingettes avec ce que vous avez déjà sous la main. Il vous suffit par exemple de récupérer des serviettes éponges (le côté de la lingette servant à démaquiller) et du tissu en coton (bio de préférence, ou mieux, des chutes de tissu provenant de vieux linge ou vêtements). Cousez simplement les deux tissus ensemble, en formant des carrés de 12 cm de côté.

démaquillant crème lingettes réutilisables lavables
©Planète Zéro Déchet/Margaux Blanc

Quel démaquillant choisir pour ses lingettes réutilisables ? 

Les lingettes seules suffisent en général à retirer le maquillage. Imbiber la lingette d’eau tiède peut même suffire à venir à bout du maquillage waterproof. Toutefois, si cela ne suffisait pas, ou si vous préférez utiliser un produit en complément, vous pouvez vous tourner vers le savon ou les huiles végétales. Les huiles sont en effet très efficaces pour retirer toutes les particules de maquillage, même le plus tenace. En prime, un démaquillage très doux pour la peau, qui conviendra parfaitement aux peaux sensibles. 

L’huile d’olive est très efficace, mais l’odeur peut être désagréable pour certain/es. L’huile d’amande douce a une odeur plus neutre. En fonction de votre peau, vous pouvez même choisir d’associer différentes huiles végétales : huile d’avocat, de jojoba, d’argan ou d’abricotAttention toutefois à l’huile de noix de coco, qui peut boucher les pores de la peau. Pour vous démaquiller, il suffit alors de verser un peu d’huile sur votre coton ou lingette réutilisable, et de l’utiliser comme un démaquillant ordinaire. Rincez et nettoyez simplement votre peau à l’eau claire, et vous voilà débarrassée des traces de maquillage tout en profitant d’un épiderme souple et hydraté !

Le démaquillage à l’huile reste possible sans coton

Une autre façon d’utiliser l’huile végétale comme démaquillant est de procéder à des micro-massages. De cette façon, aucun coton n’est nécessaire : juste un peu d’huile végétale au creux de la main et un massage du visage du bout des doigts. Pour cela, massez bien l’ensemble de votre visage, l’huile permettant de décoller délicatement les particules de maquillage. Rincez ensuite votre peau à l’eau claire et/ou au savon doux, et séchez délicatement par légers tapotements.

huiles végétales françaises zéro déchet
©Pixabay

Vous avez aimé ces astuces pour un démaquillage naturel et zéro déchet ? Vous aimerez aussi :

Salle de bain zéro déchet : 8 produits faciles pour encourager les débutants

Protections hygiéniques réutilisables : 5 bonnes raisons de s’y mettre

Salle de bain zéro déchet : 10 inspirations & astuces récup pour l’organiser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *