maisons recycler containers maritimes
©Captures Pinterest intégrées dans l'article/Montage : Planète Zéro Déchet
in

Habitations alternatives : ils transforment des containers maritimes en maisons basse consommation

Yourtes, cabanes en bois, huttes, bus ou vans retapés, les habitations alternatives ne manquent pas. Les containers maritimes ne dérogent pas à la règle et semblent avoir le vent en poupe auprès des architectes à l’imagination débordante. De plus en plus de caissons industriels se revendent sur le marché de l’immobilier, non plus dédiés au transport de marchandises, mais pour y élire domicile ! Retour sur ces habitations d’un autre genre qui mettent en avant l’atout environnement.

Imagineriez-vous vivre dans un container maritime ? Vous brosser les dents en faisant face à sa robuste tôle d’acier ou cultiver votre potager derrière ses barres métallisées ? Ce type de domicile insolite recyclé, rapide et facile à implémenter, en a séduit plus d’un à travers le monde. Autriche, États-Unis, France ou Brésil, les maisons-containers semblent être de plus en plus demandées.

Une solution de réutilisation pour faire face aux enjeux du recyclage et réduire l’encombrement des ports

Face à l’encombrement des ports jonchés de containers vides provenant principalement d’Asie, les professionnels du bâtiment ont dû trouver une solution de recyclage efficace. Les frets n’étant pas assez nombreux pour réacheminer les containers vers leur pays d’origine, on fait d’abord le choix d’en extraire leurs matériaux résistants pour une exploitation dans la construction. Mais c’est en 1987 que Philippe C. Clark a l’idée de convertir les containers maritimes en habitations dignes de ce nom. Si à l’époque, peu furent ceux à s’enthousiasmer devant ce type de logement, aujourd’hui, il semblerait que les conteneurs aient la cote !

port containers maritimes maisons
©Unsplash

Habiter un container maritime, de sérieux atouts

La construction d’une maison classique implique l’utilisation de nombreuses matières naturelles. La maison container, elle, est l’exemple même de la réutilisation. L’avantage premier de ce type d’habitation est en effet la récupération d’un matériau déjà existant, et s’avère moins coûteux en travaux et en ressources. Sa rapidité de mise en place, mais aussi sa large possibilité d’extension et de personnalisation font du conteneur industriel une habitation accessible à tous.

Une maison alternative pour tout type de profil

Dans l’État du Maine, aux USA, Adam Kalkin a mis bout à bout une dizaine de conteneurs maritimes pour former une superbe maison ouverte sur la nature. Pas de quoi se sentir à l’étroit ! On ne vous en demande pas tant : À Amsterdam (mais aussi plus récemment au Havre, à Rennes ou à Annecy), les conteneurs sont des logements très prisés par les étudiants, mis à disposition par le gouvernement à des prix très intéressants. Les conteneurs, réaménagés en mini-appartements, consomment peu et sont très appréciés des jeunes par leur style moderne.

Au Cap Vert, une famille nombreuse a décidé d’élire domicile dans une maison-container écologique, afin de réduire son impact carbone. Conçue par Stephan Smith, cette maison étonnante est posée sur une falaise et se fond parfaitement dans le paysage. Elle intègre même un énorme rocher, roulé de la falaise quelques années avant !

Tony Lopez et Chris Buonaiuto, architectes d’Alternative Living Spaces, ont conçu LA maison-conteneur zéro déchet (ou presque), un bloc minimaliste de moins de 7 mètres, très peu gourmand en énergie. À installer dans un endroit de nature de préférence, pour ne pas se sentir à l’étroit !


Les maisons en containers maritimes, des habitations ultra-rapides à mettre en place

Les containers maritimes recyclés en résidence principale ont l’avantage de la rapidité de mise en oeuvre. Certains habitants de ces lieux de vie insolite ont mis moins de trois jours à s’installer dans leur résidence privée (déco exclue) ! Le montage de ces cubes d’acier imposants est en effet très rapide, puisqu’il n’y a pas de grands travaux à prévoir, à l’inverse d’une maison à construire à partir de zéro. Mais le logement-container a ses limites : à moins de vivre dans un pays tropical, il est nécessaire de faire de bons travaux d’isolation et de nettoyage avant d’y habiter (on ne sait parfois pas ce qu’il y a été transporté…).

Pour ce qui est des travaux intérieurs, ils prennent généralement quelques semaines, tout au plus. Et ne croyez pas que le confort y est minimal. Libre à chacun d’ajouter sa petite touche personnelle et de transformer ce contenant industriel d’apparence un peu froide en un lieu de vie cosy !

Vous avez aimé cet article sur les maisons alternatives à partir de containers maritimes ? Vous aimerez aussi :

Est-il possible de vivre en complète autonomie ? 7 étapes pour se lancer à son rythme

Panneaux solaires : 5 bonnes raisons de choisir ce type d’énergie propre

Face au bilan carbone de l’avion, le train de nuit revient à la mode en Europe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *