in

Oyas : en quoi consistent ces poteries écologiques et comment les utiliser ?

oyas ollas terre cuite plantes pots
©Captures Pinterest intégrées dans l'article

Dormez sur vos deux oreilles grâce aux oyas, ces pots en terre cuite écologiques et durables, qui promettent de prendre soin de vos plantes en votre absence !

Bien que l’utilisation des oyas (ou ollas) remonte à plus de 2000 ans, le phénomène commence tout juste à s’emparer des jardineries, magasins de bricolage et autres commerces spécialisés. Et il était temps ! Car les oyas, ces pots en terre cuite en forme de poire, promettent de prendre soin de nos plantes extérieures tout en préservant les ressources naturelles comme l’eau, qui n’est pas éternelle… Retour sur ce dispositif d’arrosage écologique.

Les oyas, des poteries écologiques qui préservent les ressources naturelles

L’oya est un pot en terre cuite artisanal permettant d’optimiser l’arrosage des plantes d’extérieur selon un savant système d’irrigation naturel. Remplie d’eau, l’oya s’enfouit près de la plante à abreuver, et diffuse de l’humidité en direction de ses racines, pour un arrosage régulier et économe. La plante n’absorbe ainsi l’eau diffusée par l’oya seulement lorsqu’elle en ressent le besoin.

Grâce à une cuisson basse température, la poterie en argile bénéficie ainsi de toutes ses qualités de porosité, pour une efficacité maximale une fois enterrée.

Ce procédé d’irrigation ancestral s’avère aujourd’hui très intéressant pour arroser son jardin de manière raisonnée, tout en préservant les réserves naturelles de la Terre. Une solution d’arrosage idéale pour faire face aux enjeux du réchauffement climatique.

oyas jardin poterie pot plantes arroser
Capture YouTube via le site de “Jardiner Facile”

Un dispositif d’arrosage naturel et économe grâce à la terre cuite

Du fait de leurs corps en argile, les oyas sont très poreuses : l’eau qu’elles contiennent se diffuse lentement et sans évaporation, permettant ainsi de réaliser des économies de plus de 60%. À titre d’exemple, une oya de dix litres serait capable d’arroser une surface d’un mètre carré.

Comment utiliser une oya dans son jardin ou dans ses pots de fleurs ?

Pour utiliser une oya dans son jardin ou sur son balcon, il suffit d’enterrer le pot au centre de ses plantations et de le remplir d’eau de temps en temps selon sa taille. La fréquence de remplissage de l’oya dépend de ses dimensions et des besoins en eau des végétaux.

Bonus : une réduction de la croissance des “mauvaises herbes”.

Quel type d’oya choisir en fonction de ses besoins ?

Selon les besoins de vos plantes et plantations, il existe différents types d’oyas. Certaines s’enterrent en pleine terre comme c’est le cas des oyas de grande capacité (potagers, grandes plantations), d’autres s’enfouissent à mi-hauteur (jardinières, pots de balcon ou terrasse). Voici quelques indications en termes de capacité :

  • Oyas de 2 litres et moins : petits pots de fleurs et jardinières.
  • Oya de 5 litres : grands bacs à fleurs et petits potagers.
  • Oyas de 10 litres : irrigation d’une plantation en pleine terre.

Les oyas sont généralement le travail d’artisans potiers français. Veillez ainsi à bien contrôler leur origine et leur méthode de fabrication. Ces poteries doivent être fabriquées à base d’argile (céramique), de façon naturelle. Vous pourrez aussi fabriquer votre propre olla à partir de pots de fleurs en terre cuite.

Et vous, connaissiez-vous les oyas, ces poteries écologiques et économiques ? En avez-vous déjà utilisées dans votre jardin ? Partagez-nous votre expérience de jardinier zéro déchet en commentaire !

Notez cet article

4 Comments

Poster un commentaire
  1. Quelle est votre entreprise ? Je veux bien recevoir des informations par m p sous mon nom. J ai vu qu il y avait une production dans les Vosges…
    Je me pose la question de savoir si les radicelles n ‘obstruent pas les pores à la longue ? Et si on peut partir 18 jours en laissant les oyas et le paillage ?
    Merci !

  2. Je suis potière et fabrique des oyas qui sont très utiles par ces temps de canicule et aussi décoratifs par leur bouchons. Ne pas utiliser les oyas de grande capacité, c’est inutile et cela endomage votre jardin. C’est la plante qui envoie ses radicelles près de la source d’humidité et ce n’est pas à nous de lui imposer un gros pot d’eau. Attention également aux oyas achetés en jardinerie souvent cuits plus chaud donc plus solide pour permettre le transport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *