seitan vegan viande végétale alternative plat
©Gema Alvarez Fernandez/iStock
in

Aux Pays-Bas, la viande végétale devient moins chère que la viande animale

Aux Pays-Bas, la viande végétale est désormais moins chère que la viande animale. Par quoi s’explique ce retournement de situation tout bénéfique pour la planète (et les animaux) ?

Bien que la viande soit une denrée chère, les alternatives végétales de la grande distribution le sont plus encore. C’était sans compter sur les supermarchés et commerces spécialisés hollandais, qui inversent la tendance…

La viande, une denrée au lourd bilan carbone

Selon la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture), nous n’aurions jamais produit et consommé autant de viande qu’aujourd’hui. Rien qu’en 2017, près de 325 millions de tonnes de viande auraient été produites dans le monde, soit 65 milliards d’animaux abattus chaque année. Sans compter les dommages collatéraux environnementaux qu’une telle production implique…

Vous n’êtes certainement pas sans savoir que la consommation de viande a un fort impact sur la planète. Selon une étude parue dans Le Monde, l’élevage serait responsable de près de 15% des émissions de gaz à effet de serre (GES). Un lourd bilan carbone qui s’explique notamment par une consommation d’eau et de céréales (majoritairement issues d’OGM) excessive, provoquant une déforestation massive. On ne parle même pas du transport induit une fois le produit fini. Côté éthique, l’élevage, qu’il soit intensif ou non, est très discutable.

70% de la surface agricole mondiale est utilisée soit pour le pâturage du bétail, soit pour la production de céréales destinées à les nourrir.

La viande végétale, une solution plus écologique

Face au désastre écologique que représente la consommation de viande bovine, des solutions plus respectueuses de l’environnement et de l’animal émergent. Aiguillettes de poulet à base de farine, saucisses de tofu, tempeh au barbecue ou seitan façon gésiers… les alternatives végétales à la viande animale ne manquent plus sur le marché.

Mais bien souvent, ces solutions écologiques – et non moins savoureuses – sont aussi bien souvent (et étrangement) plus chères. Idem pour les fromages végétaux dont les prix s’envolent (il ne faut pas oublier que l’industrie du lait est tout aussi polluante que celle de la viande).

Alors, à moins de réaliser ses propres alternatives végétales (ce qui reste encore la solution la moins chère de toutes – la viande et le fromage comptant tout de même parmi les aliments les plus coûteux), difficile d’entamer sa transition végétarienne sans exploser son budget quand on n’a pas le temps de cuisiner…

recette de cuisine steak vegan
©Margouillatphotos/iStock

Aux Pays-Bas, la viande végétale est désormais moins chère que la viande animale

Aux Pays-Bas, les alternatives végétales sont soudainement devenues moins chères que les produits carnés. Ce résultat ne découlerait pas d’une volonté du gouvernement hollandais de favoriser l’alimentation végétale, pourtant bénéfique à tous points de vue, mais bien « grâce » à l’inflation, le prix des matières premières faisant exploser celui de la viande. Un mal pour un bien, finalement.

La viande est beaucoup plus sensible aux perturbations du marché mondial que les alternatives végétales.

seitan vegan viande végétale alternative plat
©Gema Alvarez Fernandez/iStock

Et vous, avez-vous déjà goûté à une viande végétale ? Qu’en avez-vous pensé ? Partagez-nous votre avis en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.