déodorant naturel et zéro déchet écologique pierre alun
©Bogdan Kurylo/iStock/Montage : Planète Zéro Déchet
in

Pierre d’alun : une alternative saine et écologique au déodorant classique ?

La pierre d’alun, un déodorant écologique ? Parmi ses avantages, on peut évoquer son usage illimité, ou du moins très longue durée, son aspect zéro déchet et son action apaisante et déodorante. Mais quels sont les inconvénients de cette pierre minérale ancestrale ? La pierre d’alun est-elle vraiment un produit sain ? Retour sur la question.

La pierre d’alun ne date pas d’hier. Pourtant, l’engouement qu’elle suscite pour son action déodorante est relativement récent. Mais comme pour tout, la pierre a ses adeptes et ses détracteurs. Retour sur ce déodorant zéro déchet controversé qui semble durer une éternité.

Qu’est-ce que la pierre d’alun ?

Depuis le Moyen-Age et jusqu’à l’Antiquité, l’alun a joué un rôle prépondérant dans l’économie locale, notamment pour les besoins de la teinture. En usage corporel, la pierre de l’alun s’utilise largement comme déodorant anti-perspirant (du fait de son action antitranspirante), et comme après-rasage apaisant.

La pierre d’alun naturelle se présente sous la forme d’un cristal blanc à transparent, semblable à un glaçon. Ce bloc translucide s’obtient à partir de l’alun, un sel double qui peut contenir à la fois du potassium et de l’aluminium. Le terme “alun” s’emploie généralement pour désigner l’alun de potassium, les autres aluns étant indiqués par le nom de leur cation monovalent, par exemple l’alun de sodium ou l’alun d’ammonium.

Pour les besoins de l’industrie cosmétique, la pierre d’alun est généralement taillée et polie. Cette pierre naturelle peut à la fois s’extraire depuis les mines d’alunites (principalement en Syrie), ou se trouver à l’état naturel dans les zones volcaniques (Italie, Grèce) et autres lieux propices.

alun pierre roche table bois cristal aluminium
©Tuayai/iStock

Pierre d’alun naturelle VS pierre d’alun synthétique

Quand on évoque la pierre d’alun, on entend souvent la critique : “elle contient des sels d’aluminium, nocifs pour l’organisme”. Cette confusion peut s’expliquer par la reproduction chimique de la pierre d’alun naturelle. Car il existe deux types de pierres d’alun. La pierre d’alun naturelle extraite de gisements ou d’affleurements, qui contient à la fois du potassium et de l’aluminium, et la pierre d’alun synthétique, recréée chimiquement à partir de sels d’ammonium en remplacement du potassium. Ces composés d’ammonium seraient toxiques pour la plupart des organismes aquatiques.

En 2010, les sels d’aluminium entrant dans la composition de certaines pierres d’alun ont fait débat, même si les industriels concernés ont avancé que la concentration d’aluminium était trop faible pour nuire à la santé.

pierre d'alun alum roche eau
©Monique Pouzet/iStock

La pierre d’alun, un déodorant solide à la fois régulateur et apaisant

Grâce à ses propriétés astringentes, la pierre d’alun permet à la fois d’agir comme barrière contre la transpiration en bouchant naturellement les glandes sudoripares, et contre les odeurs. Ce n’est ainsi plus un simple déodorant, mais une véritable antiperspirant. En tant qu’après-rasage, la pierre d’alun permet d’apaiser les zones échauffées par le feu du rasoir.

Comment utiliser une pierre d’alun ?

La pierre d’alun est très facile à utiliser. En tant que déodorant, après l’avoir humidifiée sous un filet d’eau du robinet, il suffit de l’appliquer sous des aisselles propres et sèches en la faisant rouler. Utilisée pour apaiser le feu du rasoir, la pierre d’alun s’applique directement sur la peau du visage (ou du corps) échauffée. Vous l’aurez compris, le cristal minéral ne requiert aucun savoir-faire particulier !

La pierre d’alun convient-elle à toutes les peaux ?

Si la grande majorité des peaux tolèreraient très bien la pierre d’alun, certains épidermes fragiles et délicats pourraient observer quelques rougeurs localisées après son utilisation ou plusieurs jours suivant l’application.

déodorant naturel et zéro déchet écologique pierre alun
©Bogdan Kurylo/iStock

Les avantages de la pierre d’alun comme déodorant naturel

À condition qu’elle soit 100% naturelle et non enrichie en sels d’aluminium, la pierre d’alun présente plusieurs avantages. Très économique, celle-ci s’utilise toute une vie (ou presque), du fait de son conditionnement solide longue durée. Son second atout de taille réside dans sa capacité à bloquer la transpiration et les odeurs de manière très efficace. Si certaines personnes déposent une goutte d’huile essentielle ciblée (et non allergisante) au sommet de la pierre avant de l’appliquer sous leurs aisselles, cela n’est vraiment pas nécessaire tant elle permet d’éviter la sueur et les odeurs.

La pierre d’alun rejoint également le banc des cosmétiques zéro déchet, du fait de son conditionnement sans emballage, pratique pour le voyage. Enfin, le petit caillou poli permet aussi d’apaiser le feu du rasoir.

salle de bain zéro déchet écologique pierre d'alun produits cosmétiques naturels
©Bogdan Kurylo/iStock

Quels inconvénients ? Existe-t-il des risques pour la santé à utiliser une pierre d’alun, même naturelle ?

Écologiquement parlant, certaines pierres d’alun viennent de loin (Syrie, Égypte), alors qu’il est pourtant relativement facile de l’extraire en Europe (Italie, Grèce, Saxe). Vérifiez donc bien la provenance de votre pierre d’alun pour la choisir la plus écologique possible.

Si elle est capable de durer toute une vie, la pierre d’alun n’est en revanche pas à l’abri de se briser en mille morceaux si par malheur elle venait à chuter. N’oublions pas que la pierre est un véritable cristal, à traiter comme tel ! Vous pouvez par exemple la protéger d’une petite housse ou une pochette en tissu épais, pour l’emporter partout sans craindre de la casser.

Niveau de toxicité de la pierre d’alun

Vous l’aurez compris, la pierre d’alun synthétique est à éviter, car elle contiendrait plus de sulfates d’aluminium que la pierre naturelle, qui en est certes dotée d’un certain pourcentage à l’état naturel, mais dans des concentrations visiblement peu nocives pour la santé. Selon un fabricant français de pierres d’alun naturelles (Osmo), la teneur en aluminium de la pierre mouillée au moment de l’application serait inférieure à 0,6%, seuil préconisé par l’ANSM.

La charge ionique négative de l’alun de potassium et sa structure moléculaire particulière font qu’il ne peut être absorbé par les cellules de la peau. Ce qui le rend absolument inoffensif, contrairement à d’autres aluminiums utilisés dans les antitranspirants classiques.

Gardons à l’esprit que rares sont les études scientifiques conduites sur la toxicité de la pierre d’alun. Une autre étude conclut que la peau pourrait éventuellement absorber l’aluminium en petite quantité. De faibles concentrations que le corps éliminerait facilement, sauf en cas d’affection rénale. En bref, si vous avez les reins qui fonctionnent mal ou présentez une pathologie rénale, n’utilisez pas la pierre d’alun au quotidien. Celle-ci pourrait en effet devenir toxique au niveau cérébral.

Parmi les autres risques induits par l‘absorption d’aluminium, celui de contracter un cancer du sein. Mais là encore, il n’a jamais été prouvé que la pierre d’alun avait un lien avec cette pathologie, cette analyse médicale prenant en compte l’ensemble des produits cosmétiques contenant de l’aluminium, naturels ou industriels.

Conclusion

Pas de doute sur le côté zéro déchet, la pierre d’alun est un cosmétique définitivement écologique !  En revanche, niveau santé, les études scientifiques restent à mener…

salle de bain zéro déchet écologique pierre d'alun produits cosmétiques naturels
©Bogdan Kurylo/iStock

Et vous, avez-vous déjà utilisé une pierre d’alun ? Quel usage en faites-vous à la salle de bain ? Votre peau la tolère-t-elle bien ? Partagez-nous votre avis et votre expérience zéro déchet en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *