ordinateur pc feuilles vertes boîtes mails écologiques
©Ergita Sela/Unsplash
in ,

Qu’est-ce que la pollution numérique et comment la limiter ? 

Plastique, sonore, visuelle ou atmosphérique, la pollution revêt plusieurs formes. Si ces types de pollutions traditionnels ne datent pas d’hier, la pollution numérique en revanche, est relativement récente. Quels comportements adopter pour la limiter ?

Qu’est-ce que la pollution numérique ?

Le terme “pollution numérique” désigne l’impact environnemental négatif des nouvelles technologies : consommation d’électricité, matières premières nécessaires à la fabrication, déchets électroniques, pollution chimique… la pollution numérique s’évalue en tenant compte de nombreux critères. Généralement, c’est la production de l’appareil qui implique la pollution la plus importante, contrairement à son utilisation.

En terme de pollution, la fabrication d’un appareil électronique surpasse de loin son utilisation

Rien que pour produire un ordinateur, il faudrait extraire plusieurs dizaines de métaux à travers le monde. Lithium, or, terres rares… l’extraction de ces minerais demande beaucoup d’énergie fossile, d’eau et autres ressources. À titre d’exemple, la fabrication d’un poste de télévision générerait près de 350 kg de CO2. Et bien sûr, plus cet appareil est gros, plus il pollue…

Bien que comparés aux produits industriels, les appareils électroniques personnels requièrent une quantité de matériaux relativement petite, c’est la diversité de ces métaux, terres rares et autres composants qui font exploser le bilan carbone. Ces matériaux ne sont bien souvent disponibles qu’en petites quantités dans la nature, ou commencent à se raréfier.

PC ordinateur travail rentrée zéro déchet mug tasse café réutilisable
©Farknot_Architect/iStock

Quelques astuces pour réduire sa pollution numérique

La pollution numérique peut facilement être réduite en mettant en place des actions simples et efficaces au quotidien. Voici quelques astuces pour la limiter, quel que soit votre domaine d’activité.

1/ Utiliser moins d’appareils électroniques pour réduire la pollution numérique

Avez-vous vraiment besoin de deux téléphones, d’un téléviseur, d’une tablette, d’un PC portable et d’un ordinateur fixe ? Bien souvent, il est facile de faire double-emploi. Ainsi, un ordinateur portable (ou fixe) pourra aisément remplacer une tablette, une liseuse et une télévision. Limiter le nombre de ses appareils électroniques, c’est aussi réduire la pollution numérique.

2/ Faire durer plus longtemps ses appareils et les réparer au lieu de les changer

Au lieu de jeter votre téléphone portable quand celui-ci vient à vous lâcher, essayez plutôt de le réparer. De nombreuses villes mettent aujourd’hui à disposition des locaux où vous trouverez tout le matériel nécessaire pour arranger vos appareils électroniques ou vous faire conseiller (les fameux repair cafés). Ça vaut aussi pour les appareils électroménagers. Et si vous vous y connaissez un tant soit peu en électronique, vous pouvez aussi récupérer les pièces en bon état pour une réutilisation future.

3/ Faire analyser son entreprise pour réduire son impact numérique professionnel

Vous possédez une association, une collectivité ou une entreprise ? Pour aider à mesurer votre impact environnemental et l’améliorer, vous pouvez faire appel à des organismes spécialisés. Ceux-ci vous permettront de réaliser le bilan écologique de votre boîte via des indicateurs RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) analysant l’écosystème de votre organisation pour la rendre plus durable.

4/ Acheter d’occasion

À l’image des vêtements, livres ou jouets, les articles électroniques d’occasion sont un excellent moyen de réduire la pollution et le gaspillage des ressources. De nombreux sites internet et boutiques spécialisées permettent l’achat d’appareils électroniques reconditionnés (ordinateurs, tablettes, téléphones portables, etc.). Pensez réutilisation !

5/ Optimiser l’utilisation de son PC

Faire le tri dans sa boîte mail, se désinscrire des newsletters inutiles, limiter son usage du Cloud ou encore régler les résolutions vidéo les plus faibles, autant d’actions faciles pour réduire la pollution numérique à son échelle. Vous pouvez également choisir d’utiliser un moteur de recherche vert qui finance des projets écologiques.

ordinateur pc feuilles vertes boîtes mails écologiques réduire pollution numérique
©Ergita Sela/Unsplash

Et vous, connaissez-vous d’autres actions à mettre en place au quotidien pour réduire la pollution numérique à votre échelle ? Partagez-nous votre avis et votre expérience en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *