tortue de mer océans poissons eau fonds marins
©LFPuntel/iStock
in

6 gestes simples à adopter sur les plages cet été pour protéger les océans

Comment protéger les océans au quotidien, cet été ou toute l’année ? En adoptant ces quelques gestes responsables sur les plages ! Dame Nature vous remerciera.

À l’occasion de la Journée Mondiale de l’Océan le 8 juin de chaque année, l’ONU (Organisation des Nations Unies) appelle à la prise de conscience collective. La survie de l’humanité et de la faune et la flore tout entière dépend grandement des océans. Source de vie, l’océan abrite en effet la grande majorité de la biodiversité terrestre. Il est donc crucial de prendre soin de ces immenses étendues d’eau salée. Protégez la mer et les océans cet été en agissant à votre échelle ! Vous savez ce qu’on dit du colibri…

Les océans produisent plus de 50% de l’oxygène de la planète

Les océans couvrent 70% de la planète et génèrent plus de 50% de son oxygène. Source de vie et de protéines, l’océan est crucial pour la survie de tout être vivant. Selon un rapport de l’ONU, 90% des gros poissons ont disparu aujourd’hui, et la moitié des récifs coralliens ont été détruits. Là encore, nous avons pris aux océans plus que ce qu’ils pouvaient nous offrir. Protéger et préserver les océans devient alors un acte essentiel pour prétendre au développement durable et continuer à utiliser leurs précieuses ressources de façon respectueuse.

“Conserver et utiliser de manière durable les océans, les mers et les ressources marines d’ici 2030“, tel est l’objectif de l’ONU. Pour agir à votre échelle, préservez la mer et l’océan cet été en adoptant ces quelques gestes !

mer vague eau océans protéger océan
©Matt Hardy/Unsplash

Protéger les océans en adoptant quelques gestes simples sur les plages cet été

Vous partez en vacances au bord de l’océan ? Rien de tel en effet pour se ressourcer et faire le plein d’iode pour la rentrée ! Pour des vacances d’été respectueuses de l’environnement, respectez ces quelques comportements, sur la plage ou en mer, et protégez les océans à votre échelle.

1/ Choisir une crème solaire naturelle et biodégradable

La crème solaire est un indispensable de l’été pour protéger sa peau des rayons UV. Cela dit, en fonction de sa nature et de sa composition, l’écran total peut aussi être responsable de catastrophes sanitaires et environnementales. Sans parler des méfaits des produits chimiques sur la santé, la crème solaire peut également détruire l’environnement et les océans.

Pour protéger votre peau sans mettre en danger les organismes aquatiques, choisissez bien votre protection solaire. Privilégiez les crèmes solaires naturelles et biodégradables, ou fabriquez la vôtre vous-même avec des ingrédients sains et sans danger pour l’océan et ses habitants. De plus en plus de marques respectueuses de l’environnement proposent des crèmes ou baumes solaires dans un emballage zéro déchet (verre, boîte métallique, stick en kraft, etc.).

Femme crème solaire
©mabe123/iStock

2/ Récolter les déchets en mer ou sur la plage

Avec le tourisme de masse, les déchets se multiplient en été sur les plages. Résultat : une pollution marine qui s’aggrave, et des espèces aquatiques en danger d’extinction. Pour protéger les océans en agissant à votre échelle, vous pouvez ramasser les déchets plastiques (et autres) que vous rencontrez au fil de vos balades ou baignades, et les jeter en poubelle de tri à la fin de la journée. Pour sensibiliser vos enfants, vous pouvez transformer le ramassage en une véritable chasse au trésor où le “capitaine ramasseur” se voit récompensé !

3/ Limiter les sports nautiques motorisés

Les sports nautiques motorisés ne favorisent pas la biodiversité marine. En plus de polluer les océans au pétrole, si ce n’est risquer la marée noire, les embarcations à moteur font un bruit très perturbant pour les espèces aquatiques. Oubliez le jet ski ou le zodiaque au profit du surf ou de la planche à voile ! Tout le monde en sortira gagnant.

4/ Favoriser une alimentation végétarienne cet été (ou consommer des espèces de poissons non menacées)

Si vous aimez cuisiner du poisson de temps en temps, privilégiez les espèces marines qui ne sont pas menacées d’extinction ou victimes de surpêche. Aussi ahurissant que cela puisse paraître, la pêche de poissons et crustacés menacés reste légale… Évitez donc d’acheter (ou de pêcher !) les poissons et fruits de mer suivants :

  • Le thon rouge
  • L’anguille d’Europe
  • Le mérou rayé
  • Le requin
  • Les poissons de grands fonds (flétan, empereur, sabre, lingue, grenadier, etc.)
  • Le saumon
  • Les crevettes roses (non menacées, mais bien trop consommées).

Privilégiez également les labels (Pêche Durable : revalorisation de la pêche française & autres critères ; Pêche durable MSC : label créé par la WWF, Label Rouge ou Label Bio). Pour en savoir plus, consultez ce guide à l’usage du consommateur de poisson responsable.

poissons repas poisson mer
©Jeremy Stewart/Unsplash

5/ Sensibiliser ses enfants à l’importance des océans

L’Agence des Océans, partenaire du programme environnement de l’ONU, invite les parents et leurs enfants à redécouvrir l’océan et ses formes de vie chez eux de manière virtuelle. Plongée et expéditions virtuelles, quizz et jeux en ligne sur le thème du monde marin et sous-marin, sensibilisez vos enfants aux océans dès le plus jeune âge afin qu’ils puissent les protéger à leur tour quand ils seront grands !

Et une fois sur la plage ou dans l’eau, apprenez à vos enfants à adopter les bons gestes et expliquez-leur l’importance de chaque être vivant présent autour d’eux. De la méduse au bigorneau en passant par le crabe ou les algues. Rien n’est repoussant dans la nature, et chaque animal ou organisme aquatique a son rôle à jouer !

6/ Limiter l’usage du plastique au maximum

Le plastique est un fléau planétaire pour tout habitant des mers. La matière issue de l’industrie pétrochimique met non seulement la santé en danger, mais aussi celle de la planète. Vous êtes certainement familier du septième continent de plastique, ce vortex de déchets faisant 3 fois la superficie de la France… Sevrez-vous du plastique au quotidien pour protéger les océans durablement !

tortue de mer océans protéger plastique sac déchet pollution marine
©Richcarey/iStock

Et vous, connaissez-vous d’autres astuces pour protéger les océans l’été ou toute l’année ? Partagez-nous votre expérience estivale concernée en nous laissant votre commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *