déodorant en pot recette naturelle déo maison
©oranorth/iStock
in ,

Une recette de déodorant solide très facile à réaliser

Appliquer du déodorant sur ses aisselles fait partie de ces gestes quotidiens que nous effectuons machinalement. Mais dès qu’on s’arrête à la composition des déodorants qu’on peut se procurer en grande surface, il y a de quoi réfléchir. Quand on sait qu’il est très facile de fabriquer soi-même un déo naturel, pourquoi ne pas se lancer ? Voici une recette de déodorant maison naturel et zéro déchet, vraiment très rapide à concocter !

Les produits à fuir

Parmi les produits d’hygiène quotidiens, le déodorant est un incontournable de la salle de bain. Les belles promesses ne manquent pas dans les rayons des supermarchés : efficacité 48h, anti-traces blanches, etc. Méfiance : ces offres attractives cachent parfois des produits peu recommandables qu’il faut savoir repérer. On à tendance à l’oublier, mais la peau des aisselles est relativement fragile, à plus forte raison après l’épilation si vous êtes concerné(e).

Avant toute chose, un  point sémantique s’impose pour différencier déodorant et anti-transpirant. Le second contient des sels d’aluminium, souvent pointés du doigt pour être des perturbateurs endocriniens. Dans les faits, un déodorant a pour but d’absorber l’humidité et les odeurs de transpiration, tandis que l’anti-transpirant tend à stopper la sueur. Celui-ci peut provoquer des irritations en obstruant les glandes sudoripares.

Faisons un petit tour d’horizon des substances à éviter. Les sels d’aluminium donc, notés aluminum chlorohydrate sur les étiquettes. Viennent ensuite les parabènes (comme le méthylparabène), les conservateurs (propylparabène, phénoxyéthanol, etc.) et les allergènes – la plupart du temps des parfums – qui irritent les peaux les plus sensibles.

Alors, plutôt que de passer son temps à déchiffrer des noms barbares sur des étiquettes, pourquoi ne pas passer au déodorant naturel et fait maison ? 4 ingrédients et quelques minutes suffisent !

déodorant naturel et zéro déchet
©Bogdan Kurylo/iStock

La recette du déodorant naturel et zéro déchet

Pour cette recette de déodorant naturel très simple, qui regroupe la plupart des essentiels du kit du z’héros déchet, vous aurez besoin d’un peu d’huile de coco (pas trop pour ne pas graisser vos aisselles), de bicarbonate de soude et de fécule de maïs. Les huiles essentielles sont (toujours) optionnelles.

Ingrédients :

  • 50 g d’huile de coco (voire moins si vous trouvez l’aspect trop gras)
  • 50 g de bicarbonate de soude (si vous êtes sensible, réduisez les quantités)
  • 40 g de fécule de maïs
  • 5 gouttes d’huile essentielle de lavande ou de sauge (ou les deux) – facultatif

L’huile de coco est indiquée pour prendre soin de sa peau, l’hydrater et la prévenir des irritations – notamment celles d’après le rasage. Elle est particulièrement intéressante dans un déodorant pour ses propriétés apaisantes et assainissantes.

Le bicarbonate de soude est un anti-inflammatoire naturel qui permet d’apaiser les irritations au niveau des aisselles. En plus, il est redoutable contre les mauvaises odeurs  !

La fécule de maïs fait en sorte que la préparation adhère mieux à la peau et matifie le tout. Cette qualité est utile pour contrebalancer la brillance de l’huile de coco. Elle agit comme un talc et absorbe l’excès de transpiration.

L’huile essentielle de lavande est idéale pour lutter contre l’odeur de transpiration, et permet de parfumer la préparation. Elle calme aussi les petites brûlures cutanées et apporte une sensation de fraîcheur. La sauge est aussi une excellente alternative.

Ustensiles à prévoir :

  • Un récipient en verre
  • Un petit contenant en verre type mini bocal de confiture ou pot de récup’

Préparation :

1/ Faites fondre l’huile de coco au micro-ondes ou au bain-marie (ou encore dans une casserole), jusqu’à ce qu’elle soit tout à fait liquide.

2/ Ajoutez délicatement le bicarbonate et la fécule de maïs, et mélangez bien pour obtenir un liquide lisse et sans grumeaux.

3/ Une fois la préparation homogène, ajoutez les gouttes d’huile essentielle et mélangez de nouveau.

4/ Profitez du fait que la préparation soit encore liquide pour la transvaser dans le récipient que vous avez choisi. Pour les plus maladroit(e)s, utilisez un petit entonnoir !

C’est prêt ! Il n’y a plus qu’à laisser refroidir votre déo au réfrigérateur durant une heure environ, le temps qu’il se solidifie. Une fois que le déodorant a durci, il n’y a plus qu’à le tester. Rien de plus simple : prélevez une noisette sur votre doigt (à l’aide d’une spatule ou non) et étalez sur vos aisselles à la manière d’une crème ou d’une pommade.

déodorant crème recette
©JulyProkopiv/iStock

Astuces  & conseils d’utilisation

Bien sûr, cette recette n’est pas gravée dans le marbre ! L’avantage du fait main, c’est qu’on peut personnaliser ses recettes à l’envi. Vous pouvez par exemple remplacer l’HE de lavande par de la sauge ou du palmarosa. La première est connue pour être un déodorant naturel très efficace, tandis que la seconde masque efficacement les odeurs. N’en mettez pas trop si vous avez la peau sensible, et choisissez-la avec soin si vous êtes enceinte.

Attention : Si vous constatez des petites rougeurs sur vos aisselles ou ressentez des picotements ou irritations, arrêtez l’utilisation de ce déodorant naturel. Votre peau réagit au bicarbonate de soude un peu abrasif pour les épidermes sensibles. En revanche, cet ingrédient, dilué dans de l’eau ou dans un hydrolat, perd son côté irritant (consultez notre recette de déo respectueux en spray). Vous pouvez aussi le troquer par une moitié de citron à frotter chaque matin ou encore investir dans une pierre d’alun naturelle et sans sels d’aluminium. Cette dernière alternative est la plus économique et durable. Enfin, les aisselles sensibles ne devraient pas réagir au mélange oxyde de zinc & argile blanche.

Côté récipient, il est déconseillé de réutiliser un roll-on ou tout autre contenant à bille. En effet, ce déo, de par la présence d’huile de coco, va se solidifier et ne sera pas adapté à ce format. Un pot ou un bocal en verre muni d’un couvercle fera parfaitement l’affaire.

Après ce premier test, vous pourrez ajuster les doses au fur et à mesure, selon vos envies et vos attentes, notamment au niveau de l’huile de coco qui peut rendre la préparation trop grasse pour certain(e)s. Si vous prévoyez d’en mettre plus, attention aux vêtements : l’huile de coco peut les tacher.

Pour ce qui est des quantités, il est possible de les réduire – par exemple en les divisant par deux – si vous ne voulez pas obtenir trop de déo d’un coup. La préparation reste la même !

déodorant en pot recette naturelle déo maison
©oranorth/iStock

Retrouvez cette recette de déodorant solide en vidéo : 

Vous avez aimé cette recette de déodorant naturel et zéro déchet ? Vous aimerez aussi :

Recette de déo en spray non gras et non irritant : une formule liquide pour une application facile

Salle de bain zéro déchet : par où commencer ? 8 produits faciles pour encourager les débutants

Huile essentielle d’arbre à thé : le tea tree, une essence qui guérit

11 Comments

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *