cire abeille naturelle recette impermeabiliser chaussures2
©Planète Zéro Déchet/Margaux Blanc
in

Une recette naturelle pour imperméabiliser ses chaussures en cuir

Une recette maison naturelle, efficace et zéro déchet, pour imperméabiliser ses chaussures sans porter atteinte à Dame Nature !

Hiver comme été, difficile d’échapper à la pluie et à l’humidité. Et heureusement, car les saisons seraient bien monotones si le soleil ne cessait de briller à longueur de journée ! Sans compter l’état de la végétation sans ces ondées bénéfiques. Alors, malgré ce que vous en pensez lorsque vous pestez sur votre vélo parce que vous avez oublié votre cape, la pluie, c’est la vie ! Et pour la vivre de la meilleure façon, on peut facilement se protéger au naturel. Voici une recette facile et 100% biodégradable pour imperméabiliser vos chaussures naturellement et garder les pieds au sec !

Une recette facile pour imperméabiliser ses chaussures en cuir sans polluer

Entièrement biodégradable, cette recette d’imperméabilisant zéro déchet ne déversera pas de produits toxiques dans les cours d’eau comme peuvent le faire les produits imperméabilisants de la grande distribution. C’est grâce à la cire d’abeille, cette cire toute bénéfique, que la magie va opérer sur vos chaussures en cuir à présent protégées des intempéries !

Ingrédients :

  • 2 cuillères à soupe de cire d’abeille en pépites
  • 1/2 cuillère à café de l’huile végétale de votre choix (huile d’olive par exemple, ou de coco)

Ustensiles à prévoir :

  • Un récipient résistant à la chaleur pour le bain-marie
  • Un pinceau
  • Une vieille chaussette ou une paire de collants filés
  • Un sèche-cheveux

Étapes de préparation :

1/ Versez la cire d’abeille et l’huile végétale dans un récipient résistant à la chaleur et faites fondre au bain-marie.

2/ Retirez du feu lorsque la cire a entièrement fondu et quand le mélange est bien liquide et homogène.

3/ À l’aide de votre pinceau, appliquez la solution sur vos chaussures. Si la cire laisse des traces sur la chaussure en refroidissant, pas d’inquiétude, ces marques disparaîtront par la suite, lors de l’opération de séchage (étape suivante).

4/ Faites pénétrer la cire d’abeille dans le cuir de votre chaussure à l’aide d’un sèche-cheveux et d’une ancienne paire de chaussettes ou de collants filés (mais propres).

Et voilà, vos bottines en cuir sont maintenant protégées des aléas de la météo, sans produits toxiques ni odeurs chimiques !

Astuces & conseils d’utilisation

Vous trouverez facilement des pépites de cire d’abeille dans la plupart des magasins bio, et en vrac dans les boutiques zéro déchet.

Attention : cette recette d’imperméabilisant naturel s’utilise uniquement sur les modèles de chaussures en cuir. Les baskets en toile, les chaussures en daim ou confectionnées dans une autre matière pourraient rester enduites…

Dédiez votre pinceau à cette utilisation pour éviter les incidents. N’oubliez pas d’en nettoyer la majeure partie juste après utilisation, à l’eau bouillante et au savon, où il risquerait de se figer sous l’effet de la cire. Si tel est le cas, pas d’inquiétude, à la prochaine application, dès que vous le tremperez de nouveau dans le mélange, il fera tout aussi bien le boulot !

Vous pouvez aussi impérméabiliser vos autres accessoires en cuir avec cette recette comme vos sacs ou vos ceintures.

Certain/es utilisent de la vaseline pour imperméabiliser leurs chaussures. Attention, ce produit, certes moins toxique qu’un imperméabilisant en spray, est tout de même issu de l’industrie pétrochimique… D’ailleurs, son petit nom, c’est “gelée de pétrole”… C’est dire ! Toutefois, il est possible de créer sa propre vaseline naturelle, en faisant fondre de l’huile de coco et de l’huile de l’olive avec de la cire d’abeille et de la vitamine E. Ce qui revient, à peu de chose près, à réaliser cette recette d’imperméabilisant naturel !

cire abeille impermeabiliser chaussures zéro déchet imperméabilisant naturel
©Planète Zéro Déchet/Margaux Blanc

Que cachent les produits imperméabilisants du commerce ?

Vous est-il déjà arrivé d’accepter contre votre volonté, un produit imperméabilisant en magasin de chaussures, docilement envoûté/e par un/e vendeur/se habile ? Loin de nous l’idée de porter un jugement sur votre vie d’avant, on est tous/tes passé/es par là, ou presque ! Le refus est d’ailleurs l’un des fondements du mode de vie zéro déchet, dixit Jérémie Pichon ou Béa Johnson. Refuser ce dont on n’a pas besoin n’a pas à nous faire culpabiliser, même si notre interlocuteur peine à comprendre nos convictions écologiques. En refusant ce produit toxique pour imperméabiliser vos chaussures, vous évitez aussi le déversement d’une grande quantité de substances néfastes pour l’environnement. En dehors de l’emballage polluant sous forme de bombe aérosol, voici tous les produits toxiques que renferme un imperméabilisant industriel :

  • Des solvants
  • Des hydrocarbures et de la paraffine (produits issus de l’industrie pétrochimique)
  • Un colorant de synthèse éventuel
  • Des silicones
  • Des nanoparticules

Au vu de la liste, les effets néfastes des imperméabilisants chimiques sur l’environnement sont attestés, mais aussi sur la santé humaine. En 2014 déjà, l’émission TV À Bon Entendeur révélait la présence de perturbateurs endocriniens dans la majorité des sprays sur le banc d’essai. Ces microparticules ne sont pas non plus à l’abri de provoquer une intoxication par inhalation. La solution est pourtant à portée de main ! Arrêtons les frais.

cire impermeabiliser chaussures abeille
©Planète Zéro Déchet/Margaux Blanc

Et vous, connaissez-vous d’autres techniques pour impérméabiliser des chaussures naturellement, qu’elles soient en cuir, en simili ou en tissu ? Partagez-nous vos idées et astuces zéro déchet en commentaire ! 

Merci à 100% Féminin pour cette recette de cire protectrice naturelle et écologique pour imperméabiliser ses chaussures en cuir. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *