recycler réutiliser recup objets
©Épingles Pinterest intégrées dans l'article/Montage : Planète Zéro Déchet
in

10 façons créatives de recycler ses objets du quotidien

Des idées et astuces malignes pour recycler ses objets du quotidien et ne plus rien jeter. Laissez parler votre imagination créative !

Rien ne se perd, tout se transforme. En voilà un dicton particulièrement adapté au public zéro déchet. Si vous faites partie de cette grande famille, vous savez certainement que le recyclage est loin d’être la solution. Alors, au lieu de passer votre temps en déchetterie, rentabilisez plutôt votre local à bricolage ! Découvrez quelques idées malignes pour recycler ces petits et grands objets du quotidien qui ne vous semblent plus d’aucune utilité. Vous pourriez être étonné(e)…

1/ Un pneu de voiture transformé en pouf d’extérieur

Votre pneu dégonflé ne vous est plus d’aucune utilité ? Il pourrait pourtant vous épargner les frais d’investissement d’un nouveau mobilier d’extérieur. En recouvrant un ou plusieurs pneus de voiture inutilisés avec de la corde, du tissu ou de la peinture, votre salon de jardin devrait gagner en personnalité !

2/ Des matelas recyclés pour la bonne cause

Vous avez jeté votre dévolu sur un nouveau matelas, plus moelleux et plus responsable, si ce n’est fabriqué en France avec des matériaux écologiques ? Au lieu de jeter votre ancien matelas en déchetterie, faites plutôt un don, ou d’une pierre deux coups : par exemple, pour l’achat d’un matelas [Tediber], l’entreprise vous reprend votre ancien matelas pour 30€ et s’engage à le donner à Emmaüs et le faire bénéficier à des personnes en situation précaire. Idem pour les matelas testés qui ne conviendraient pas aux besoins des clients. Tediber fait notamment partie des fabricants français de matelas engagés pour la planète, et propose des articles de literie bio, responsables et garantis sans substances nocives.

matelas tediber recycler réutiliser objets upcycling
©Capture vidéo : “Tediber, entreprise responsable”, Tediber/YouTube

3/ Des cagettes transformées en suspensions vertes

Si vous êtes commerçant(e) ou propriétaire d’un bar ou d’un restaurant, réutilisez vos caisses de livraison en bois à bon escient en les transformant en jolies suspensions pour plantes vertes ! Une déco récup’ originale et à moindres frais, à mettre en place chez vous ou dans votre établissement. Simple client ? Osez demander à vos commerçants préférés qu’ils vous mettent ces accessoires de côté avant de les jeter.

4/ Un arrosoir en guise de pommeau de douche

Recyclez votre vieil arrosoir en zinc galvanisé pour donner un véritable cachet à votre cabine de douche !

5/ Un vieux vélo dans ses toilettes

Un vélo aux toilettes, quelle drôle d’idée ! Celui-ci pourrait pourtant vous économiser un meuble intégré… À condition qu’il ne vous soit plus d’aucune utilité.

6/ Une suspension luminaire customisée avec des cuillères en argent

L’argenterie de votre grand-mère végète tristement dans son grenier ? Réutilisez ses couverts pour créer des suspensions luminaires 100% personnalisées ! Une idée littéralement lumineuse.

7/ Une échelle en guise de dressing

Nul besoin d’investir dans un meuble de dressing imposant quand on peut réutiliser une simple échelle en fin de vie pour suspendre ses vêtements ! Et lui éviter la déchetterie.

8/ Des tasses à thé revisitées

Invitez une batterie de tasses anciennes au-dessus de la table de votre salle à manger et transformez votre cuisine en véritable salon de thé britannique !

9/ Une fenêtre comme table basse

Construisez votre table basse de A à Z en récupérant votre vieille porte-fenêtre ! Votre salon devrait bénéficier d’un cachet supplémentaire.

10/ Une bouilloire lumineuse

Transformez vos objets vintage en luminaires originaux ! Cette bouilloire en acier, rénovée en lampe de chevet, devrait faire son petit effet dans la chambre d’invités…

Et vous, avez-vous d’autres idées pour recycler petits et grands objets ? Partagez-nous vos astuces et inspirations zéro déchet en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *