roses bouquet fleurs fanées zéro déchet
©Unsplash
in

Saint-Valentin durable : Messieurs, n’offrez pas de roses à votre bien-aimée !

Un bouquet de roses coupées destinées à faner à vitesse grand V et finir ses jours dans les profondeurs de votre composteur (au mieux), ce n’est pas vraiment la philosophie du zéro déchet ! Loin de nous l’idée de vouloir freiner votre élan de romantisme sur sa lancée… Soyez fleurs bleues sans les couper ! Voici quelques conseils pour passer une fête des amoureux durable, écologique et responsable. Saint Valentin et zéro déchet ne sont pas incompatibles…

Vous aimez célébrer votre amour le 14 février de chaque année ? Même si vous pouvez aussi le prouver à votre moitié tous les autres jours, il n’y a pas de honte à apprécier lui faire plaisir ! Quand bien même, certes, cette fête relativement récente en France soit souvent synonyme de surconsommation… Alors, pour rester dans vos principes zéro déchet, refusez les bouquets (ou n’en offrez pas) et prouvez votre passion avec des déclarations plutôt qu’avec des surprises matérielles !

En plein mois de février, les roses ne peuvent qu’être importées

En plein hiver, les roses ne poussent pas naturellement sous nos latitudes européennes. À l’image des tomates exploitées sous serre en Espagne, les roses de février ne viennent pas de France. Elles sont généralement importées de loin en avion, et cultivées sous serres chauffées très gourmandes en énergie. Sans compter les pesticides pour les cultiver et les emballages pour les protéger, voire ensuite les emballer (même si certes, il est toujours possible de demander à son fleuriste de ne pas les envelopper dans cette feuille en plastique inutile)…  Vous l’aurez compris, l’impact des roses hivernales sur l’environnement et leur empreinte carbone pour les produire et les faire venir sont plutôt conséquents. Pour illustrer leur impact en chiffres, sachez qu’une seule rose représenterait près de 3 kilos d’émissions de CO2, quand un bouquet de 25 roses reviendrait à conduire pendant 20 km… Rien de très romantique, vu comme ça.

zéro déchet offrir une rose pour la Saint Valentin
©Unsplash

Préférez une plante locale en pot et des petits mots !

Si vous souhaitez tout de même offrir une (ou plusieurs) fleur(s) à votre conjoint(e) en ce 14 février, préférez les plantes en pot, locales et de saison (voire bio, encore mieux), qu’il/elle gardera longtemps et entretiendra avec amour, à l’image de celui que vous lui portez ! Les plantes d’intérieur produites en France à cette saison ne sont pas ce qui manque en jardinerie. En plus, les espèces endémiques sont plus faciles à entretenir que les plantes exotiques.

Autre idée : un bocal rempli de 365 petits mots doux à ouvrir chaque jour sera une excellente idée de cadeau zéro déchet qui durera toute une année ! Soyez inventif/ve et tentez de réutiliser ce que vous avez déjà sous la main.

Et si vous tenez absolument à lui offrir un cadeau physique, préférez un objet issu du marché de l’occasion ou un article durable et responsable (de la lingerie bio éthique et écologique, une bougie naturelle à la cire végétale non toxique, qui se mue en huile de massage romantique, etc.). Vous pouvez aussi concocter des produits de beauté vous-même : baume à lèvres gourmand à l’huile de coco, rouge à lèvres aux épices, mascara aux amandes, mousse à raser… Les alternatives écologiques ne manquent pas. Découvrez nos recettes beauté zéro déchet.

amour couple velo saint valentin zéro déchet écolo
©Unsplash

Bonne Saint-Valentin zéro déchet à tous les amants écolo !

Vous avez aimé ces astuces pour passer une Saint Valentin durable et zéro déchet ? Vous aimerez aussi :

Pour maquiller votre bouche au naturel, créez votre propre rouge à lèvres !

Recette de bain de bouche maison : une formule purifiante pour une haleine fraîche

7 alternatives écologiques au papier cadeau classique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *